L'hygiène

Pourquoi les périodes abondantes

Il n’ya guère de femmes qui ressentent la joie mensuelle des «jours critiques». Et si vous devez rester à la maison et changer les joints toutes les heures à cause d’eux, ce n’est pas un plaisir agréable du tout. Périodes trop abondantes - est-ce dangereux et comment vous créer un maximum de confort pendant le processus désagréable?

Menstruations abondantes ou ménorragies

Ménorragie est le terme médical utilisé pour désigner les règles trop abondantes. Le processus qui cause beaucoup de problèmes est considéré comme anormal s'il dure plus de 7 jours et que le débit est supérieur à 80 milligrammes. Il est assez facile de vérifier si des périodes très lourdes ont lieu. Si le joint doit être changé toutes les heures ou toutes les deux heures, et la nuit, pour la même raison, il est impossible de dormir, il y a vraiment trop de pertes. Selon les causes, la ménorragie peut être primaire ou secondaire, accompagnée d'un essoufflement et d'une faiblesse grave. Pour répondre à la question de savoir pourquoi des menstruations abondantes agacent régulièrement et privent de capacité de travail, seul un médecin peut en toute confiance, visite qui ne devrait pas être reportée à plus tard.

Pourquoi il y a lourd mensuel

Les raisons de l'apparition d'une menstruation anormalement intense sont nombreuses. Certains d'entre eux représentent un certain danger, alors essayez de considérer le plus commun.

1. déséquilibre hormonal

Les dysfonctionnements dans le fonctionnement normal du système endocrinien surviennent le plus souvent au début et à la fin de la période de procréation. Les causes mensuelles abondantes, qui sont enracinées dans le déséquilibre hormonal, agacent les femmes au début de la ménopause et les adolescentes qui commencent à peine à l'âge adulte. L'acceptation des médicaments hormonaux, y compris des contraceptifs, augmente la ménorragie.

2. Dispositifs intra-utérins

Périodes abondantes - les raisons peuvent être liées à l’utilisation de contraceptifs intra-utérins. Les pertes de sang accrues sont extrêmement négatives pour la santé de la femme. La meilleure solution consiste donc à retirer le serpentin et à utiliser d’autres méthodes de protection.

3. Endométriose

Dans cette pathologie, l'utérus grossit, s'étend au-delà de ses limites et commence une existence indépendante dans d'autres tissus et organes. Périodes douloureuses et lourdes avec des caillots - un signe fréquent de maladie et des saignements utérins uniques peuvent survenir.

4. trouble de la coagulation sanguine

Des troubles de l'activité du foie, une prédisposition héréditaire et même un mauvais menu peuvent provoquer des anomalies. La prévalence des produits laitiers fermentés sur la table incite le foie à développer des enzymes qui empêchent la coagulation du sang.

5. Inflammations des organes pelviens

Des périodes abondantes peuvent accompagner les processus infectieux-inflammatoires des ovaires, de l'utérus et des trompes de Fallope. Les principaux symptômes sont des douleurs dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos, des menstruations prolongées et très abondantes, ainsi qu'une fièvre. Dans la forme chronique de la manifestation de la maladie effacée, cependant, la ménorragie est présente.

6. Conséquences d'un travail difficile

Des périodes trop abondantes après l'accouchement peuvent être le résultat de complications liées au processus de naissance, d'inflammation, de traumatismes post-partum, de la présence de résidus de placenta. La couleur vive de la décharge indique qu’il ne s’agit probablement pas de menstruations mais de saignements. L’aide du médecin ne sera donc pas superflue. Habituellement, le cycle revient à la normale après trois mois, puis il peut devenir des périodes plus modérées et plus lourdes après l'accouchement.

7. Anomalies congénitales

La forme anormale de l'utérus, son dédoublement, l'utérus à une corne - n'est pas une liste complète des raisons pour lesquelles des périodes abondantes vous font ressentir un inconfort chaque fois. Une structure inadéquate contribue souvent à la stagnation du sang, ce qui entraîne des règles abondantes avec des caillots et des douleurs gênantes.

8. Entités bénignes

La présence de polypes ou de fibromes utérins peut être la réponse à la question de savoir pourquoi des périodes abondantes interfèrent avec une existence normale. Avec les petites tailles, les polypes peuvent ne se manifester d'aucune façon, mais s'il y en a plusieurs ou que les tailles sont significatives, beaucoup de femmes se plaignent de règles très abondantes et de la présence de taches entre les périodes. Les saignements de contact, les douleurs de blanchiment et les crampes sont des signes supplémentaires de polypes. Des symptômes similaires, notamment des règles abondantes avec des caillots, sont également caractéristiques des fibromes utérins. Une visite chez le médecin vous aidera à poser le bon diagnostic.

En plus de ces raisons, ils peuvent provoquer des tensions menstruelles abondantes, un stress physique et émotionnel, des carences en vitamines, l'hérédité, la prise régulière de certains médicaments (par exemple, l'aspirine).

Abondante mensuelle - diagnostic

Vous avez beaucoup de règles - ce qu’il faut faire dans de tels cas ne peut être suggéré que par un gynécologue. Seul un examen approfondi et la détermination de la cause de l'anomalie vous permettront de prescrire le traitement approprié. Tout d'abord, le médecin propose une échographie du vagin. Il est effectué du 20 au 25e jour du cycle et détermine la croissance de la couche muqueuse de l'utérus. Si sa taille dépasse 16 millimètres, une hyperplasie de l'endomètre est diagnostiquée. Pour confirmer le diagnostic, on effectue une hystéroscopie - on surveille l'état de la cavité utérine avec une sonde fine - et on vérifie le niveau d'hormones par des tests spéciaux. L'hystéroscopie est réalisée uniquement en l'absence de processus inflammatoire dans le vagin.

Le médecin demande en détail des événements et des plaintes antérieurs - à quel point les règles ont été abondantes, si certains groupes de médicaments ont été pris, s’il ya eu une grossesse ou un accouchement et comment ils se sont déroulés. L’inspection visuelle vise à identifier diverses pathologies et inflammations, tumeurs et traumatismes. Si nécessaire, un certain nombre de tests de laboratoire sont désignés - tests sanguins d'hémoglobine et de coagulabilité, frottis pour analyse cytologique. Eh bien, si une femme tient un calendrier mensuel, où la régularité, l'abondance de décharge et la durée sont notés.

Périodes abondantes - traitement efficace

Vous ne devriez pas demander à vos voisins ou chercher une réponse sur Internet à la question de savoir pourquoi des périodes abondantes vous empêchent de vivre. Une solution indépendante du problème dans ce cas ne peut que l’aggraver. Après le diagnostic, le médecin prendra la seule décision correcte dans un cas particulier et proposera un traitement adéquat. Selon la cause des règles abondantes, un traitement médicamenteux sera proposé. Le choix des médicaments et la posologie bien pensée ne peuvent être prescrits que par un spécialiste. Si les règles très lourdes sont dues à des déséquilibres hormonaux, le médecin vous prescrit des agents oraux combinés contenant de la progestérone et des œstrogènes. Cela aide à prévenir la croissance de l'endomètre et à réduire considérablement la quantité de sécrétions.

Les causes mensuelles abondantes résident dans l'utilisation de médicaments contraceptifs, parfaitement traités par des procédures de physiothérapie et par la normalisation du régime. La diathermie et les séances d'ozokérite aident à éliminer de manière fiable les processus inflammatoires. Divers néoplasmes, fibromes, polypes nécessitent malheureusement une intervention chirurgicale. Les femmes de plus de 50 ans subissent une hystérectomie, c'est-à-dire une ablation complète de l'utérus. Plus jeune, une telle opération n'est indiquée que dans les cas extrêmement graves. Les périodes douloureuses et lourdes après l’accouchement sont traitées avec des anti-inflammatoires, des immunostimulants utilisés, des vitamines. Divers agents hémostatiques à règles abondantes sont largement utilisés pour minimiser l’inconfort et les pertes de sang. Les plus efficaces et donc souvent prescrits par les médecins sont les suivants:

- Ascorutine - renforce les parois des vaisseaux sanguins et réduit la perméabilité capillaire. Améliore significativement l'état général d'une femme.

- Tranexam est un agent hémostatique moderne et efficace avec une menstruation abondante. Le traitement par des pilules doit être suivi par un médecin.

- Ditsinon - nommé en cas de règles abondantes avec des caillots causés par des fibromes ou diverses affections vasculaires.

- Vikasol - de nombreuses personnes connaissent ce médicament célèbre et le recommandent à leurs amis. C'est un analogue de la vitamine K qui affecte la coagulation du sang et qui n'est efficace que lorsque de très longues périodes sont causées par sa carence. Vikasola a suffisamment de contre-indications, alors seul un médecin devrait le prescrire.

- Diféréline - agent antitumoral, utilisé si les menstruations abondantes sont causées par un myome ou une endométriose. Assigné seulement après confirmation du diagnostic.

Il doit être clairement compris: quel que soit le flux important de règles, les raisons doivent être déterminées le plus rapidement possible, le traitement sera aussi efficace que possible. Il est strictement déconseillé d'utiliser des médicaments, y compris styptic pour les règles abondantes, sans consulter un médecin. Rappelez-vous - ce qui a parfaitement aidé une petite amie peut causer un préjudice irréparable à votre santé.

Menstruations abondantes - traitements non conventionnels

Les recettes de la médecine traditionnelle sont assez efficaces quand les règles sont trop abondantes, mais elles ne peuvent être utilisées qu’après consultation de votre médecin. Et rappelez-vous - les formations tumorales, les polypes et certaines autres pathologies ne sont pas traités avec des remèdes populaires, parfois seule la chirurgie peut aider. Mais pour réduire l'abondance mensuelle et maintenir les performances, ils sont tout à fait capables.

1. De nombreuses herbes ont un effet hémostatique en cas de règles abondantes - ortie, burnet, achillée, millefeuille, menthe poivrée, sac à main de berger. Pour préparer un bouillon de guérison, vous avez besoin d’une cuillère à soupe d’herbe sèche pour verser un verre d’eau bouillante et une quinzaine de minutes dans un bain-marie. Filtrer et prendre 30 minutes avant un repas au milieu du cycle. La durée du traitement est de deux semaines.

2. Excellente hémostatique avec des règles abondantes - stigmates de maïs. Préparez-les également - une cuillère dans un verre d'eau bouillante et buvez toutes les trois heures, une cuillère à soupe.

3. Un bon remède pour les périodes très lourdes, mais seulement pour les femmes pédantes et patientes. Pendant les jours critiques, 60 fois par jour, vous devez appuyer de manière intensive avec le doigt sur le point "secret". Il est situé au milieu de la vallée entre le nez et la lèvre supérieure. On dit qu’une méthode inhabituelle est un excellent moyen de réduire les périodes lourdes de caillots.

4. Il est recommandé de boire un thé parfumé à la framboise, au viorne ou à la menthe la veille et pendant la menstruation.

5. 2 c. grains d'avoine verser un demi-litre d'eau bouillante et cuire pendant 20 minutes. Ajoutez 50 grammes de racine de persil hachée, insistez, égouttez. Buvez à la place de l'eau, si périodes très abondantes.

Chaque mois trop abondant et dangereux et leur prévention

Sans consulter le médecin, la femme s'expose à l'apparition d'anémie et au dépistage intempestif d'éventuelles pathologies dangereuses. Une visite chez le gynécologue est obligatoire au moins une fois par an, et avec les écarts existants - une fois tous les six mois. Des causes mensuelles trop abondantes ne sont pas établies, menacent de la progression des symptômes désagréables. Les acouphènes, l'essoufflement, la faiblesse, les nausées indiquent la présence d'anémie et d'épuisement.

Pour réduire les pertes de sang pendant les règles abondantes, suivez les recommandations des experts:

- éviter tout effort physique lors de journées critiques - ne pas soulever de poids, ne pas effectuer d'exercices de gymnastique et refuser de se rendre dans des lieux de divertissement avec des danses,

- les vêtements ne peuvent pas être contraignants et l'air de la pièce doit être confortablement confortable, avec de la fraîcheur et de la fraîcheur,

- S'il y a une telle opportunité - il est préférable de passer les jours les plus difficiles au lit, en plaçant un oreiller sous les hanches. Sur le ventre, vous pouvez mettre une compresse hors de l'eau avec du vinaigre, dilué en deux.

N'oubliez pas que les périodes trop abondantes constituent une raison assez grave d'aller chez le médecin. Un diagnostic précoce et un traitement adéquat aideront à atténuer la maladie et à prévenir les problèmes désagréables à l'avenir.

Quand la décharge peut être considérée comme abondante

La durée du cycle menstruel varie de 21 à 35 jours. Pour chaque femme, cette période est individuelle. Le volume du sang menstruel pendant les premiers jours peut atteindre 60 à 80 ml, mais avec une menstruation normale, il ne devrait pas dépasser 150 ml sur toute la période. Il faut se rappeler qu'avec le sang, il y a du mucus de caillots et les restes de l'endomètre détruit. C’est pourquoi les périodes intenses peuvent parfois être mal diagnostiquées.

La violation des processus associés au cycle mensuel doit être envisagée dans les situations suivantes:

  1. La menstruation s'accompagne de graves changements dans le bien-être général de la femme (nausée, faiblesse, douleur intense, perte de conscience, réduction de la pression artérielle).
  2. Troubles du sommeil associés à un écoulement abondant de sang menstruel.
  3. Remplacement fréquent de produits de soins personnels (tampons, tampons, coupelles menstruelles). Un excès de changement de plus de 4 serviettes par jour indique une menstruation abondante.

Les principales causes de décharges lourdes

Les causes de la menstruation abondante sont divisées en primaire et secondaire, physiologique et pathologique. La ménorragie primaire implique la présence de règles abondantes immédiatement, dès sa première apparition, sous l'influence de causes héréditaires. Ceux-ci comprennent des anomalies de la structure de l'utérus (à double bosse, à une corne, à double), dans lesquelles il y a violation du flux normal de sang menstruel. La ménorragie secondaire survient à la suite d'un changement de la menstruation précoce se développant normalement.

Les principales causes de ménorragie secondaire sont les suivantes:

  • maladies inflammatoires du système urinaire (endométrite, colpite, vulvovaginite), endométriose,
  • oncopathologie du système urinaire (noeud du myome),
  • déséquilibre hormonal
  • violation de la coagulation du sang,
  • installation de dispositif intra-utérin,
  • maladies sexuellement transmissibles,
  • processus inflammatoires dans les organes pelviens,
  • accouchement difficile.

Causes pathologiques

Les périodes abondantes se présentent pour plusieurs raisons. Les maladies de l’appareil génito-urinaire féminin font partie des causes les plus courantes de leur développement. L'absence d'aide à ces patients entraîne l'apparition de signes d'anémie dont les symptômes sont les suivants:

  • peau sèche et muqueuses,
  • faiblesse
  • maladie
  • perversion des goûts,
  • palpitations cardiaques
  • se sentir une boule dans la gorge en avalant,
  • sensation d'essoufflement.

Le myome utérin est appelé formation de tumeur bénigne formée dans la paroi musculaire de l'utérus. La croissance de la tumeur dépend de l'état hormonal de la femme. Le plus souvent, ils se produisent dans la période pré-ménopausée (30-40 ans). Dans le myome utérin, des saignements vaginaux peuvent survenir pendant et sans menstruations.

Les excroissances polypeuses du col et de l'endomètre en cas de traumatisation, d'inflammation ou de déséquilibre hormonal peuvent entraîner une augmentation des saignements menstruels. Les polypes, étant précancéreux, peuvent entraîner le développement d'un cancer du col utérin ou utérin. Avec la désintégration des cellules tumorales, des saignements abondants se produisent, nécessitant des soins médicaux immédiats.

Lorsque le fonctionnement des ovaires est perturbé, il y a aussi des périodes lourdes. Les anomalies pathologiques du cycle menstruel se produisent lorsqu'il y a violation de la régulation du travail des ovaires (lésion de la glande pituitaire) et de la maladie qui en résulte. Ce cycle se caractérise par des irrégularités, la présence de douleurs intenses sur le pubis, une perte de sang menstruelle massive et la formation d'un syndrome prémenstruel.

Des problèmes avec le système de coagulation du sang peuvent provoquer une perte de sang importante pendant la menstruation. Par exemple, dans la maladie de Willebrand (autre nom du purpura atrombocytopénique), un des facteurs de la coagulation sanguine est déficient, ce qui prolonge le temps de saignement. La maladie est attribuée à une pathologie héréditaire.

Causes physiologiques

Les périodes abondantes, causées par un déséquilibre du fond hormonal de la femme, se forment le plus souvent pendant la période de restructuration fonctionnelle du corps. Celles-ci incluent l'adolescence, la période de préménopause et l'état de la femme avant la grossesse et après l'accouchement. Une perturbation du fond hormonal survient dans les maladies du système endocrinien (diabète, hypothyroïdie, hyperthyroïdie, pathologie de l'hypophyse, des glandes surrénales), ainsi que lors de la prise de médicaments.

À l'âge de 12-15 ans, les filles ont un cycle menstruel. Les sélections des jours critiques peuvent être abondantes. Cela se produit dans le contexte d'augmentation de la production d'hormones par les ovaires. Au contraire, après 40 ans, la cause de la ménorragie est une diminution de leur production.

Les manipulations diagnostiques et thérapeutiques peuvent provoquer des pertes menstruelles abondantes. Так, после гистероскопии наличие обильных выделений связывают с образованием поврежденного участка на слизистой оболочке шейки или тела матки после удаления полипа. При менструации этот участок подвергается травматизации, что приводит к усилению кровопотери.

Другие причины

La menstruation abondante se produit pour d'autres raisons. Le stress psychoémotionnel, les expériences et les travaux physiques pénibles peuvent entraîner des troubles menstruels (dysménorrhée, aménorrhée, ménorragie). Ceci est également observé avec un changement brusque des conditions climatiques, des fuseaux horaires, qui est associé à une violation du biorythme quotidien de la libération d'hormones.

La prise de certains médicaments hormonaux à base de progestérone peut provoquer des règles abondantes. Après la prise de "Duphaston", on peut observer un saignement. L'élimination est possible en assignant une dose plus importante du médicament à un dosage individuel par le médecin traitant. Il n’a pas d’effet contraceptif. Sa nomination est due à une pathologie du système reproducteur.

La grossesse correspond à la période de la vie d’une femme lorsque les règles cessent temporairement en raison de modifications des niveaux hormonaux. L’apparition d’une faible décharge dans ce cas peut parler du développement de la maladie de l’appareil reproducteur de la mère et constituer une menace pour le fœtus. Les saignements nécessitent un examen immédiat par un obstétricien-gynécologue.

Après l'accouchement dans le canal génital ou après la césarienne, il y a décharge qui est confondue avec la menstruation. Les petites quantités de post-partum sont appelées lochies. Leur décharge dans les 6 semaines est considérée comme physiologique. Si l'écoulement est rouge vif et s'accompagne d'un symptôme douloureux, cela peut indiquer le développement d'une hémorragie post-partum. Ses causes sont la partie restante du placenta dans l'utérus, une diminution du tonus ou une lésion de l'utérus.

Diagnostics

Pour établir la cause, pourquoi il y a des périodes abondantes, vous devriez contacter votre gynécologue. Le médecin examine les plaintes de la femme, spécifie la durée du cycle menstruel, ainsi que les caractéristiques du flux menstruel (couleur, présence de caillots, quantité de sang).

Le développement de la ménorragie s'accompagne des symptômes suivants:

  • faiblesse, fatigue,
  • douleur abdominale
  • augmentation de la température (pendant les processus inflammatoires),
  • handicap,
  • vertige
  • nausée, vomissements.

Si vous soupçonnez un écart par rapport à la norme du cycle menstruel, le gynécologue vous prescrira des méthodes d'examen de laboratoire et d'instrument, permettant d'identifier la cause de ces troubles. Obligatoire effectuer une analyse générale du sang et de l'urine, l'étude des paramètres sanguins biochimiques. Au cours d'un examen gynécologique, une analyse des frottis du vagin et du canal cervical est effectuée pour rechercher la présence d'une microflore pathogène et de cellules atypiques.

Le surplomb du fornix postérieur du vagin lors de la palpation indique la présence d'une accumulation de sang dans l'espace de Douglas situé entre la paroi postérieure du vagin et le rectum. Une telle affection peut survenir lorsqu'une grossesse extra-utérine est interrompue et nécessite une intervention chirurgicale immédiate.

Les méthodes instrumentales utilisées dans le diagnostic de la ménorragie sont les suivantes:

  • Échographie des organes pelviens,
  • colposcopie
  • hystéroscopie
  • curetage de diagnostic fractionnaire,
  • pelviscopy,
  • prendre du matériel pour une biopsie.

Ces méthodes vous permettent d’établir la cause du saignement. Dans les cas graves, la laposcopie est utilisée à des fins de diagnostic.

Les causes physiologiques de périodes très lourdes ne nécessitent pas la nomination d'un traitement médicamenteux. Réduire les saignements peut être éliminer les facteurs menant à son développement. Cela est réaliste dans les conditions suivantes:

  • bon régime alimentaire équilibré,
  • prévention du stress, de la fatigue,
  • physiothérapie et aromathérapie
  • phytothérapie (thés et infusions de camomille, menthe, achillée, sac de berger).

Un traitement médicamenteux est recommandé lors du diagnostic de lésions des organes du système urinaire. Le déséquilibre hormonal est rétabli par le cours de médicaments contenant de l'œstrogène ou de la progestérone. Les combinaisons d'hormones et leurs dosages sont choisis individuellement, en tenant compte de l'état général du patient, de son âge, de son poids et des comorbidités. Les maladies inflammatoires et sexuellement transmissibles peuvent être traitées à l'aide d'agents antibactériens. Avant leur nomination, la sensibilité de la flore pathogène à un antibiotique spécifique est déterminée afin d'éliminer efficacement l'agent pathogène.

Il est possible de mener un traitement chirurgical de la ménorragie. L'indication pour la chirurgie est:

  • manque d'effet de la thérapie,
  • progression rapide de la maladie
  • rechutes fréquentes,
  • symptômes sévères d'anémie,
  • anomalies du développement qui perturbent le cours normal des menstruations,
  • fibrome,
  • tumeurs malignes.

Le traitement de l'anémie ferriprive avec une menstruation abondante dépend de sa gravité. L'ajustement du degré modéré se fait par la nomination d'un régime alimentaire riche en fer (jaune de poulet, sarrasin, pommes) et en vitamines (groupes B et C). Avec une sévérité modérée, il est possible de prescrire des suppléments de fer et des complexes de vitamines sous forme de comprimés. La question du traitement chirurgical est confrontée aux médecins en cas de symptômes sévères de l'anémie.

Opinion des médecins

Un examen complet et l'identification de la cause des périodes trop lourdes nécessitent le choix d'une tactique appropriée pour traiter les patients. Ne pas abuser des moyens de la médecine traditionnelle et être traité de manière indépendante. Dans ce cas, vous pouvez perdre un temps précieux et vous aurez alors besoin de méthodes de traitement plus radicales.

La maladie grave est les fibromes utérins. Quel que soit le lieu où se trouve le nœud du myome (sombreux, intramural, sous-séreux), le tableau clinique est accompagné de saignements menstruels abondants. Le médecin doit diagnostiquer la maladie dès les premiers stades de son développement et aider la femme à faire face à cette maladie.

Complications possibles

Un écoulement abondant des femmes peut être la cause de la formation de telles pathologies:

  • anémie ferriprive,
  • inflammation de l'endomètre et de la couche musculaire de l'utérus (métroendométrite),
  • fibromes utérins,
  • l'endométriose,
  • tumeurs ovariennes,
  • infertilité

L'adhérence à des périodes abondantes et douloureuses avec des caillots bruns, des sensations désagréables de nature spastique indiquent l'interruption d'une grossesse extra-utérine déjà existante ou interrompue. Toute pathologie nécessite un diagnostic et un traitement rapides pour préserver la fertilité et le bien-être des femmes.

Après avoir expliqué pourquoi il y a des règles abondantes avec ou sans caillots de sang, vous devez suivre des mesures préventives et être attentif à votre corps. Ne négligez pas les terribles symptômes et ajustez la visite chez le gynécologue. C'est la base du bien-être de chaque femme.

Pourquoi les menstruations sont abondantes et comment les arrêter

Périodes abondantes - forte, plus que d'habitude, une perte de sang au cours de la menstruation, qui peut indiquer une variété de pathologies du corps de la femme. Les médecins appellent ce phénomène "ménorragie". Les causes des règles abondantes vont du déséquilibre hormonal au cancer.

Si une perte de sang inhabituellement forte se produit au cours de plusieurs cycles menstruels, la femme doit consulter un gynécologue. Si les règles sont devenues abondantes, seul un médecin expérimenté peut déterminer la cause de ce phénomène. Ainsi, la ménorragie peut causer:

  • les déséquilibres hormonaux, ainsi que des perturbations du système endocrinien,
  • L’endométriose est un phénomène qui se produit lorsque les cellules qui tapissent l’utérus se propagent à l’extérieur. En présence de cette maladie, la menstruation passe non seulement avec une perte de sang importante, mais aussi très douloureuse,
  • adénomyose - dans ce cas, l'endomètre de l'utérus (couche muqueuse) se développe dans le tissu musculaire, le stade de la maladie est déterminé par le nombre de lésions de ce type,
  • troubles de la coagulation,
  • maladies oncologiques des organes génitaux féminins: cancer de l'utérus ou du col utérin, appendices,
  • modifications de l'endomètre bénignes (hyperplasie),
  • fibromes de l'utérus,
  • en cours de traitement avec certains médicaments.

Un examen au centre médical aidera à déterminer la raison pour laquelle le débit mensuel est abondant. Ainsi, des saignements récurrents sévères peuvent survenir après un avortement, après un avortement spontané ou si le dispositif intra-utérin n’est pas installé correctement, si les préparations hormonales sont prises de manière incorrecte. Les périodes très abondantes avec des caillots sanguins sont souvent le résultat d'une fausse couche précoce, au cours de laquelle la conception a eu lieu, mais pour une raison quelconque, l'ovule de l'utérus a été rejeté. Mais la présence de caillots sanguins peut être déclenchée par les raisons décrites ci-dessus.

Des périodes abondantes après l'accouchement, si souvent appelées à tort pertes lombaires - lochies, sont observées lorsque les restes du placenta sont encore dans l'utérus ou lorsque l'utérus n'est pas suffisamment réduit. Dans le premier cas, la patiente peut avoir besoin de curetage, de nettoyage de la cavité utérine, dans le second cas, de médicaments spéciaux sont nécessaires pour aider à ramener l’organe à l’état prénatal.

Les saignements sont-ils dangereux pour la santé? Notez que les pertes abondantes pendant la menstruation ne représentent pas toujours une menace pour la santé de la femme. La pathologie est la présence des signes suivants:

  • la durée des menstruations - une semaine ou plus,
  • libération régulière de caillots sanguins,
  • la nécessité de remplacer le joint ou le tampon toutes les heures,
  • fatigue sévère, léthargie et somnolence.

En plus d'être examinée par un médecin en vue de poser un diagnostic, une femme doit prendre des médicaments contenant du fer si son taux d'hémoglobine est inférieur à la normale. Étant donné que les menstruations abondantes peuvent entraîner une anémie, une maladie accompagnée de faiblesse, d'une diminution de la capacité de travail, de sautes d'humeur drastiques et d'une perte d'intérêt pour la vie.

Les médicaments à menstruations abondantes sont utilisés pour réguler le processus de coagulation du sang et pour éliminer les causes mêmes des saignements graves. Vous trouverez ci-dessous une liste des plus populaires. Il convient de rappeler qu’un hémostatique à périodes abondantes prescrit par le médecin après le diagnostic.
Vikasol. Il est utilisé avec un manque de vitamine K. Ce dernier normalise à son tour les processus de coagulation du sang.
"Ditsinon". Il est utilisé si les règles abondantes sont provoquées par des fibromes ou des maladies vasculaires.
"Diferelin". Le médicament est utilisé pour traiter les fibromes utérins et l'endométriose, des maladies qui provoquent des saignements abondants pendant la menstruation.
"Askorutin". Un médicament populaire mais inefficace qui renforce les parois des vaisseaux sanguins et réduit la fragilité capillaire.
"Tranexam". La composition comprend de l'acide tranexamique. Le médicament est utilisé activement en gynécologie pour les saignements utérins anormaux, postopératoires, pendant la grossesse, etc.
Contraceptifs oraux. On peut leur prescrire plusieurs comprimés par jour pour arrêter le saignement en administrant l'administration en suivant les instructions (1 comprimé par jour) afin d'éviter sa récurrence.

Il y a beaucoup de diagnostics dans lesquels il y a une perte de sang excessive. Vous ne devriez pas résoudre ce problème vous-même. Un diagnostic de haute qualité et le respect des recommandations du médecin aideront à éliminer efficacement la cause de la pathologie et à rétablir le cycle normal.

La norme du cycle menstruel

En moyenne, pendant les règles, le corps perd jusqu'à 150 ml de sang et la durée des règles - jusqu'à 7 jours. Normalement, la menstruation devrait être plus ou moins indolore, sans perte de force ni de capacité. Bien entendu, les anomalies ne sont pas rares. Le plus souvent, les adolescentes dont les règles viennent de commencer et dont le cycle ne s'est pas normalisé sont confrontées à cette situation, ainsi que les femmes âgées de 40 à 45 ans qui peuvent avoir des problèmes de flux menstruel habituel en raison de leur âge, de leur maladie, de la ménopause et même d'une grossesse extra-utérine.

Définition du problème

Si une femme doit changer de coussin plus souvent que toutes les 2 heures, prendre des médicaments hémostatiques, s'absenter du travail, les règles sont considérées comme plus abondantes que la normale.

En règle générale, le corps est capable de récupérer pendant les règles, ce qui ne provoque pas de perte de force ni de capacité normale. Dans le cas contraire, il est nécessaire de trouver la raison de ces modifications et de les éliminer.

Facteurs de règles abondantes

Les raisons de l'énorme montant mensuel élevé. Les plus basiques ressemblent à ceci.:

  • Hypothermie (pendant les règles et pendant tout le cycle),
  • Surchauffe,
  • Mode de vie sédentaire
  • Les maladies gynécologiques (également les maladies sexuellement transmissibles),
  • Changements hormonaux
  • Traumatisme génital,
  • Autre

Comme vous pouvez le constater, les raisons peuvent être très différentes. Chacun nécessite un examen détaillé:

  • La surchauffe n’est pas moins dangereuse pour les femmes que l’hypothermie. Les bains de soleil, en particulier les rayons de soleil longs et puissants, ont un effet néfaste sur tout le corps, à commencer par des problèmes de peau et de cheveux, se terminant par des coups de soleil et la température. Si une surchauffe survient pendant la menstruation, son cours en sera grandement affecté. Pendant la menstruation, il est préférable de ne pas s'exposer de manière prolongée à la lumière directe du soleil et d'éviter les températures trop élevées. En cas de surchauffe, il est recommandé de prendre un fébrifuge qui ne fluidifie pas le sang et de passer le reste de la menstruation à l'ombre.

  • Un mode de vie sédentaire, curieusement, peut aussi être la cause de périodes très lourdes. Ceci est très familier aux filles qui sont la plupart du temps en position assise (par exemple, les employés de bureau ou les étudiants). Avec une longue absence de mouvement, il y a une stagnation du sang dans les organes responsables de la menstruation, avec pour résultat que la menstruation se produit principalement sous la forme de «caillots» abondants, ce qui provoque clairement une gêne et un sentiment de menstruation abondante. Pendant la menstruation elle-même, il est également conseillé de bouger plus, même s'il y a des crampes dans les muscles: danser légèrement, faire de l'exercice le matin, marcher, etc.
  • Les maladies gynécologiques que chaque fille a rencontrées au moins une fois sont aussi une cause. Le plus souvent, dans ce cas, la menstruation est un indicateur qu'il y a quelque chose qui ne va pas avec la santé des femmes. L'endométriose, les polypes, l'érosion du col utérin et les infections génitales sont les causes les plus fréquentes de règles abondantes parmi les maladies.
  • En ce qui concerne les MST, presque toutes provoquent une augmentation du flux sanguin pendant la menstruation. Par exemple, la chlamydia peut provoquer des menstruations abondantes, des quantités insuffisantes (moins de 80 ml) et un certain nombre d'autres symptômes. Si une fille a eu un rapport sexuel non protégé, avec l'augmentation du volume mensuel, vous devriez consulter un gynécologue et vous faire tester pour la présence de MST.
  • Les changements hormonaux dans le corps de la femme se produisent presque tout au long de la vie de la jeune fille: début de la menstruation, consommation de certains médicaments qui affectent le système endocrinien, grossesse et accouchement, ménopause, etc. Par exemple, les médicaments contraceptifs ont souvent un effet sur les hormones, ce qui entraîne une diminution des éruptions cutanées, l'alignement du cycle, etc. Lors du choix d'un contraceptif, vous devriez consulter un gynécologue et, mieux, un endocrinologue. Si, après le début de la prise de la pilule contraceptive, un ajustement hormonal a eu lieu dans le corps, il est préférable de refuser de continuer à prendre ces médicaments.
  • Les blessures aux organes génitaux peuvent également causer des règles abondantes. Diverses abrasions, plaies, fissures, ainsi que des contusions affectent le flux de la menstruation. De plus, il est important de se rappeler qu'il existe des microfissures, des abrasions des organes internes (par exemple, le col de l'utérus), qui ne sont pas visibles et qui ne peuvent être détectées que par un spécialiste. Dans ce cas, vous devriez immédiatement consulter un médecin, car ce problème peut entraîner une détérioration grave de la santé et même des conséquences irréversibles.
  • Il est nécessaire de dire séparément les longues périodes après 40 ans et leurs causes. Dans cette situation, les causes les plus probables sont des maladies et une approche de la ménopause. Environ 70% des femmes après 40 ans ont des problèmes de menstruation et vous devez consulter un médecin: à cet âge, les femmes courent un risque accru de contracter des maladies telles que le cancer et l'endométriose.

L'alcool contribue également à la fluidification du sang, en particulier du vin rouge.

Besoin d'aide

Vous devez d’abord comprendre en quoi consiste le problème et quelles en sont les causes. Il y a des options lorsque les femmes passent toute leur vie dans des périodes abondantes et douloureuses en raison de l'hérédité, mais dans ce cas, l'aide est possible. Les situations les plus fréquentes sont celles où la menstruation est devenue plus abondante à la suite de certains changements dans le corps ou en raison d'une influence externe sur celui-ci (par exemple, une blessure). Dans les deux cas, il est préférable de faire immédiatement appel à un professionnel et de commencer à soigner le corps afin de ne pas avoir de conséquences plus graves encore.

Il arrive que les circonstances ne vous permettent pas d'aller immédiatement chez le médecin et vous avez besoin d'une aide d'urgence. Dans ce cas, il existe une énorme quantité d'agents hémostatiques (par exemple, Ditsinon) qui contribueront à réduire de manière urgente le volume des écoulements. Mais l'utilisation répétée de tels médicaments peut avoir des effets néfastes sur la santé.

Il y a des cas où le corps féminin souffre de décharge trop lourde pendant la menstruation. Здесь следует обратить внимание на возможность кровотечения.

Les saignements se distinguent des fortes menstruations par une plus grande «pureté» de tout caillot et ont le caractère le plus abondant. Les causes de saignement sont beaucoup plus graves et nécessitent une intervention médicale immédiate, car elles parlent de violations graves du fonctionnement du corps de la femme.

Agents prophylactiques

Il existe de nombreux médicaments et compléments alimentaires contenant des vitamines et d'autres substances utiles pour la santé des femmes. Il peut s'agir de vitamines individuelles ou de groupes d'oligo-éléments qui affectent le cycle menstruel. Ces fonds ne constituent pas un médicament. Ainsi, en présence de maladies, de blessures ou de pathologies, ils ne vous épargneront pas les causes des règles abondantes, mais auront un effet positif sur la santé en général. Aucun moyen pas besoin de recourir à l'automédicationAprès tout, cela entraîne souvent des conséquences graves qui aggravent encore l’état de santé.

Les périodes abondantes sont fréquentes et nécessitent toujours des recherches approfondies. Ne retardez pas le traitement, vous devez immédiatement consulter un gynécologue, faites attention aux changements dans le corps et commencez le traitement prescrit par le médecin.