La santé

Puis-je courir pendant mes règles?

Les jours critiques, lorsque le corps est soulagé de l'endomètre, un état de faiblesse, une légère indisposition, une douleur aux organes génitaux est naturellement pris en compte. Il est normal d’augmenter la fréquence cardiaque, les sauts de pression, la dépression et une réaction lente.

Cela est dû à une diminution du nombre de globules rouges et d'hémoglobine dans le sang pendant la menstruation. Les corps reçoivent moins d'oxygène, ce qui explique pourquoi l'endurance devient moindre lors d'efforts physiques, la fille se fatigue rapidement et il n'est donc pas conseillé de faire trop de travail pendant la menstruation. Mais abandonner complètement le sport n'en vaut pas la peine.

Courir au mois

La course à pied est une excellente activité physique dans laquelle les jambes, les pieds et le corps sont impliqués. Pendant la course à pied, un travail intensif du cœur et des poumons est effectué, beaucoup de calories sont brûlées.

Cependant, chaque cas doit être abordé individuellement et consulter des experts. Il existe certaines maladies dans lesquelles l'activité physique est interdite, par exemple l'adénomyose, les fibromes utérins et d'autres. Courir pendant la menstruation dans de tels cas n'est pas entièrement sûr. De nombreux médecins conseillent de s'abstenir de tout effort physique intense pendant cette période afin de ne pas exposer le corps à un danger ou, au lieu de cela, de passer à un corps plus léger. Dans le même temps, il est important de bien manger pour pouvoir se procurer les substances nécessaires.

De plus, avec les changements liés à l’âge, il est nécessaire de prendre en compte l’état du corps et les maladies présentes.

En cherchant à savoir s’il est possible de courir pendant la menstruation, des scientifiques ont découvert que l’exercice est même utile en ce moment. À partir des mouvements et de la charge, le métabolisme est accéléré et des endorphines sont produites qui améliorent l'humeur et soulagent la tension nerveuse. Avec certains exercices, les règles deviennent plus courtes.

Les médecins disent que vous pouvez courir pendant vos règles, mais vous devez faire très attention à ce sujet.

Raisons pour ne pas courir pendant la menstruation

Après avoir pris la décision de courir et pendant la menstruation, il est nécessaire de consulter un gynécologue, car dans certaines pathologies gynécologiques, il est impossible de courir.

Les raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas courir pendant vos règles sont associées à de tels états:

  • douleur intense aux organes génitaux
  • migraine,
  • écoulement abondant.

De tels symptômes signifient qu'il y a des anomalies dans le corps. Il est conseillé de ne pas courir tant que la cause de la maladie n'est pas résolue. Vous ne devriez pas courir quand vous ne vous sentez pas bien. Il est également nécessaire de s’abstenir de respecter les normes dans une école ou d’autres établissements d’enseignement.

S'il n'y a pas de pathologies, vous pouvez exécuter, réduisant légèrement la charge sur cette période. Le rythme doit être lent et vous devez vous abstenir de mouvements brusques, réduire la durée et la distance de votre course, vous ne pouvez pas marcher sur du chanvre ou des buttes et effectuer des mouvements gênants.

Étant donné que l'exercice intense augmente la circulation sanguine, les saignements peuvent augmenter et votre bien-être va également se détériorer. Pendant les périodes critiques de perte de sang, il est conseillé de ne pas provoquer de tels phénomènes.

Règles de jogging pendant la menstruation

Si vous suivez certaines règles pour les courses quotidiennes pendant la menstruation, l'état de santé pendant cette période sera bien meilleur. Il est nécessaire de choisir des produits d’hygiène spéciaux contenant un gel absorbant qui protège le plus possible.

Il est important de maintenir l'hygiène corporelle, il est nécessaire de prendre une douche après une course. Dans le même temps, il est préférable d'utiliser des gels et des savons spéciaux pour l'hygiène intime.

De plus, vous ne pouvez pas combiner la course à pied pendant la menstruation avec la natation et vous devez respecter le régime alimentaire approprié.

Pendant l’entraînement, il est important de surveiller en permanence le bien-être. Si sa détérioration commence, vous devez arrêter de courir et consulter un gynécologue.

Autres types d'activité physique

Si le jogging pendant les jours critiques est accompagné de douleur, n'abandonnez pas complètement les exercices sportifs. Vous pouvez choisir la direction de l'emploi avec moins d'intensité. Effet bénéfique pendant la menstruation cardio. L'entraîneur vous aidera à choisir des exercices et une charge de travail spéciaux qui ne feront pas de mal au corps, mais aideront à atténuer la maladie.

L'aérobic et le yoga sont également d'excellentes activités pour ces journées. C'est le yoga qui renforce divers groupes musculaires, effectue un massage des organes internes et dans un complexe a un effet positif sur l'organisme dans son ensemble.

Processus physiologiques pendant la menstruation

Les jours critiques, le corps est soulagé de l'endomètre et les symptômes familiers à chaque femme, tels que la faiblesse, le malaise, la douleur au bas de l'abdomen, sont naturels. Il est également considéré comme normal d’augmenter le pouls, les sauts de pression, la dépression et une réaction lente.

La raison en est une diminution du nombre de globules rouges et d'hémoglobine dans le sang. Les organes sont moins bien alimentés en oxygène, ce qui explique pourquoi l'endurance sous charge diminue et nous nous fatiguons plus vite. Par conséquent, les charges habituelles sont transférées pire. Il n'est pas nécessaire d'abandonner complètement le sport, mais un réglage des charges est nécessaire.

Est-il possible de faire du jogging pendant la menstruation

Courir avec ses règles peut être utile. Des charges modérées et raisonnables peuvent faire face au malaise, à la douleur à l'abdomen. Le jogging lent peut améliorer la circulation sanguine dans le bassin, aider à soulager les tensions. Le corps produit des endorphines, l'hormone du bonheur, qui aide à lutter contre le stress et la dépression et améliore l'humeur.

Cependant, se demander s’il est possible de courir tous les mois devrait aborder cette question de manière responsable. Il est recommandé de réduire la longueur de la distance. Ce ne sont clairement pas des jours où vous pouvez établir des records, surmonter des obstacles. L'entraînement par intervalles est également préférable de différer pour plus tard.L'important et correct vêtement est qu'il ne devrait pas entraver les mouvements et devrait correspondre à la météo, ne vous permettant ni de geler ni de surchauffer.

Si pendant la course vous vous sentez faible, étourdi, douleur abdominale, saignement abondant, arrêtez l'entraînement. Si nécessaire, consultez un gynécologue.

Mais dans chaque cas, tout est décidé individuellement. Il existe un certain nombre de maladies lorsqu'il est préférable de s'abstenir de tout effort physique pendant la période de menstruation. Parmi eux figurent les fibromes utérins, l'adénomyose, etc. Dans tous les cas, le critère principal devrait être votre santé et votre état de santé.

Pourquoi est-il impossible de courir au mois

Il y a des situations où courir pendant la menstruation est contre-indiqué. Ceux-ci incluent les états suivants:

  • Décharge abondante qui, sous des charges, peut devenir encore plus forte.
  • Forte douleur, augmentant au cours du processus de mouvement.
  • Faiblesse, vertige, migraine.
  • Maladies de la sphère génito-urinaire.
  • Différentes irrégularités associées au cycle menstruel.

Avec une forte détérioration de la santé, il vaut mieux s'abstenir de courir et découvrir la cause d'une indisposition anormale. Les écolières en période de menstruation doivent également renoncer aux cours d’éducation physique et à d’autres charges, car le cycle n’est établi que pour elles et l’excès d’activité peut le briser.

Une question populaire est de savoir si vous pouvez courir le premier jour de vos règles. Au cours des 1-2 premiers jours, il est recommandé d’abandonner la charge, car c’est pendant cette période que le corps subit les changements les plus importants. Retour au rythme habituel peut être à partir du troisième jour de la menstruation. Une des raisons pour lesquelles les experts n’approuvent pas la formation est une augmentation de la pression intracrânienne, qui peut entraîner une perturbation de l’endomètre.

En l'absence de pathologies, vous pouvez courir pendant la période menstruelle, ce qui réduit légèrement la charge pour cette période. La cadence doit être faible, éviter les mouvements brusques, réduire le temps et la distance du jogging. Essayez également de ne pas marcher sur les bosses et le chanvre et ne faites pas de mouvements gênants.

Étant donné que des exercices intenses augmentent la circulation sanguine, les saignements peuvent augmenter et vous pouvez vous sentir pire. Pendant la période de jours critiques, lorsque le corps perd du sang, il est préférable de s'abstenir de tels phénomènes.

Règles de jogging pendant la menstruation

En l'absence de contre-indications, vous pouvez courir pendant la menstruation, mais il est important de le faire avec compétence et modération, et votre santé ne fera que s'améliorer. Suivez ces recommandations:

  • Réduisez la durée et la distance parcourue.
  • Courez lentement, évitez les mouvements brusques.
  • Portez des vêtements et des chaussures confortables pour qu’ils ne gênent pas vos mouvements.
  • Choisissez des produits d'hygiène spéciaux contenant un gel absorbant et offrant une protection maximale.
  • Observez l'hygiène corporelle. Après la course, assurez-vous de prendre une douche. Il est préférable d'utiliser des gels et des savons spéciaux destinés à l'hygiène intime.
  • Vous ne pouvez pas combiner la course avec la natation.
  • S'en tenir au bon régime.

Lorsque la formation est très importante pour surveiller leur bien-être. Si vous sentez que cela empire, arrêtez de courir.

Charges alternatives

Si vous ressentez une forte gêne en faisant du jogging, évitez-la. Mais il n'est pas nécessaire d'abandonner complètement l'effort physique. Vous pouvez prendre des cours avec une intensité minimale. Ainsi, le cardio léger ne peut avoir qu'un effet bénéfique. Bien entendu, idéalement, il vaut la peine de consulter un formateur qui vous aidera à choisir la charge optimale et des exercices sécurisés.

Vous pouvez faire attention aux types d’activités suivants:

  • Visite à pied Moins intense que courir, mais brûle aussi des calories.
  • Exercices légers du matin. Il devrait être plus court que d'habitude. Également éliminer les charges de puissance et les exercices abdominaux.
  • Yoga La pratique la plus douce qui permet de renforcer différents groupes musculaires, favorise le massage des organes internes et contribue à assurer un effet positif sur le corps dans son ensemble.
  • Étirement. Aide à soulager la douleur, tonifie les muscles. Mais cela devrait être léger et modéré.

Rappelez-vous qu'aucune charge de puissance avec le fardeau pendant les règles n'est autorisée.

Cela fait mal à l’estomac après la course, comme lors de la menstruation: qu'est-ce que cela signifie?

Il arrive souvent que, pendant la course, le bas-ventre fasse mal. Premièrement, il y a une douleur douloureuse, qui se transforme plus tard en une douleur aiguë et perçante. Les femmes la décrivent comme si elle avait mal au ventre, comme pendant les règles. De plus, en fait, le malaise n'a rien à voir avec les jours critiques. Les causes de ce phénomène peuvent être les suivantes:

  • Le corps peut souffrir si vous ignorez l'échauffement avant l'entraînement. Un début de course rapide provoque une tension musculaire dans l'abdomen. Par conséquent, il est important de commencer à s’échauffer avec de légers mouvements et d’augmenter progressivement la charge.
  • Une mauvaise respiration provoque un changement du diaphragme. Trop forte et trop profonde, ou au contraire, une inspiration et une expiration faibles contrôlent l'ingestion d'oxygène. Il y a un spasme dans les muscles, une douleur dans le côté et le bas de l'abdomen. Respirez uniformément - cela aidera à prévenir les conséquences désagréables.
  • La respiration détermine le travail du foie. S'il y a peu d'oxygène, le sang stagne, le débit sanguin s'affaiblit, le foie augmente en volume, ce qui peut également provoquer des douleurs.
  • Les douleurs abdominales peuvent être une conséquence de la course à jeun. Les aliments mangés sont recyclés et le tractus gastrique fonctionne activement. Le corps ne peut pas changer de charge si rapidement. Par conséquent, il est important qu’au moins deux heures s'écoulent entre le dernier repas et la séance d’entraînement.
  • Des douleurs abdominales peuvent être déclenchées par des problèmes de vésicule biliaire. Au cours du mouvement, la bile s'accumule et provoque des irritations.
  • Les maladies des organes internes ne font pas non plus exception. Si nous parlons des problèmes du foie, de la rate, du pancréas, le corps en informera une réaction protectrice sous forme de douleur au centre de l'abdomen.
  • Si la douleur est localisée spécifiquement dans le bas de l'abdomen, nous pouvons parler de maladies du système reproducteur. Il est important d'aller chez le médecin, de le consulter et de passer les tests nécessaires.

Ainsi, la réponse à la question de savoir s'il est possible de courir lorsque les règles ont lieu est déterminée individuellement. Rappelez-vous que le plus important est d'écouter votre corps. Tout inconfort est une raison de ne pas stresser.

Changements dans le corps pendant la menstruation

Certaines personnes pensent que, dans ce numéro, il faut écouter l'opinion des médecins, d'autres s'appuient sur l'expérience de copines / collègues / conseillers sur des forums en ligne, alors que d'autres se fient uniquement à leur bien-être à l'époque. Comprendre si vous pouvez courir pendant vos règles vous aidera à comprendre les processus physiologiques qui se produisent dans le corps de la femme pendant cette période.

Lorsque la fécondation d'un oeuf mûr et prêt à concevoir ne se produit pas, la quantité d'hormones et leur concentration dans le sang diminuent considérablement. De ce fait, l'irrigation sanguine de l'endomètre (appelée scientifiquement l'utérus muqueuse) diminue, elle commence à s'exfolier et finit par rejeter, ce qui se manifeste par un écoulement sanguin. Se débarrasser du corps de l'ancienne membrane muqueuse et de l'accumulation de nouvelles couches de l'endomètre s'appelle simplement une fois par mois.

Tous ces mécanismes complexes entraînent une forte diminution du nombre de globules rouges et du taux d'hémoglobine. À ce stade, vous devez prendre des précautions particulières, car:

  1. Les organes internes ressentent un manque d'oxygène.
  2. Femme - changements dans le bien-être (réactions plus lentes, accélération du rythme cardiaque, sauts de pression, sautes d'humeur, etc.).

La menstruation est une période difficile pour le corps, le sang est complètement renouvelé, ce qui nécessite d'énormes réserves d'énergie. D'où la panne constante, la fatigue, l'instabilité psychologique. Avec tout ce «bouquet» de symptômes désagréables, il est plutôt déraisonnable de prévoir des charges supplémentaires pour vous-même. C'est pourquoi de nombreuses femmes considèrent que les exercices de course pendant la période de jours critiques devraient être abandonnés.

Courir pendant la menstruation: avantages et inconvénients

Les informations sur l'interdiction du sport pendant la menstruation ne sont plus pertinentes. En fait, un exercice modéré ne fera pas de mal, surtout si les règles passent sans pathologies ni douleurs.

Les médecins recommandent d’exclure de leur vie les activités sportives intenses au cours des trois premiers jours de menstruation. Les formateurs ne sont pas aussi catégoriques et pensent que pratiquer une course mesurée à petite échelle, même dans les premiers jours du cycle, aura un effet bénéfique sur le corps de la femme. Mais avec une condition importante: la charge sera distribuée correctement et raisonnablement.

Est-il possible de courir pendant la menstruation - chaque femme décide par elle-même, examine soigneusement les avantages et les inconvénients d'une telle formation et se concentre sur ses propres sentiments et son bien-être lors de journées critiques.

Vous pouvez même courir pendant les règles: cela augmente le flux d'oxygène dans le sang, ce qui contribue à réduire la douleur. Pour de nombreux athlètes professionnels, le jogging est nécessaire pour atténuer le syndrome prémenstruel. Il a été scientifiquement prouvé que dans le processus d'effort physique pas trop intense dans le corps, l'hormone endorphine est produite et qu'une bonne humeur les jours critiques n'interférera avec aucune femme.

Il vaut mieux courir à un rythme lent, faire du jogging, sans surmonter d'obstacles, en évitant l'entraînement par intervalles et les bosses. Le premier jour de la menstruation, il est intéressant de réduire considérablement l'intervalle de temps pour une course. En suivant ces conseils simples, vous pouvez tirer le meilleur parti des entraînements cross-country:

  • la circulation sanguine dans le bassin va s'améliorer,
  • la douleur et les crampes disparaîtront
  • le système nerveux se calmera, ce qui signifie que la nervosité et les états dépressifs ne seront pas ressentis,
  • le métabolisme va accélérer
  • une charge d'émotions positives, de vigueur et d'énergie sera reçue.

Entre autres choses, à la suite de charges courantes, l'élimination de l'ancien endomètre est accélérée, respectivement, la fin de mois est légèrement plus rapide que d'habitude.

Si courir lors de journées critiques était caractérisé par des moments exceptionnellement positifs, toutes les femmes y participeraient probablement au début du cycle menstruel. Mais il y a un revers à la médaille.

Contre-indications

Les fortes contre-indications au jogging sont des situations dans lesquelles:

  1. Mensuelle prolongée, abondante, accompagnée de spasmes sévères. Faire du sport dans ce cas est impossible, car l'intensité de la décharge peut augmenter, et la douleur due aux mouvements actifs - augmenter.
  2. Une femme ressent un inconfort grave pendant les jours critiques: étourdissements, malaise général, nausée, faiblesse.
  3. La dame souffre de maladies du système génito-urinaire.
  4. Il y a de graves irrégularités menstruelles.
  5. Apathie observée et refus de s’engager dans un sport.

Pendant la menstruation, il est interdit de courir si une fille est diagnostiquée avec une pathologie gynécologique, par exemple, une adénomyose ou un myome utérin. Le régime d'entraînement peut également être affecté par une cause telle que la douleur aux organes génitaux. Pour exécuter dans ce cas, il est impossible, la sélection de couleurs inhabituelles devient également une raison pour arrêter de faire du sport et de visiter le gynécologue.

Если самостоятельно выявить у себя противопоказания и разобраться, можно ли заниматься бегом во время критических дней, сложно, либо интуиция подсказывает, что лучше в этом вопросе перестраховаться, консультация опытного врача поможет расставить все точки над «и».

Рекомендации по бегу в месячные

Si la question "est-il possible de courir pendant la menstruation?" La femme répond par l'affirmative, il ne serait pas superflu d'écouter les conseils de coureurs expérimentés et de gynécologues:

  • Avant la formation, il est nécessaire de s’équiper de produits d’hygiène pour femmes. La principale recommandation pour eux est l'absorbant de gel à l'intérieur et l'absorption maximale. Vous pouvez faire comme avec un tampon dans le vagin et avec le tampon habituel sur un sous-vêtement - le voici pour qui et à quel point il est confortable.
  • Parce que pendant la période menstruelle, chez de nombreuses femmes, la transpiration augmente, il convient de choisir avec soin le «bon» vêtement - en tissu naturel, respirant et capable d’absorber rapidement l’humidité.
  • Catégorique pas d'entraînement intense! Vous pouvez courir tous les mois, tout en profitant du processus: à un rythme tranquille, faire du jogging, en éliminant tout mouvement brusque.
  • La distance parcourue les jours normaux devrait maintenant être réduite d'un tiers.
  • Pour obtenir une oxygénation sanguine maximale, il est préférable de courir pendant les règles en plein air - dans un stade ouvert, dans un parc / une place, etc.
  • Si vous ressentez des douleurs de toute nature, des nausées, un essoufflement, des spasmes musculaires, le jogging doit être arrêté.

Les entraîneurs expérimentés savent que la consommation d’énergie dans le corps de la femme pendant les règles augmente de 300 à 500 kcal / jour. Il est donc particulièrement important de bien se nourrir, ce qui contribue à la récupération rapide de la force après le jogging. Dans le régime alimentaire devrait prévaloir des plats avec beaucoup de vitamines et de minéraux, un pourcentage élevé de fer. Les restrictions sur les aliments entraînent de graves vertiges pendant l'exercice.

La plupart des dames choisissent de courir le matin. Mais la sélection dans la première moitié de la journée est plus abondante et personne n’a annulé l’obligation de prendre une douche et de changer le joint / tampon après une course. Par conséquent, la commodité et la faisabilité des activités sportives du matin doivent être sérieusement prises en compte.

Il ne serait pas superflu de consulter un médecin avant la menstruation - cela vaut la peine de courir dès les premiers jours du cycle, ce qui peut être lourd pour la santé, est-il possible de combiner la course avec d'autres charges (fitness, natation, danse, etc.).

Que faire si vous avez mal au ventre après la course?

Les spécialistes dans ce cas recommandent trois options principales:

  1. Si la douleur n'est pas trop intense et survient rarement, vous pouvez boire des analgésiques, mais vous ne devez pas abuser des pilules.
  2. Pas très utile, mais une méthode efficace consisterait en une bouteille d’eau chaude sur le ventre (en option: une bouteille en plastique avec de l’eau chaude, une compresse de sel tiède).
  3. Aromathérapie. Appliquez des huiles essentielles naturelles de cannelle, genévrier, lavande, menthe. Quelques gouttes d'huile doucement, des mouvements à peine perceptibles se sont frottés à l'estomac.

Si une douleur et une faiblesse graves après le jogging sont régulièrement observées, cela indique un certain nombre de problèmes du système reproducteur. Dans ce cas, la consultation opératoire d'un gynécologue est nécessaire, seul un médecin après une série d'études nécessaires sera en mesure de sélectionner le traitement correct et efficace.

Que peut remplacer courir

Si le besoin d'activité physique est présent mais que le médecin a interdit le jogging pendant la menstruation, il est nécessaire d'envisager des alternatives possibles. De tels sports peuvent efficacement soutenir le corps dans un tonus:

  • Yoga - l'entraînement le plus doux des journées "femmes",
  • marche - affecte les mêmes groupes musculaires que la course,
  • Exercice léger le matin - vous pouvez faire tous les exercices à la maison,
  • Les étirements - en plus du raffermissement des muscles, aident à soulager la douleur dans l'abdomen.

N'oubliez pas que l'une de ces activités sportives doit rester douce et nécessiter un avis médical préalable en cas de contre-indication.

Opinions des médecins

Vous pouvez rencontrer des opinions différentes et parfois complètement opposées des médecins sur des questions d’activité physique lors de journées critiques. Cependant, tout médecin ayant au moins une relation indirecte avec la médecine du sport conviendra qu'il n'y a aucune interdiction catégorique du jogging pendant cette période.

Le corps de chaque personne étant unique, les recommandations / contre-indications aux filles ne peuvent pas être les mêmes. Des consultations régulières avec un gynécologue vous permettront d'obtenir des informations avec une précision maximale sur l'état de votre système reproducteur, la présence de certaines maladies et pathologies gynécologiques. Une telle anamnèse combinée aux particularités du cycle menstruel, au volume et à la spécificité de la décharge, ainsi qu’au bien-être général sont les principaux indicateurs permettant de déterminer si une femme peut courir, tourner le cerceau ou pratiquer un autre sport au cours de ses menstruations.

Elmira Aleskerova

Articles similaires 02.24.2018 11 391 Alcool pendant la menstruation 04.12.2017 13 436 Est-il possible de faire une échographie pendant la menstruation? 02.03.2018 1 617 Peut-on perdre sa virginité avec un tampon 13.11.2017 2 508 Prendre un bain pendant la menstruation - est-ce possible ou non? 16/03/2018 376 Shugaring pendant la menstruation 14.11.2017 4,984 Fluorographie pendant la menstruation - est-il possible de faire

Que se passe-t-il dans le corps pendant les règles?

Le pouls s'accélère, la pression augmente, une faiblesse musculaire est ressentie, les réactions ralentissent. Toutefois, cela ne signifie pas qu’à ce stade, il vous suffit de vous allonger, sans aucun chargement du corps.

Pendant la menstruation, le taux d’hémoglobine et de globules rouges dans le sang d’une femme diminue. Cela indique une diminution de l'apport en oxygène aux organes, une endurance au cours de l'effort physique diminuée, la femme se fatigue plus rapidement. Par conséquent, l'augmentation des charges est inappropriée, mais une course mesurée et calme n'alourdit pas le corps.

Comment courir pendant la menstruation?

L'examen et la consultation d'un médecin sont nécessaires pour déterminer correctement l'activité physique supplémentaire aux jours critiques. Le spécialiste développera pour vous une technique individuelle. Mais seulement vous décidez si vous voulez courir pendant le mois. Vous devriez écouter vos sentiments pendant cette période. Y a-t-il douleur, inconfort, apathie? Si, supposons, aujourd'hui, vous vous sentez bien, alors pourquoi ne pas courir pendant un temps et sur de courtes distances?

Les résultats de la recherche ont montré qu’après l’exercice physique, de nombreuses personnes se sentent mieux et qu’elles diminuent la douleur. L'essentiel est que les charges ne soient pas intenses. Pas besoin de vous soucier des résultats - appréciez le processus. Choisir le bon rythme, réduire le nombre de séances d’entraînement de nos jours est une garantie de santé et de bonne humeur.


La transpiration est plus rapide pendant la menstruation chez la femme. Il est donc important de choisir des vêtements de sport adaptés à la course. La combinaison ne doit pas gêner vos mouvements. Pendant la séance d’entraînement, la pièce doit être bien ventilée et vous ne devez pas trop refroidir ni surchauffer. Avec l'aide de la course à pied, vous vous sentirez léger, la douleur dans le bas-ventre disparaîtra.

Quand courir pendant la menstruation n'en vaut pas la peine

Si vous avez des maladies gynécologiques ou des contre-indications médicales, si votre médecin vous recommande de ne pas courir pendant vos règles, écoutez-le afin de ne pas nuire à votre corps. Vous ne devriez pas courir si l'écoulement est abondant et si la douleur est forte si vous ressentez des vertiges. L'augmentation des charges au cours de cette période est lourde de maladies gynécologiques graves.

Si vous êtes en train de courir, vous sentez une crise de faiblesse ou d’étourdissement, arrêtez-vous, reposez-vous. Pour saturer le sang en oxygène, courez ces jours-là, pas au gymnase, mais dans un stade ouvert ou dans un parc. Ne courez pas sur de longues distances - dès que vous ressentez un malaise, arrêtez-vous. Si la douleur dans le bas-ventre apparaît pendant la course, il est préférable d'arrêter de faire de l'exercice jusqu'à ce que vous consultiez un spécialiste.

Ce qui menace de courir pendant la menstruation: l'opinion des médecins

La course à pied est un excellent exercice, qui soutient la figure pour chacun des deux sexes. Les filles qui adhèrent à un mode de vie sain s’intéressent souvent: est-il possible de courir pendant la menstruation? Cet article aidera à comprendre l’effet de l’effort physique sur le corps de la femme pendant la période menstruelle et à découvrir ce que les experts ont à ce sujet.

Est-il possible de courir si les règles ont commencé

La menstruation est un processus naturel pour le corps de chaque femme, qui s'accompagne des symptômes suivants: maux de tête, douleurs dans le bas de l'abdomen, malaise général. En outre, une femme peut se sentir déprimée et avoir un rythme cardiaque accéléré.

La cause de cette affection est une diminution des taux d’hémoglobine et d’érythrocytes dans le sang de la femme. Le corps de la femme est plus riche en oxygène, de sorte que son endurance au cours de l'exercice diminue et qu'une représentante se fatigue beaucoup plus rapidement.

L'arrêt du jogging pendant les jours critiques n'est pas obligatoire, il vous suffit d'ajuster la charge.

Opinion des médecins

Les scientifiques du domaine de la médecine étudient depuis longtemps la question de l’influence de l’activité physique sur le cours des règles et ont cherché à savoir s’il était possible de courir pendant les règles. Les expériences qui ont été menées ont donné à penser que le jogging est non seulement non interdit, mais même utile aux femmes lors de journées critiques. Cette opinion est basée sur les faits suivants:

  1. La capacité de telles charges à éliminer la douleur et les crampes dans le bas de l'abdomen a été prouvée.
  2. Des courses modérées accélèrent le métabolisme du corps et contribuent à la production d'une hormone telle que l'endorphine.
  3. Grâce à la course, le corps de la belle moitié de l’humanité est nettoyé plus rapidement pendant la menstruation, de sorte qu’il est possible de réduire la durée des jours critiques.
  4. Le jogging lent pendant la menstruation contribue à améliorer la circulation sanguine dans la région pelvienne et à soulager les tensions.

Courir pendant la menstruation une fois par jour ne nuira pas à la santé si une femme suit le rythme (n'augmentez pas la vitesse trop rapidement), prêtez attention au paysage et ne piétinez pas sur plusieurs buttes. Ces règles sont nécessaires.

Il est recommandé de réduire l'intensité de l'entraînement et sa durée en réduisant les distances pour le jogging et la durée des charges jusqu'à une heure par jour.

Courir au début des jours critiques

Le plus souvent, les femmes se demandent si vous pouvez courir le premier jour de vos règles. Au cours des 1-2 premiers jours de la menstruation, les médecins conseillent de s'abstenir de faire de l'exercice, car le corps de la femme est considérablement affaibli pendant cette période. Il est recommandé de faire du sport pas plus tôt que le 3ème jour si la femme se sent mieux.

La raison pour laquelle il est impossible de fonctionner pendant la menstruation est une augmentation de la pression abdominale interne, ce qui entraîne une probabilité de séparation de l'endomètre.

Dans la période prémenstruelle, les sports sont également autorisés.

La seule conséquence négative de la menstruation peut être une augmentation de la profusion de saignements. Pour résoudre ce problème, vous devez suivre les recommandations suivantes:

  1. Utilisez des produits de soins personnels offrant un haut niveau de protection contre les fuites éventuelles. Il peut s’agir de joints ou de tampons à base d’hélium.
  2. Vous devez courir dans des vêtements confortables et amples.
  3. Il est important de ne pas oublier les traitements à l'eau les jours de menstruation. Après tout, l’eau est une source d’énergie, relaxante et donnant de la force.
  4. En l'absence de possibilité de prendre une douche, utilisez une variété de gels et de serviettes conçus pour l'hygiène intime des femmes. Il est important de choisir de tels produits de haute qualité et uniquement naturels.
  5. Pendant la menstruation, vous devez faire de l’exercice physique sans vous rendre à la piscine ou au sauna.
  6. Après une séance d’entraînement, n’oubliez pas de vous féliciter pour le travail accompli. Mais la promotion même des aliments sucrés et gras est préférable d’exclure. Autorisé à utiliser des fruits secs ou des fruits et légumes frais, vous pouvez également boire du thé sucré avec du miel ou du sucre. Ces aliments contribuent à la restauration du corps et lui donnent de l'énergie pour toute la journée.

Choisissez vous-même quand il est plus commode et plus confortable de commencer l’entraînement (le matin ou le soir), car il s’agit là d’une question de préférences individuelles. Demandez-vous s’il est possible de terminer une douche d’entraînement et d’avoir le temps de travailler si vous préférez faire du jogging le matin.

Quand courir est contre-indiqué

Pour savoir si vous pouvez faire du jogging pendant la menstruation, ainsi que la raison individuelle de l'interdiction de la formation, vous devez consulter un gynécologue avant de commencer la formation. Cela aidera à prévenir d'éventuelles conséquences négatives.

Les exercices de course devraient cesser si pendant cette période une femme est accompagnée des symptômes suivants:

  • douleurs sévères et aiguës dans la région génitale de la femme (cela peut être la cause du système reproducteur),
  • vertige et faiblesse
  • maux de tête auxquels une femme sent qu'elle peut s'évanouir,
  • écoulement important (cela peut contribuer à la perte de sang en grande quantité).

Lorsqu'un représentant féminin a remarqué les symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement consulter un gynécologue et vous soumettre à un examen spécialisé.

Ces symptômes peuvent indiquer la présence de maladies du système reproducteur, de nature inflammatoire ou infectieuse.

Il est recommandé que les filles et les adolescents s'abstiennent également de l'activité physique et des cours d'éducation physique. En effet, dans ce cas, le travail physique peut perturber le processus d'établissement d'un cycle, qui se produit entre 9 et 15 ans.

Quels exercices pour remplacer le jogging

Si vous ressentez des désagréments et des malaises pendant la course, évitez-les pendant vos règles. Vous pouvez remplacer la course par d'autres types d'activité physique.

L'alternative peut être les types d'activité suivants:

  1. Exercice du matin. Cela aidera à garder le corps en bonne forme, cependant, il devrait être réalisé dans une version abrégée et exclure les charges d'énergie et les exercices abdominaux.
  2. Marche rapide (sports). Ce sport est moins intense que la course à pied et permet de brûler des calories supplémentaires.
  3. Pratique du yoga. En raison de la complexité de ces exercices, tous les principaux groupes musculaires sont renforcés et l'état général du corps pendant les règles s'améliore.
  4. Étirement modéré et facile. Aide à soulager la douleur pendant la menstruation.

Compte tenu des informations décrites ci-dessus, on peut conclure que le jogging pendant les périodes mensuelles doit être fait avec une extrême prudence.

S'il n'y a pas de contre-indications spéciales pour les médecins et si la fille ne ressent aucune gêne en raison de ce type d'activité pendant la période de menstruation, il n'est pas nécessaire d'interrompre les cours.

Pour avoir un bon état de santé après avoir couru, vous devez suivre les recommandations des médecins. Rappelez-vous toujours que la santé de la femme doit venir en premier!

Puis-je courir pendant mes règles?

La course à pied aide à perdre du poids, à rester en forme et à améliorer le bien-être. L'exercice d'intensité raisonnable a toujours un effet bénéfique sur le corps de la femme.

Mais est-il possible de courir pendant la menstruation? Combien cela peut être dangereux pour une fille à un moment donné de sa vie. Avec l’apparition de la menstruation, il est nécessaire d’éliminer toute contrainte supplémentaire sur le corps.

Cependant, si vous souhaitez normaliser votre activité physique, il sera possible d'atténuer certains des symptômes de la menstruation.

Les côtés positifs sont les suivants:

  • l'exercice est bénéfique pour le corps de la femme pendant la menstruation,
  • avec le mouvement actif (course) dans le corps seront produites des endorphines, qui amélioreront l'humeur et aideront à soulager la nervosité,
  • le sang est enrichi en oxygène qu'il perd à cause des jours critiques,
  • la course peut soulager la douleur et les crampes qui accompagnent la menstruation,
  • Dans certains cas, la menstruation se termine un jour plus tôt, car sous l’effort de l’effort physique, le corps disparaît plus rapidement.

Si tout était fini, toutes les filles courraient au début de leur cycle menstruel. Mais pour comprendre s’il est possible de courir pendant la menstruation, il faut examiner les conséquences négatives d’une telle activité.

  1. Une activité excessive peut nuire au bien-être. Si vous utilisez autant de jours critiques que de jours normaux, attendez-vous à des problèmes.
  2. Exacerbation de diverses maladies dans lesquelles vous ne pouvez pas courir.
  3. Violation du cycle menstruel, si vous courez avec des contre-indications.

Afin de mieux comprendre l’essence des conséquences négatives, il est nécessaire de prendre en compte les cas où courir pendant la menstruation est indésirable.

Consultation gynécologue

Un gynécologue devrait être le meilleur ami d'une femme qui souhaite avoir un cycle normal et un minimum de problèmes mensuels. Il est clair que peu de gens veulent consulter un médecin pour savoir si vous pouvez courir pendant la menstruation. Si, pendant cette période, tout est normal pour la santé des femmes, il est possible de ne pas consulter. Cependant, il est vivement conseillé de consulter un médecin dans les cas suivants:

  • cycle irrégulier
  • couleur étrange de décharge,
  • durée et intensité différentes de la menstruation,
  • douleur douloureuse régulière pendant les jours critiques ou dans tout le corps.

Dans tous ces cas, il peut y avoir quelque chose qui ne va pas avec le corps. Afin de ne pas aggraver ce problème avec les charges provenant de la course, vous devez consulter un médecin.

Est-il possible de courir pendant la menstruation - arguments

Quand une femme commence sa période de menstruation, le corps peut sortir du rythme de la vie habituelle. Многие представительницы слабого пола чувствуют головокружения, тошноту, слабость и дискомфорт в половых органах.

Est-ce que cela vaut la peine dans de telles périodes de la vie de changer votre mode de vie habituel, de refuser de prendre des cours sur place, y compris le jogging? La course à pied est-elle dangereuse pendant une période où une femme a ses règles? Quels sont les moyens alternatifs de formation pendant cette période? Lisez à ce sujet dans cet article.

Sports et mensuel

Beaucoup de filles et de femmes modernes sont préoccupées par cette question: Puis-je courir pendant mes règles?

De nos jours, le sport (et généralement un mode de vie sain) est très populaire. Par conséquent, les représentants du sexe faible sont heureux de visiter les gymnases, les terrains de sport, les stades ou de faire régulièrement du jogging dans le parc. Chaque année, ces filles et ces femmes deviennent de plus en plus nombreuses.

Cependant, pendant la menstruation, en raison du fait que les hormones changent, il existe un risque de perturbation du système cardiovasculaire du corps. Une augmentation de la pression artérielle peut également être observée, les muscles peuvent perdre du tonus et les réactions peuvent devenir lentes. De plus, les représentants du sexe faible durant cette période peuvent se sentir déprimés, déprimés, stressés…

Il y a beaucoup d'opinions différentes sur le fait de savoir s'il vaut la peine de courir pendant la menstruation, car vous devriez abandonner l'entraînement. Les partisans de l'activité physique disent qu'il n'est pas nécessaire de sauter les séances d'entraînement. D'autres, au contraire, insistent sur le fait que toutes les séances d'entraînement doivent être arrêtées pendant cette période. Lequel d'entre eux a raison et pourquoi ces raisons sont-elles liées?

Processus physiologiques dans le corps féminin

Afin de décider s'il est conseillé de courir pendant la période de menstruation, il est nécessaire de prendre en compte les conditions médicales.

Vous devriez d’abord consulter un gynécologue expérimenté si vous avez l’intention de continuer à vous entraîner pendant la menstruation. En effet, les femmes peuvent être touchées par une variété de pathologies qui interfèrent avec le sport pendant leurs règles.

Ces pathologies sont:

  • douleur aiguë et intense dans la région génitale lors de «journées critiques».
  • maux de tête, très graves, ainsi que la présence de vertiges, un sentiment que vous pouvez vous évanouir.
  • écoulement très lourd (perte de sang importante).

Si vous présentez au moins l’un des symptômes ci-dessus, il est préférable d’arrêter de courir pendant les «jours critiques». Et pour établir les raisons pour lesquelles de telles pathologies se sont manifestées.

En même temps, si vos règles passent avec vous presque imperceptiblement sans pertes lourdes, douleurs vives et une santé fragile, vous ne pouvez pas changer votre mode de vie normal.

Cela devrait peut-être être un peu pour réduire l'effort physique, car pendant l'activité physique, la circulation sanguine est particulièrement intense, y compris dans le domaine des organes responsables de l'appareil reproducteur. Et comme la perte de sang survient pendant la menstruation, le manque d'oxygène et des vertiges peuvent apparaître, une fille peut se sentir faible.

Limitation de charge

Il est intéressant de noter que certains examens médicaux montrent que des exercices sportifs pas trop intenses (nous soulignons - sous une forme légère) pendant les "jours critiques" peuvent avoir un impact extrêmement positif sur le processus de menstruation.

Les types de ces petits exercices physiques comprennent, par exemple, le jogging.

Cependant, il ne faut pas oublier: comme il y a beaucoup de pertes de sang pendant la menstruation, les ressources du corps sont limitées. Les surcharger ne vaut tout simplement pas la peine. Ainsi, tous les coureurs durant la période de menstruation devraient réduire leur activité physique, leur rythme, leur intensité d’entraînement, ainsi que la distance et le temps nécessaires pour la surmonter.

Beaucoup de filles et de femmes, qui n'arrêtent pas de s'entraîner pendant la menstruation, disent que le processus lui-même est beaucoup moins visible et rapide, le syndrome dit du syndrome prémenstruel est beaucoup moins prononcé. Presque pas ressenti de douleur et autre inconfort. Cependant, vous devez vous rappeler de la mesure et ne pas vous surcharger avec des séances d'entraînement.

Il est préférable de courir de manière rythmique, jogging, mais il est préférable de reporter à plus tard l'exécution et l'accélération, ainsi que la pondération.

Quand ne pas courir?

Ce n'est un secret pour personne que pendant la menstruation, le corps est renouvelé. Cependant, pour le corps lui-même est un fardeau assez grave.

Par conséquent, la charge supplémentaire sous forme de sport (et de jogging le matin également) est une autre raison de gaspiller l'énergie et la force dont le corps a besoin au cours d'une période donnée. C'est pourquoi la plupart des médecins disent «non» lorsqu'on leur demande s'ils souhaitent continuer à suivre une formation pendant les «jours critiques».

En outre, selon certains experts, le corps de la femme n'est pas conçu pour une telle charge et peut échouer, ce qui peut en premier lieu affecter la fonction de reproduction de la fille. Par conséquent, les médecins recommandent, pendant la menstruation, de donner au corps un repos et au moins quelques jours d'abandonner l'entraînement.

Conseils mensuels pour la course

Si, après tout, vous avez décidé de faire du jogging pendant les «journées critiques», nous vous donnerons quelques conseils pour rendre ce processus plus sûr et plus confortable pour vous.

  • Lors des séances d'entraînement à travers le pays, vous devriez choisir des serviettes hygiéniques ou des tampons très absorbants pour éviter les fuites. Il est préférable d’accorder la préférence à de telles options où il existe un adsorbant sur gel.
  • Une attention particulière devrait être accordée à l'hygiène. Après avoir fait du jogging, une douche soignée avec du savon ou du gel est indispensable. En outre, l'eau a non seulement un effet nettoyant, mais améliore également le tonus et l'humeur du corps.
  • le col de l'utérus pendant la menstruation est entrouvert, il existe donc un risque que divers micro-organismes nuisibles y pénètrent. Par conséquent, une attention particulière doit être portée à l'hygiène, comme mentionné ci-dessus.
  • Pendant la menstruation, il est impossible de combiner la course avec la natation, surtout en eau libre, ainsi que la visite d'un bain ou d'un sauna, car cela peut nuire à l'intensité du flux menstruel et entraîner une faiblesse, des vertiges ou même une anémie.
  • suivre le régime alimentaire, il est souhaitable d’exclure les aliments épicés et gras. Cependant, ne devrait pas trop manger.

Aussi le jour de la course à pied devrait manger les produits suivants:

  • chocolat noir
  • fruits secs
  • café ou thé avec du sucre,
  • fruits, jus de fruits.

Tous ces produits contribueront à saturer le corps en nutriments essentiels et en oligo-éléments, ainsi qu'à restaurer la force nécessaire à l'entraînement.

De plus, pendant les cours, vous devez constamment écouter votre corps et surveiller votre bien-être. S'il y a des anomalies, il est recommandé d'arrêter les cours et de consulter un gynécologue.

Méthodes alternatives de formation

Il existe plusieurs options alternatives pour l'exécution pendant les «jours critiques».C'est:

  • entraînement cardio au gymnase,
  • Cours de Pilates ou de yoga.

Ce dernier type d’activité physique est très utile car il contribue au massage interne et a un effet positif sur l’état du corps de la femme, en particulier pendant la période des «jours critiques» .Oes here Entraînement pendant la menstruation Lien vers la publication principale

Courir pendant la menstruation: trier le pour et le contre

Pour rester en forme, il faut faire du sport. Pour une partie du beau sexe, l'exercice régulier fait partie intégrante de la vie. Cependant, pendant la période des règles, un certain nombre d'interdictions sont imposées à la femme. Cela est dû à l'affaiblissement du corps ces jours-ci.

Pour lutter contre les kilos en trop, beaucoup choisissent la croix. Courir au mois n'est possible que sous certaines conditions. Parlons de cela plus en détail.

Les principales raisons de l'interdiction

Pendant les règles, il n'est pas recommandé de soumettre votre corps à un entraînement intensif. Faiblesse et vertiges sont les principales contre-indications aux activités sportives. Il est important de comprendre pourquoi vous ne pouvez pas courir lorsque les symptômes désagréables de la menstruation.

La croix les jours critiques est interdite:

  • avec décharge lourde. Un exercice supplémentaire augmentera la menstruation,
  • douleurs spastiques. La gêne ressentie dans la partie inférieure du tractus gastro-intestinal (la région ovarienne) peut augmenter,
  • malaise général,
  • faiblesse et sensation de courbatures,
  • violations du cycle mensuel.

Il est impossible de courir pendant la période de desquamation en présence de maladies du système urogénital.

Si, après avoir couru, la femme menstruée se sent plus mal, elle devra subir un examen gynécologique.

Si vous êtes un athlète professionnel

Nous avons constaté que l'entraînement à la conduite pendant la période de sortie mensuelle n'est autorisé qu'en l'absence d'un syndrome douloureux prononcé. Malgré les avantages de l'activité physique, les activités sportives devraient être courtes.

Une femme qui est professionnellement impliquée dans le sport ne devrait pas consacrer plus de 30 minutes à une séance d'entraînement en cours d'exécution. Si vous dépassez cette limite, il est possible que l'état s'aggrave. Le corps, qui est affaibli pendant la période menstruelle, est sensible à toute charge. Par conséquent, pour éviter le surmenage, le cross-country d’une durée supérieure à 0,5 heure devra être abandonné.

Pour les athlètes professionnels, les petites courses pendant les règles sont non seulement utiles, mais nécessaires. Ils aident à arrêter le malaise.

Les femmes qui font du sport régulièrement souffrent plus facilement de la gêne pendant la menstruation.

Selon les résultats des recherches scientifiques, l'endorphine, l'hormone de la joie, est produite dans le corps pendant l'exercice. Ce produit chimique a un effet positif non seulement sur le bien-être, mais aussi sur l'humeur de la personne. Par conséquent, vous ne devriez pas vous refuser une course de 30 minutes.

Sur quels jours vous pouvez donner une petite charge

Pendant la période de congé mensuel, il est impossible d'épuiser votre corps avec l'entraînement en force, même en bonne santé. Sinon, vous pouvez provoquer une perte de sang excessive et une douleur accrue. Pour éviter cela, il est important non seulement de faire des exercices de force jusqu'à la fin de la desquamation.

Dans les premiers jours de la menstruation, il est déconseillé de courir car le corps est très affaibli pendant cette période. Le troisième jour de la menstruation, les pertes de sang sont moins abondantes. Par conséquent, en l’absence de vertiges, de malaises et de douleurs tiraillantes dans l’abdomen, vous ne devez pas vous refuser à courir.

Considérez les recommandations de base pour le sport lors de jours critiques:

  • Avant la formation, vous devez suivre la disponibilité de produits d’hygiène féminine supplémentaires dans votre sac à main,
  • devrait porter des vêtements fabriqués à partir de tissus naturels et non synthétiques. Grâce à elle, il sera possible d'éviter la transpiration excessive,
  • vous obliger à faire du sport n'est pas nécessaire. En l'absence de motivation et de bonne humeur, il est préférable de reporter la croix les jours critiques.
  • Il n'est pas recommandé de courir plus de 30 minutes
  • faire mieux à l'air frais, car cela saturera le sang avec beaucoup d'oxygène,
  • si vous ne vous sentez pas bien pendant le cross-country, la formation doit être complétée.

Bien sûr, rester en forme est important, mais Les soins de santé en matière de procréation devraient occuper une place de choix dans la vie de chaque femme.. Par conséquent, si vous voulez courir pendant la menstruation, vous devez écouter attentivement votre corps.

Est-ce dangereux de courir pendant la menstruation?

Les filles qui ont l'habitude de regarder leur silhouette et qui sont activement impliquées dans le sport sont particulièrement inquiètes de la question: est-il possible de courir pendant la menstruation? Et ce n’est pas pour rien, puisque «ces jours-ci» entraînent des changements dans le rythme habituel de la vie des femmes. C'est pourquoi les écolières jusqu'à la fin de la menstruation sont libérées des cours d'éducation physique.

Mais est-il important de cesser de courir pendant la période de menstruation chez les femmes adultes? Quand est-ce possible et quand il n'est pas nécessaire de fermer les yeux sur les interdictions? Nous comprendrons ces questions de manière aussi détaillée que possible.

Puis-je courir pendant les premiers jours de la menstruation?

Pendant 1-2 jours de menstruations, il est préférable de refuser de courir et de laisser votre corps se reposer. À l’heure actuelle, une charge assez intense est créée sur ce dernier, il n’est pas nécessaire de le fatiguer et de l’épuiser encore plus.

Courir pendant la menstruation est autorisé à partir de 3 jours après le début. Ensuite, le corps gagne en force et l’état général est normalisé.

Une des raisons pour lesquelles vous ne devriez pas courir jusqu'à la fin de vos règles est la capacité de ce sport à entraîner une augmentation de la pression intra-abdominale. Ceci, à son tour, peut conduire à une violation du rejet et de l'ablation de l'endomètre. C'est l'opinion de la plupart des gynécologues, il ne faut donc pas les négliger.

Pourquoi est-il utile de courir pendant la menstruation?

Ainsi, ayant déterminé s'il est possible de courir pendant les premiers jours de la menstruation, il est nécessaire de s'attarder sur une question tout aussi importante: à quoi sert-il de courir "ces" jours?

Le sport pendant la menstruation est très utile. Cela est particulièrement vrai de la course à pied.

Si vous courez correctement pendant cette période, vous pouvez vous débarrasser des douleurs menstruelles au bas de l'abdomen et au bas du dos, améliorer l'état psycho-émotionnel, éliminer l'irritabilité et les problèmes de sommeil.

De plus, une approche rationnelle de la course à pied contribue à la production intensive d'endorphine - l'hormone du bonheur. En outre, les petits jogging soulagent les tensions dans la région pelvienne, ce qui rend le jogging pendant la menstruation non seulement possible, mais nécessaire. Bien sûr, si vous le faites sagement. Et seulement s'il n'y a pas d'interdictions strictes.

Comment courir correctement pendant la menstruation?

Afin de fonctionner pendant la menstruation n'a apporté que des avantages, vous devez vous rappeler quelques règles simples:

  1. Le jogging devrait être fait seulement à un rythme lent. Ainsi, pendant la menstruation, vous pouvez faire du jogging, et seulement sur de courtes distances.
  2. Il faut se rappeler que l'activité physique devrait être faisable. Courir ne devrait pas causer de gêne à la femme, ni de contraction musculaire excessive dans la région pelvienne.
  3. Vous pouvez courir pendant la menstruation, mais pas pour longtemps. Vous ne devriez pas essayer de battre le record de temps - cela ne peut que nuire à votre propre santé.

Et une autre nuance importante: vous ne devez ajouter aucun autre exercice à la course. Cela créera une charge supplémentaire absolument inutile sur le corps, ce qui ne fera qu'aggraver l'état de la femme pendant les jours critiques.

Quand vous ne pouvez pas courir pendant vos règles: contre-indications

Donc, courir pendant les jours critiques est strictement interdit si:

  • il y a des saignements abondants dans le vagin,
  • une femme souffre de crampes sévères et de douleurs abdominales basses,
  • malaise général, faiblesse, étourdissements, fièvre, tremblement des extrémités,
  • maladies développées, échecs ou déviations directement liés à la menstruation,
  • des pathologies du tractus génito-urinaire surviennent.

En savoir plus sur le sport pendant la menstruation >>

Quoi qu'il en soit, et courir pendant la menstruation ne devrait être qu'après que cette occasion sera discutée en détail avec le gynécologue. Si une «femme» médecin juge opportun et nécessaire que la patiente arrête de courir avant la fin de ses règles, il devra suivre ses conseils.

Seul un spécialiste peut évaluer le degré de risque et informer sur les conséquences éventuelles d'une activité physique excessive au cours de ces «journées».

Qu'est-ce qui peut remplacer le jogging pendant la menstruation?

Si le médecin interdit catégoriquement de courir pendant les règles, une femme ne devrait pas être pressée de se fâcher, car plusieurs mandats permettent de maintenir une activité physique normale pendant cette période. Ces "substituts" possibles pour la course incluent:

  • marche sportive
  • une version un peu légère de l'exercice du matin, à l'exception de tous les exercices abdominaux,
  • exercices d'étirement
  • yoga

Mais même de telles activités sportives apparemment anodines obligent la femme à se mettre d’accord à l’avance sur la possibilité de les tenir avec le gynécologue traitant.

Aucun exercice ne peut être complètement sans danger pour la santé pendant les jours critiques - ni la course ni la forme physique, ni même le yoga tant aimé par de nombreuses filles.

Par conséquent, avant de poursuivre les cours pendant la menstruation, il est nécessaire de bien réfléchir: vont-ils nuire à un organisme déjà affaibli?