La vie

Injection de Depo-Provera en tant que méthode contraceptive

J'ai presque 38 ans et presque 3, 5 ans, je n'ai pas de règles. Ont été traités avec des injections de Propox, à partir de 34 ans, lorsqu'un polype a été retiré de l'utérus, des signes d'adénocarcinome ont été mis en évidence, selon l'analyse, tels que la dysplasie. Quoi qu'il en soit, la dose de ces injections a été administrée à un cheval - 4 mois, 150 μg chacun - seulement 18 injections. le médecin a promis que je récupérerais dans un an (cycle), mais il était parti depuis plus de 3 ans. bien que pendant longtemps avec des pauses j'ai bu Femoston (en remplacement. thérapie), avec des pauses. Qui a subi un tel traitement, comment récupérer, écrivez, je vous en serai reconnaissant. J'ai déménagé d'Odessa en Russie, mon salaire est un sou, il n'y a aucune possibilité de faire appel aux meilleurs médecins de Moscou. Non seulement j'ai presque dit adieu à l'idée d'avoir des enfants, bien que je veuille sortir de la ménopause provoquée artificiellement, mais il n'y a pas de menstruation. J'ai peur ((

Aksenova Anna Mikhailovna

Psychologue, Candidat en analyse de groupe. Spécialiste du site b17.ru

Avez-vous une échographie? Des tests pour les hormones FSH, estradiol remis?

Depo Provera. "Quel genre de" docteur intelligent avez-vous nommé?! Je l’ai mis sur les conseils du même "intelligent" médecin pour me protéger dans ma jeunesse et mes menstruations que je n’ai pas eu depuis longtemps. Ensuite, j’ai entendu dire qu’elle était très en mauvaise santé.

Depo Provera. "Quel genre de" docteur intelligent avez-vous nommé?! Je l’ai mis sur les conseils du même "intelligent" médecin pour me protéger dans ma jeunesse et mes menstruations que je n’ai pas eu depuis longtemps. Ensuite, j’ai entendu dire qu’elle était très en mauvaise santé.

Avais-je vraiment le choix? En général, je voulais couper l'utérus et les ovaires à Chisinau, et c'est âgé de 34 ans! J'ai refusé et je suis allé à Odessa. ils ont confirmé le diagnostic, ils ont dit que c'était presque une dysplasie et que cela pouvait être traité avec des hormones. après traitement, l'hystéroscopie a été refaite, tout était propre. Il s'avère qu'un guéri, mais un autre estropié. Mais à ce moment-là, le médecin (le meilleur à Odessa d'ailleurs) m'a promis que tout se rétablirait en un an. Mais une année a passé, la deuxième, la troisième, la quatrième est déjà partie - j'ai vraiment peur. C'est terrible de ne pas sortir de la ménopause, de ne pas avoir d'enfant .. Pour moi c'est très important. Jusqu'à 42 ans, comme l'a dit le médecin, il y a un temps. Mais j'ai presque 38 ans et l'espoir d'une grossesse autonome est en train de fondre. Oui, j'ai pris tous les tests - œstrogène, progestérone, prolactine (augmentation - Doxinex vu), testostérone, FSH, échographie, hormones thyroïdiennes. tous les vobschem ont montré normal, seule la prolactine surestimée. lors de l'échographie, un endomètre fin, et ne répond même pas à Femoston, 3-4 mm, le plus grand étant 6. J'ai arrêté de boire Femoston, les ovaires sont réduits, la taille de l'utérus aussi, comme si tout était toujours là.

Estradiol a remis le femoston d'accueil? Ensuite, ce n'est pas à vous et l'hormone pilule vous a montré une analyse. Et si, selon vos données, l’estradiol doit être diminué, une fois l’endomètre fin, au cours de la pause. C'est étrange que tout soit normal. Sur les ovaires à ultrasons regardé? Combien de follicules?

Bien sûr, elle a donné avant de prendre la thérapie, l'estradiol était vraiment réduit. Nous avons examiné l'échographie tous, tous les organes du petit bassin. Les follicules sont peu nombreux. Et pour une raison quelconque, maintenant, après 2 ans, elle est retournée à l'échographie, chez un autre médecin. Elle connaît mon diagnostic, je lui ai parlé des follicules, elle a demandé à voir comment en était la situation. Elle dit un montant normal. Je lui ai demandé de regarder particulièrement attentivement, en disant que cela dépend du bourgeon. la grossesse Dit, normalement vous avez des follicules. Je comprends qu'ils ne sont pas restaurés, qui s'est trompé je ne sais pas. Vous devrez consulter un autre médecin avec un bon appareil à ultrasons.

Sujets connexes

Comment récupérer maintenant? Quelqu'un a-t-il subi ce traitement? Femoston 1/2 n'aide pas, l'endomètre ne répond pas. Le médecin a déclaré que les récepteurs étaient émoussés, il n'y a donc pas de réaction.

J'ai presque 38 ans et presque 3, 5 ans, je n'ai pas de règles. Ont été traités avec des injections de Propox, à partir de 34 ans, lorsqu'un polype a été retiré de l'utérus, des signes d'adénocarcinome ont été mis en évidence, selon l'analyse, tels que la dysplasie. Quoi qu'il en soit, la dose de ces injections a été administrée à un cheval - 4 mois, 150 μg chacun - seulement 18 injections. le médecin a promis que je récupérerais dans un an (cycle), mais il était parti depuis plus de 3 ans. bien que pendant longtemps avec des pauses j'ai bu Femoston (en remplacement. thérapie), avec des pauses. Qui a subi un tel traitement, comment récupérer, écrivez, je vous en serai reconnaissant. J'ai déménagé d'Odessa en Russie, mon salaire est un sou, il n'y a aucune possibilité de faire appel aux meilleurs médecins de Moscou. Non seulement j'ai presque dit adieu à l'idée d'avoir des enfants, bien que je veuille sortir de la ménopause provoquée artificiellement, mais il n'y a pas de menstruation. J'ai peur ((


Guest, comment vas-tu?
J'ai la même situation après depo-provery. Il y avait un cancer de l'endomètre. Après la DP, tout est propre, mais un an s'est écoulé depuis la dernière injection et tout est sourd par mois. Les petits follicules ont 5-8 mm, mais l'endomètre se situe autour de 5-6 mm. Femoston 1/10 n'a pas aidé, a maintenant commencé 2/10. J'ai toujours peur de prescrire plus d'hormones avec une telle histoire.

Le problème est que je ne peux pas perdre du poids avec les hormones. Sport - seul, je secoue la presse pour qu'il y ait une bonne circulation du sang dans le bassin et l'abdomen. J'utilise même l'humeur de Sytin - j'ai téléchargé sur YouTube l'ambiance d'utérus et d'ovaires en bonne santé. J'écoute et visualise. En général, le 18 mai, ce sera exactement 4 ans - comme moi sans périodes, pour moi c'est la limite. Si je ne récupère pas, je traiterai ce problème de manière stricte. Sur le forum de Sekirina, on discute beaucoup de ce sujet. Ceux qui ont même fait 1 à 2 injections pendant longtemps se sont rétablis. Dans le manuel, il est écrit que même une injection unique peut désactiver les mois pour une période de 9 à 30 mois. Et j'ai reçu une dose à cheval de 18 injections, bien sûr, les ovaires s'étaient éteints et ralentissaient encore. Qui a été traité comme moi, presque tous récupéré 3-4 ans. Une fille a écrit que pendant 6 ans, il n’y avait pas de règles. Mais il faut récupérer, car passer à la ménopause si tôt, c'est très nocif pour le corps. Olive, un an - à mon avis, il s’est passé peu de temps, du moins après deux ans. Et pourtant, je suis également opposé à une stimulation difficile. Bien que le médecin me l'ait suggéré, je lui ai tout de suite dit que je n'en voulais pas, afin que je puisse ultérieurement faire autre chose, a-t-il accepté.

Oui, Femoston a cessé de prendre jusqu'à présent, à quoi sert-il si je grossis et que l'endomètre ne grandit toujours pas, il n'y a pas de règles. C'est peut-être une erreur, mais pour le moment je vais perdre du poids et ce que j'ai écrit ci-dessus. Après six mois, le médecin peut m'écrire un autre schéma thérapeutique. Je vais me battre pour récupérer.

Le problème est que je ne peux pas perdre du poids avec les hormones. Sport - seul, je secoue la presse pour qu'il y ait une bonne circulation du sang dans le bassin et l'abdomen. J'utilise même l'humeur de Sytin - j'ai téléchargé sur YouTube l'ambiance d'utérus et d'ovaires en bonne santé. J'écoute et visualise. En général, le 18 mai, ce sera exactement 4 ans - comme moi sans périodes, pour moi c'est la limite. Si je ne récupère pas, je traiterai ce problème de manière stricte. Sur le forum de Sekirina, on discute beaucoup de ce sujet. Ceux qui ont même fait 1 à 2 injections pendant longtemps se sont rétablis. Dans le manuel, il est écrit que même une injection unique peut désactiver les mois pour une période de 9 à 30 mois. Et j'ai reçu une dose à cheval de 18 injections, bien sûr, les ovaires s'étaient éteints et ralentissaient encore. Qui a été traité comme moi, presque tous récupéré 3-4 ans. Une fille a écrit que pendant 6 ans, il n’y avait pas de règles. Mais il faut récupérer, car passer à la ménopause si tôt, c'est très nocif pour le corps. Olive, un an - à mon avis, il s’est passé peu de temps, du moins après deux ans. Et pourtant, je suis également opposé à une stimulation difficile. Bien que le médecin me l'ait suggéré, je lui ai tout de suite dit que je n'en voulais pas, afin que je puisse ultérieurement faire autre chose, a-t-il accepté.

Comment Depo Provera empêche-t-il la grossesse?

Le médicament contient une forme synthétique de l'hormone progestérone - progestatif - qui a un effet durable. Le progestatif inhibe votre ovulation, ainsi les ovaires ne libèrent pas d'ovules.

De plus, si vous avez encore une ovulation (ce qui est peu probable), un progestatif épaissit votre mucus cervical, ce qui en fait une barrière insurmontable à la pénétration du sperme. Ainsi, les spermatozoïdes ne peuvent pas pénétrer dans le col, tomber dans les trompes de Fallope et rencontrer l'ovule pour le féconder. Le progestatif rend également la couche interne de la muqueuse utérine très mince, ce qui empêche l’oeuf de s’implanter dans l’utérus.

Efficacité de la contraception injectable

«Depo Provera»Il s’est établi comme un médicament efficace à 99,7% avec un usage approprié et régulier. Cela signifie que si 1 000 femmes reçoivent des injections (une fois tous les trois mois) dans un délai d'un an, seules 3 d'entre elles tomberont enceintes. Dans la plupart des cas, une grossesse non désirée survient chez les femmes qui ont oublié (le plus souvent - oublié) de faire une autre injection.

Effets secondaires de Depo Provera Injection

Les effets secondaires les plus courants de la contraception injectable sont des menstruations imprévisibles (c’est-à-dire irrégulières) et des saignements vaginaux (ou des saignements) entre les règles.

Trois mois après la première injection, ces effets secondaires commencent à disparaître et, avec le temps, la plupart des femmes arrêtent complètement leurs règles. À la fin de la première année, 50% des femmes ayant reçu des injections ont cessé leurs règles, et les deux tiers des femmes ont perdu leurs règles après deux ans. Mais chez certaines femmes (environ 1%) après l'injection, au contraire, les règles deviennent plus longues et plus dures et ne s'arrêtent pas même après deux ans.

Au cours de la première année chez les femmes, il y a une légère augmentation de poids, d'environ 2,5 à 3,5 kg. Certaines femmes remarquent que leur appétit augmente considérablement. Par conséquent, si vous décidez d'utiliser cette méthode de contraception, vous devriez revoir votre régime alimentaire et commencer à faire de l'exercice.

Le progestatif peut entraîner une perte de calcium stocké dans vos os, ce qui entraîne une diminution de la densité osseuse. Plus vous utilisez un progestatif, plus le risque est élevé. Pour cette raison, les médecins ne recommandent pas d'utiliser cette méthode plus de deux ans de suite. La perte de calcium dans ce cas est un processus réversible. Ainsi, après avoir cessé de prendre des médicaments contenant un progestatif, vos os commencent à se saturer de nouveau en calcium.

Les maux de tête sont un autre effet secondaire de l'utilisation "Depo ProveraPour certaines femmes. Les effets secondaires moins courants sont:

  • changement de libido,
  • sécheresse vaginale
  • perte de cheveux sur la tête,
  • la croissance des cheveux sur le visage et le corps,
  • acné (acné) sur le visage,
  • vertige
  • nausée
  • éruption cutanée,
  • poitrine tendresse ou tendresse.

Certaines femmes remarquent une augmentation de la dépression ou l'émergence d'anxiété inexpliquée après l'introduction de médicaments contraceptifs injectables.

"Depo-Provera" pendant l'allaitement

Vous pouvez utiliser l'injection "Depo Provera", Comme d'autres contraceptifs contenant un progestatif, immédiatement après la naissance. Progestatif, bien sûr, en petites quantités dans le lait maternel, mais cela n’affecte pas l’enfant, ni la quantité ni la qualité du lait (contrairement à l’œstrogène, qui inhibe la lactation).

Quand puis-je tomber enceinte après avoir annulé Depo Provera?

La grossesse survient rarement avant six à douze mois après la dernière dose du médicament. Par conséquent, si vous souhaitez tomber enceinte l’année prochaine, vous feriez bien de choisir une autre méthode de contraception, rapidement réversible.

En règle générale, chez une femme, l'ovulation reprend trois à six mois après la dernière injection, mais concevoir un enfant peut prendre encore quelques mois. Chez 20% des femmes, la grossesse a lieu dans six à sept mois, dans 50% des cas, dans sept à neuf mois et dans 30% des cas, dans un à deux ans.

Vous pouvez en apprendre davantage sur la reprise de l'ovulation lorsque vous avez à nouveau un cycle mensuel régulier. Avant d’essayer de tomber enceinte, rendez-vous chez le gynécologue et commencez à prendre de l’acide folique ou des multivitamines pour les femmes enceintes.

Devrais-je utiliser des méthodes de contraception de secours après la première injection de Depo-Provera?

Si vous avez reçu une injection au cours des trois premières semaines après l'accouchement ou dans les sept jours suivant le début du cycle, vous n'avez pas besoin d'utiliser une méthode de contraception de secours. Si vous avez reçu l'injection à un autre moment, vous devrez utiliser une contraception de secours (par exemple, des préservatifs) pendant au moins la première semaine.

Si votre médecin pense que vous avez une aménorrhée liée à l'allaitement, c'est-à-dire que vous allaitez seulement votre bébé, moins de six mois se sont écoulés après l'accouchement et que vos règles n'ont pas encore repris. Vous n'aurez donc pas besoin d'une contraception de secours.

Que faire si vous avez manqué la prochaine injection?

Si plus de 14 semaines se sont écoulées depuis la dernière injection, vous devez alors vous abstenir de tout rapport sexuel ou utiliser une méthode de contraception auxiliaire jusqu'à ce que vous en fassiez une nouvelle et pendant sept jours plus tard.

Si vous avez manqué l'injection et que vous avez eu un rapport sexuel non protégé, mieux vaut utiliser une contraception d'urgence pour prévenir la grossesse! Ces médicaments sont efficaces pendant les premières 72 à 120 heures (c'est-à-dire de trois à cinq jours) après un rapport sexuel non protégé, mais plus tôt vous les prenez, plus leur efficacité est grande.

Vous pouvez acheter des pilules contraceptives d'urgence (Eskapel et Postinor) dans presque toutes les pharmacies sans ordonnance.

Quand ai-je besoin de voir un médecin en urgence?

Des problèmes graves après l'injection de Depo-Provera se produisent rarement, mais si l'un des symptômes suivants se manifestent, consultez immédiatement un médecin:

  • maux de tête graves ou aggravation,
  • douleur ou sensibilité dans le péritoine inférieur, dans l'abdomen ou dans le pelvis,
  • saignements vaginaux exceptionnellement abondants
  • démangeaisons, saignements, douleur intense ou suppuration au site d'injection,
  • jaunisse (jaunissement de la peau ou des yeux),
  • dépression

Assurez-vous également de consulter votre médecin si vous pensez être enceinte, si vous avez une tumeur à la poitrine, si vous avez des pertes vaginales caractéristiques de maladies du tractus génital (MST) ou si vous êtes simplement préoccupé par la réaction de votre corps à l’injection.Depo Provera».

Grossesse après la pilule contraceptive

Les contraceptifs oraux constituent un moyen courant, fiable et sûr de se protéger contre les grossesses non désirées. Les médicaments sont faciles à utiliser, efficaces et abordables. À ce jour, les contraceptifs hormonaux sont disponibles dans un très grand assortiment.

Mais vous ne devriez pas les choisir sur le conseil de copines. Un contraceptif spécifique peut être prescrit par un médecin en fonction de l'état de santé de la femme. Le gynécologue effectuera des mesures simples susceptibles de garantir la sécurité du médicament: poids de la femme, taille, tension artérielle. Un certain nombre de tests supplémentaires (sang, urine, frottis vaginaux) sont nécessaires pour éliminer toute maladie.

Dans le processus de prise de médicaments hormonaux, vous devez surveiller de près le taux de sucre dans le sang, la prothrombine, consulter régulièrement le gynécologue, même avec un état de santé satisfaisant et aucune plainte.

Caractéristiques et effets des pilules contraceptives

La base des médicaments hormonaux est l'utilisation d'analogues synthétiques d'hormones ovariennes naturelles. Parmi les pilules contraceptives, les plus populaires sont les contraceptifs combinés, car leur niveau de fiabilité, leur tolérance, leur caractère réversible et leur coût acceptable les distinguent de manière significative des autres moyens.

Ces médicaments comprennent deux types d'hormones sexuelles féminines: les gestagènes et les œstrogènes. C'est grâce à eux que l'ovulation et l'implantation sont bloquées, ainsi que le mouvement des spermatozoïdes, le travail du corps jaune, ce dernier remplaçant l'oeuf libéré et assurant la formation normale de l'ovule.

Après la fin du traitement, la libération des œufs de l'ovaire, qui se produit au milieu du cycle menstruel (ovulation), s'améliore et la plupart des femmes (environ 90%) peuvent survivre à la grossesse après la pilule contraceptive pendant deux ans.

Il est possible de concevoir un enfant après la fin de la prise de pilules contraceptives avec le rétablissement complet de l'ovulation (comme indiqué dans la plupart des instructions relatives à ces médicaments). Cette période commence deux semaines après l’arrêt du traitement.

Parfois, les hormones et l'ovulation s'améliorent avec l'abolition des pilules. Dans une telle situation, la conception rapide est assurée par les ovaires, qui, après un long repos forcé, fonctionnent intensément. Certaines femmes doivent attendre des mois avant d'établir une ovulation. Tous les corps ne se rétablissent pas rapidement.

Planification de la grossesse après l'abolition des pilules contraceptives

Avant de terminer le processus de prise de contraceptifs, afin de le faire le plus correctement possible, il est préférable de consulter le médecin qui vous a prescrit le contraceptif. Si nécessaire, être examiné et testé.

Après l’arrêt du médicament, vous devez surveiller de près le cycle menstruel et tenir un calendrier. Cela facilitera le calcul le plus précis des jours appropriés pour la conception et la durée de la grossesse.

Assurez-vous d’équilibrer votre alimentation car l’utilisation à long terme de contraceptifs hormonaux modifie l’équilibre vitamino-minéral du corps de la femme. Иногда отмечается снижение фолиевой кислоты, уровня витамина С, определенных микроэлементов.Bien que la vitamine A soit absorbée en quantités excessives, elle peut nuire au développement de l’enfant. Dans cette situation, le médecin aidera à choisir le complexe optimal de vitamines et de minéraux.

Comment arrêter de prendre des médicaments

Beaucoup de femmes sont convaincues que vous pouvez arrêter de prendre les pilules à tout moment, sans nécessairement terminer l'emballage jusqu'à la fin. Il en va de même pour la majorité, ne sachant pas qu’elles risquent leur propre santé.

Les experts recommandent de finir tous les emballages. Après tout, l’arrêt de la contraception au milieu du cycle peut provoquer des troubles hormonaux et des saignements abondants. Les tentatives de grossesse après la prise de la pilule contraceptive peuvent se faire immédiatement après l'abolition des contraceptifs. Mais il convient de noter que beaucoup dépend de la durée et de la fréquence d'utilisation de ce type de contraception. À la fin d'une consommation de 3 à 6 mois, la capacité de concevoir une femme ne diminue généralement pas, même l'inverse augmente les chances de tomber enceinte au cours des trois premiers cycles menstruels.

Mais quand la consommation de contraceptifs a duré de manière continue pendant plusieurs années, cela peut conduire à la suppression de la fonction de reproduction du corps de la femme, il faudra alors une année entière pour un rétablissement complet. Plus l'âge de la femme est élevé, plus cette période est longue: dans 20 ans - quelques mois, dans 30 ans ou plus, et après 35 ans.

Par conséquent, les gynécologues recommandent de prendre des pauses de 3 mois après un an de prise de contraceptifs. Sinon, vous ne pouvez tomber enceinte que par fécondation in vitro.

L'utilisation à long terme de ces médicaments n'affecte pas négativement le cours de la grossesse, le développement et la santé du fœtus. Même la conception survenue pendant la contraception avec des contraceptifs oraux n'affecte pas le succès de la grossesse. Des milliers d'enfants en bonne santé confirment cette affirmation.

Partagez cet article avec vos amis dans votre réseau social préféré.Intéressant de savoir

Conception après la pilule contraceptive

Il existe de nombreuses pilules contraceptives hormonales. Les contraceptifs oraux sont un moyen très courant de se protéger contre les grossesses non désirées, car les pilules sont disponibles, faciles à utiliser et efficaces. Depo Provera est un autre type de contraception hormonale. La procédure est administrée par injection tous les trois mois. La première injection est recommandée dans les cinq premiers jours du cycle. Les femmes utilisent souvent Depo Provera parce que cette procédure prend moins de temps et est plus facile à utiliser que les pilules contraceptives. Bien que cela puisse être plus facile à bien des égards, il est plus difficile de tomber enceinte après le Depo-Provera. Un autre type de contraception est Mirena Navy (spirale). Il s’agit d’un petit dispositif en plastique que le médecin insère dans l’utérus à travers le col de l’utérus. Le stérilet peut être utilisé pour prévenir une grossesse de moins de cinq ans.

Si vous décidez de tomber enceinte et arrêtez d'utiliser des médicaments contraceptifs, vous pouvez alors vous poser des questions. Quand arrêter de prendre des pilules ou d'autres drogues? Combien de temps attendre la conception après l'abolition des médicaments contraceptifs? Les réponses à ces questions dépendront de nombreux facteurs, par exemple, le type de contrôle des naissances que vous avez utilisé et si votre cycle menstruel est normal avant de prendre un médicament contraceptif.

Questions fréquemment posées après l'abolition des médicaments contraceptifs:

Grossesse après le Depo-Provera.

Si vous avez utilisé Depo Provera, la restauration du cycle peut prendre plus longtemps. Depo Provera est conçu pour le contrôle des naissances à long terme. Depo Provera est une hormone synthétique similaire à la progestérone. Il inhibe l'ovulation et dilue également la surface de l'utérus pour empêcher son implantation. Le niveau d'hormone synthétique lors de la prise de Depo augmente en l'espace de trois semaines et atteint un niveau maximal. Après l'annulation, le niveau de l'hormone commence à diminuer. Cela peut durer jusqu'à 200 jours jusqu'à ce que l'hormone quitte complètement votre sang. Le cycle menstruel peut être rétabli environ un an après l'abolition du Depo-Provera et la conception peut ne survenir que deux ans plus tard.

Grossesse après l’utilisation de Mirena Navy (spirale).

Mirena libère une hormone synthétique dans l'utérus, semblable à la progestérone. Le col devient épais, ce qui empêche le spermatozoïde d'atteindre l'ovule. L'hélice peut empêcher l'ovulation, mais le plus souvent elle bloque simplement le passage du spermotozoïde vers l'ovule. Après avoir retiré la marine, l'ovulation devrait être rétablie assez rapidement. Une fois votre cycle rétabli, vous avez toutes les chances de devenir enceinte.

Combien de temps attendre pour commencer à essayer de concevoir un enfant?

Vous devriez savoir qu'il est parfaitement sûr de commencer à essayer de concevoir immédiatement après l'abolition des médicaments contraceptifs. Mais vous pouvez attendre le cycle de récupération et commencer ensuite à essayer de concevoir un bébé. Si vous n'attendez pas le cycle de rétablissement, cela ne constituera pas un risque de grossesse, mais les médecins recommandent d'attendre pour avoir plus de confiance. De plus, si vous avez un cycle régulier, il est beaucoup plus facile de prédire l'ovulation.

Et si votre cycle ne revient pas?

Si vous n'avez pas utilisé de Depo-Provera, votre cycle devrait revenir dans les deux à trois mois. Et après le Depo Provera, il faut plus de temps pour rétablir le cycle. Si vous commencez à essayer de tomber enceinte avant le début de votre cycle menstruel, vous risquez de vous perdre et de vous demander pourquoi vous n’avez pas de règles. Parce que votre cycle est retardé en raison de l'annulation de médicaments contraceptifs, ou peut-être êtes-vous déjà enceinte? Malheureusement, après avoir arrêté de prendre des médicaments contraceptifs, il faut du temps pour restaurer votre corps. Vous pouvez être dans l'incertitude si vous n'avez pas attendu la restauration du cycle et commencé à essayer de concevoir. Étant donné que vous attendez l'ovulation et que vous pouvez confondre les signes de l'ovulation avec les signes de la grossesse. Cela peut vous dérouter encore plus, car vous pouvez penser que vous êtes enceinte, mais ne le soyez pas. Si votre cycle ne revient pas, le moyen le plus simple est de faire un test de grossesse toutes les quelques semaines jusqu'à la reprise du cycle. Si votre cycle menstruel ne revient pas dans les six mois, consultez un médecin.

Pilules de grossesse et de contrôle des naissances

Quand puis-je tomber enceinte après avoir pris la pilule contraceptive? Cette question est tout à fait pertinente, car tant de filles modernes utilisent des pilules hormonales comme contraceptif. Mais bien que cela semble si effrayant pour beaucoup - «hormonaux», ils ne font pas beaucoup de mal au corps s'ils sont pris par une femme en bonne santé. Et les conséquences négatives possibles de leur réception sont beaucoup moins fréquentes qu'une interruption artificielle de grossesse. À ce jour, ce sont les contraceptifs oraux combinés qui sont considérés comme la protection la plus efficace contre les grossesses non désirées. Si vous suivez toutes les nuances des instructions, vous pouvez les prendre facilement plusieurs années de suite, même sans pause. Mais comment l'utilisation de pilules contraceptives à court et à long terme affecte-t-elle une grossesse ultérieure? Est-ce que cette contraception cause l'infertilité?

Non, ce sont tous des mythes. À propos, même la recommandation d’attendre 2 à 3 cycles avec la grossesse après la prise de la pilule n’est pas justifiée. Vous pouvez tomber enceinte immédiatement après l'abolition des pilules contraceptives, ce n'est pas dangereux. Dans ce cas, la conception se produit rapidement, car après un repos forcé, les ovaires commencent à ovuler intensément. Pour tomber enceinte "pour annuler les contraceptifs oraux" est également recommandé par des experts sur certains types "stériles" d'infertilité.

Et pourtant, est-il possible de tomber enceinte en prenant la pilule contraceptive et que faire si cela se produit? En fait, de tels cas sont très rares dans le monde et ne sont associés ni à une sélection de médicaments «de mauvaise qualité» ni à une sélection «erronée» (cela ne se produit pas), mais à une violation des règles d'admission. Par exemple, l'efficacité des pilules contraceptives est réduite lorsqu'elles sont prises de manière irrégulière (si l'intervalle de temps entre les pilules est supérieur à 36 heures), avec la plupart des antibiotiques et même avec des médicaments traditionnels, notamment chez les chasseurs, avec diarrhée ou vomissements, moins de 4 heures après l'ingestion (dans de tels cas, une pilule supplémentaire doit être prise, car il est fort probable que le premier n'a pas complètement digéré). Par conséquent, lisez très attentivement les instructions et conservez-les toujours à portée de main.

Si, malgré tout, la grossesse est survenue pendant la prise de la pilule contraceptive, il n’est pas nécessaire de l’interrompre si l’enfant est désiré. Les pilules prises au début de la grossesse ne causent aucun préjudice au fœtus. Si vous prenez des contraceptifs oraux et que, après une pause de 7 jours à l'accueil, vous n'avez pas eu de saignements menstruels, faites un test de grossesse et mieux encore, faites un don de sang pour l'hCG. Avant d’obtenir les résultats, ne buvez pas de nouveaux emballages. Autre point intéressant: lors de la prise de médicaments à faible dose, les règles peuvent être totalement absentes ou très rares. Et c'est aussi la norme.

Pilules contraceptives: effets sur la grossesse future

Lorsqu'elles prennent des contraceptifs oraux, de nombreuses femmes s'inquiètent des effets de ces médicaments sur la grossesse future et, en conséquence, sur le développement du fœtus. Si nous abordons la question de ce point de vue, il convient alors de noter qu’un certain risque existe, et que les conséquences éventuelles dépendent directement de la durée et de la fréquence des pilules. En outre, il convient de garder à l'esprit que la prise de la pilule contraceptive affecte chaque femme différemment: une femme peut la prendre pendant plusieurs années, puis ne pas avoir de problèmes pour concevoir et porter un enfant, et une autre femme peut avoir des difficultés après plusieurs mois de contraception. drogues.

«La grossesse est à l’annulation»: effet de remboursement

Dans certains cas, les médecins prescrivent des pilules contraceptives aux patients pour obtenir l’effet inverse, c’est-à-dire tomber enceinte. Oui, c'est précisément dans le but de concevoir un enfant. Le fait est qu’après la cessation de la prise de contraceptifs oraux, l’effet de rebond peut se produire. Il est entendu qu’au cours des trois prochains cycles suivant l’arrêt de la pilule, les chances de conception augmentent considérablement. À cet égard, certains médecins prescrivent spécifiquement à leurs patientes des contraceptifs oraux pour une courte période (2-4 mois) afin de provoquer une «grossesse avec annulation». Le fait est que pendant la prise de la pilule contraceptive, la fonction ovarienne est inhibée, ce qui arrête l’apparition de l’ovulation. Cet état «attendu» des ovaires persiste assez longtemps et dès que les contraceptifs oraux sont arrêtés, les ovaires commencent à «se rattraper», c'est-à-dire à travailler avec une grande diligence. À cet égard, les gynécologues ont largement recours à la tactique consistant à prendre des pilules contraceptives dans le traitement de certaines formes d'infertilité. En raison du travail accru des ovaires, la grossesse a souvent lieu au cours du premier mois suivant l'abolition des pilules. Cependant, il convient de noter que, dans certaines formes d’infertilité, cette méthode est inefficace. Il est donc parfois prescrit un second traitement hormonal, selon le régime en vigueur: trois mois, ils prennent des contraceptifs, deux mois, ils ne le font pas, puis le médicament est répété.

La probabilité de grossesse après avoir pris la pilule contraceptive

Lorsque des contraceptifs oraux sont utilisés pour prévenir une grossesse non désirée, on suppose que le traitement sera beaucoup plus long que quelques mois. Certaines femmes s'inquiètent des effets de la durée de la pilule contraceptive sur la probabilité de devenir enceinte après leur annulation. Certainement répondre à cette question est presque impossible. Cependant, certains gynécologues estiment que l'utilisation à long terme de contraceptifs oraux sans interruption à long terme peut amener le corps à s'habituer au flux constant d'hormones qui inhibent la fonction ovarienne, ce qui permet de réduire la production de ses propres hormones. Sur cette base, de nombreux médecins pensent que l'utilisation de contraceptifs oraux deux fois par an n'entraînera pas de perturbation grave des organes de la femme, mais qu'une longue médication de deux ans ou plus augmente considérablement le risque d '«inhibition» de la production d'hormones ovariennes, après quoi des problèmes peuvent survenir. avec une conception ultérieure. En règle générale, les gynécologues conseillent aujourd'hui de prendre une pause de trois mois dans la prise de la pilule contraceptive après chaque année d'utilisation. Mais malheureusement, beaucoup de femmes prescrivent elles-mêmes des médicaments hormonaux, ignorant les conséquences possibles et ne souscrivant pas à la tactique de l’utilisation intermittente. Et ce n’est que dans l’avenir, ils regrettent vivement une telle témérité, quand il devient nécessaire de lutter contre la stérilité.

Quel genre de drogue

Le principal ingrédient actif de depo-prover est l'acétate de médroxyprogestérone, il a des effets similaires sur les hormones gestagènes de la deuxième phase chez la femme. Différentes formes de médicaments et de doses sont produites, mais les injections sont le plus souvent prescrites, elles sont plus pratiques du point de vue de l’intervalle de temps d’administration et de l’effet exercé.

L'effet thérapeutique du depo-prouveur est dû aux effets suivants:

  • Il inhibe la production d'hormones gonadotropes de la LH et de la FSH hypophysaires, ce qui nuit à la croissance des follicules et entraîne la suppression complète de l'ovulation. En conséquence, de nombreuses maladies hormono-dépendantes ne progressent pas et même leurs manifestations diminuent progressivement.
  • De Provera a un effet négatif sur la croissance de l'endomètre, qui est utilisé dans le traitement de la pathologie de l'utérus.
  • Augmente les propriétés de la glaire cervicale, qui forme en outre une sorte de barrière à la pénétration du sperme.

Certains effets indésirables du médicament sont dus à son effet pyrogène, à savoir: une fois pris, la température corporelle augmente, mais elle n'atteint pas les valeurs critiques. Le Depo-Provera a également une activité minéralocorticoïde. Cela peut provoquer le développement du syndrome d'Itsenko-Cushing lors d'une utilisation prolongée.

Une particularité de ce médicament est qu’il pénètre dans la barrière hémato-encéphalique, c’est-à-dire dans la structure du cerveau, ainsi que par le placenta (si elle est prise soudainement pendant la grossesse, bien que cela soit contre-indiqué) et dans le lait maternel. Cela devrait être considéré lors de l'application.

Nous vous recommandons de lire l'article sur le mensuel tout en prenant des pilules contraceptives. Vous en apprendrez plus sur la contraception quotidienne et d'urgence, ses effets sur la menstruation, les caractéristiques de l'utilisation de certains médicaments.

Indications de rendez-vous

Le Depo-Provera est utilisé dans divers domaines de la médecine. Ainsi, les indications pour son utilisation sont les suivantes:

  • Dans la pratique en oncologie pour le cancer du sein, l’endomètre, la prostate, les reins et certaines autres affections.
  • En gynécologie pour le traitement de l'endométriose, fibromes utérins, endométrite chronique, hyperplasie de l'endomètre, polypose.
  • Il est également possible d'utiliser depo-provera pour la contraception chez les femmes qui ne planifient pas de grossesse au cours des deux prochaines années.
  • Le médicament est indiqué pour la correction des troubles de la ménopause chez les femmes, tels que les bouffées de chaleur, les bouffées de chaleur, la transpiration, etc.

Regardez la vidéo sur la contraception:

Contre-indications

Le médicament ne peut pas être utilisé pour des réactions allergiques à cela et à d'autres moyens similaires. Les situations suivantes sont également contre-indiquées:

  • Pendant la grossesse et l'allaitement, depo-provera traverse toutes les barrières et peut avoir des effets néfastes sur le développement et la croissance du bébé.
  • Étant donné que le médicament est métabolisé et excrété par les reins et le foie, il doit être utilisé avec une extrême prudence lorsque les organes de ces organes sont perturbés.
  • Pour l'épilepsie, la migraine, l'asthme bronchique, les troubles cardiovasculaires graves, le médicament doit être utilisé que dans des cas extrêmes.
  • Si l'agent est prescrit à des fins contraceptives, ainsi que pour le traitement de tumeurs non cancéreuses, il est nécessaire d'exclure les éventuelles tumeurs hormono-dépendantes.
  • En outre, en présence de diabète, le médicament peut affecter le degré d’efficacité des médicaments essentiels.
  • Puisque depo-provera peut contribuer au développement de la dépression, il ne doit pas être utilisé dans les cas graves de cette maladie.
  • En cas de violation des capacités de coagulation du sang, comme le médicament augmente le risque de formation de caillots sanguins.

Caractéristiques de la réception

Depo-Provera peut être utilisé sous forme de comprimés, de spray ou d'injections intramusculaires. Cette dernière forme a trouvé la plus grande utilisation en gynécologie.

Les doses et les schémas posologiques en pratique oncologique se distinguent par une dose plus élevée et des intervalles plus courts entre les doses. Это необходимо для того, чтобы создать подавляющую злокачественный рост концентрацию препарата в крови.

При применении в гинекологии используются следующие варианты:

  • с целью контрацепции назначается 150 мг препарата на три месяца,
  • для лечения эндометриоза дозу увеличивают до 50 мг каждую неделю или 150 раз в две,
  • pendant la période de formation de la ménopause ou déjà pendant celle-ci, 150 mg de médicament sont utilisés pendant 12 mois. Si nécessaire, le traitement est répété.

Les principaux sont les suivants:

  • Anovulation et suppression prolongée de la fonction de l'hypothalamus et de l'hypophyse. Par conséquent, le prouveur mensuel après dépôt peut encore être absent pendant une période assez longue.
  • Changement de poids corporel. Beaucoup de femmes affirment avoir pris du poids de manière significative, mais il n'y a pas de statistiques fiables à ce sujet. Dans la plupart des cas, la prise de poids est due au vieillissement naturel et à un changement de mode de vie.
  • Des troubles mentaux sont parfois observés, en particulier chez les patients prédisposés. En plus de la dépression, de la baisse de la libido, de l'irritabilité et de certains autres symptômes, il peut également y avoir une diminution de l'attention et de la concentration, des migraines, etc.
  • L'acné, l'hirsutisme, la perte de cheveux et d'autres apparaissent souvent.
  • En outre, certains troubles peuvent être observés dans les systèmes cardiovasculaire, digestif, urinaire, endocrinien et immunitaire.

Mensuel après le médicament

Très souvent, vous pouvez rencontrer une situation où il n'y a pas de menstruation après l'injection de depo-prouveur, et une femme peut ne pas être tout à fait prête pour cela. Ces situations peuvent être dues aux facteurs suivants:

  • Si vous utilisez de fortes doses du médicament, ce qui est typique pour le traitement du cancer. Dans ce cas, la restauration de ses propres produits FSH et LH prend beaucoup de temps.
  • Avec une sensibilité accrue de l'hypophyse et de l'hypothalamus au médicament. Tous les mois ne peuvent pas être restaurés longtemps, même après une injection.
  • Si le foie et les reins sont altérés, lorsque le depo-provera est retiré lentement, il peut alors maintenir son activité pendant plus d'un an. Ceci est observé lorsqu'il s'accumule dans le tissu adipeux d'une femme, d'où il pénètre ensuite progressivement dans le sang.
  • Si la période de prise du médicament a coïncidé avec le début de la ménopause chez une femme, y compris une femme précoce. Ou il peut même accélérer quelque peu son approche. Dans ce cas, après la prise du médicament, la menstruation ne peut être rétablie que si des hormones artificielles sont créées à l'aide du THS (traitement hormonal substitutif).

Les irrégularités menstruelles suivantes sont admissibles pendant le traitement par depo-provera:

  • spotting périodique pendant plusieurs mois et l'absence de jours critiques normaux,
  • saignement de percée,
  • absence de menstruations pouvant aller jusqu’à 6 mois ou plus, dans ce cas, il est nécessaire d’exclure la grossesse.

Chances de concevoir

Les jeunes femmes sont souvent intéressées par la question de savoir comment leurs règles vont après les préposées au dépôt et quand elles peuvent planifier une grossesse. Dans la plupart des cas, la maturation folliculaire et l'ovulation commencent du deuxième au troisième mois après l'arrêt du médicament. Mais il est possible que cela prenne plus de temps.

Si une femme est fortement intéressée par la grossesse, il est possible de corriger les niveaux hormonaux à l'aide d'œstrogènes et de gestagènes, à la discrétion du médecin. Schémas individuels dans chaque cas.

Nous vous recommandons de lire un article sur le saignement lors de la prise de la pilule contraceptive. Vous y apprendrez les effets des contraceptifs oraux sur le corps de la femme, les causes de la pilosité durant la période d'ovulation, ainsi que les causes des saignements.

Le Depo-Provera est l'un des médicaments efficaces pour traiter diverses pathologies gynécologiques. Le médicament peut avoir un impact significatif sur le travail du système hypothalamo-hypophysaire et conduire à diverses violations de la fonction menstruelle. Les règles propres et la possibilité de grossesse sont rétablies en moyenne 2 à 3 mois après la fin de l'utilisation des fonds.

Ce contraceptif hormonal, ils commencent à prendre dans la deuxième moitié du cycle. . Provera. Les médicaments hormonaux contiennent des analogues de la progestérone. Ces médicaments sont prescrits après curetage, généralement pendant 3 à 6 mois.

L'essence de la ménopause artificielle et ses manifestations. Les médicaments prescrits pour l'introduction de la ménopause artificielle. L'état du corps de la femme après sa libération.

Depo-Provera (médroxyprogestérone). En raison de la prise du médicament, la maturation et la désintégration de l'œuf ne se produisent pas, c'est-à-dire que les hormones sexuelles cessent de soutenir le développement du tissu muqueux utérin.

Les contraceptifs hormonaux, en plus de l'effet principal - la protection contre. Les médicaments hormonaux traitent simultanément ces conditions. . Par conséquent, il est souhaitable d’utiliser des formes prolongées (Depo-Provera, etc.).

Car ce sont les médicaments qui induisent le travail des ovaires: “Clomiphene”, “Prophase”, “Horigonin”, “Pregnil”. Le premier remède est bu 1 comprimé chacun, à compter du 5ème jour du cycle et du 9ème jour du cycle.

Les contraceptifs plus puissants comprennent les contraceptifs combinés composés de progestérone et d’œstrogènes. . Ce sont ces médicaments à double action pour prévenir la grossesse que peuvent causer.

Action contre la drogue

L'ingrédient actif de Depo-Provera - la médroxyprogestérone - appartient au groupe des hormones progestatives. Il s'agit d'un dérivé chimique de la progestérone qui, avec l'œstrogène, remplit des fonctions très importantes dans le corps. Par exemple, la progestérone est une hormone de la grossesse, car c’est son effet qui provoque la croissance du placenta, à travers laquelle le bébé en développement mange. Le médicament n'a pas les effets de l'œstrogène, mais a un faible niveau d'activité caractéristique des hormones androgènes.

Depo-Provera sur le principe de la rétroaction conduit à une diminution de la production d'hormones pituitaires (par exemple, follicule stimulante - FSH, lutéinisante - LH, etc.), ce qui entraîne l'arrêt de la croissance normale et la maturation des follicules dans les ovaires d'une femme. L'absence de follicules dans l'ovaire entraîne l'absence d'ovulation et l'impossibilité de concevoir. De plus, Depo-Provera réduit la gravité des troubles neuro-végétatifs au début de la ménopause, augmente la viscosité du mucus du canal cervical, augmente le nombre de cellules en maturation de la muqueuse vaginale.

Des doses spéciales de Depo-Provera peuvent inhiber la synthèse de testostérone dans les testicules chez l'homme. Dans le même temps, il y a un effet anabolique du médicament qui se traduit par une augmentation du poids corporel, une accélération de la croissance, un métabolisme, etc.

Des doses élevées du médicament ont une bonne activité antitumorale contre les tumeurs sensibles aux hormones.

L'absorption, la distribution et l'élimination du Depo-Provera du corps

Le médicament est injecté par voie intramusculaire, de sorte qu'un «stock» de médicament se forme au site d'injection et pénètre lentement dans le sang. Une telle libération lente du médicament permet pendant longtemps de maintenir la concentration thérapeutique nécessaire dans le sang. La concentration maximale du médicament est atteinte 4 à 20 jours après l’injection intramusculaire.

La circulation constante de Depo-Provera dans le sang est également assurée par le fait que 90 à 95% du médicament se lie aux protéines et, si nécessaire, est libéré sous forme libre. Le Depo-Provera a une grande capacité d'accumulation. Par conséquent, l'élimination complète du médicament de l'organisme n'est possible que 7 à 9 mois après la dernière injection.

Le médicament a une grande capacité de pénétration qui vous permet de contourner la barrière hémato-encéphalique et de pénétrer dans les tissus cérébraux, le placenta et le lait maternel.

L'élimination du médicament du corps par les reins et le foie. Les reins excrètent un peu moins de la moitié du médicament (44%) dans l'urine sous une forme totalement inchangée. Le foie soumet la médroxyprogestérone à diverses transformations et sécrète ses dérivés (métabolites) dans l'intestin avec la bile. De plus, les métabolites sont excrétés.

Le taux d'élimination du médicament est déterminé par un indicateur spécial - la demi-vie (T 1/2) La demi-vie est l'intervalle de temps sur lequel la moitié de la dose administrée est éliminée.

Depo-Provera dans le traitement du cancer

Pour le traitement des tumeurs malignes de l'endomètre ou du rein, le médicament est utilisé à raison de 400 à 1000 mg par semaine. Après avoir arrêté la croissance tumorale et la progression de la maladie, ils passent à une dose d'entretien de 400 mg par mois.

Une tumeur maligne de la glande mammaire est traitée selon le schéma suivant: 28 jours - administration quotidienne du médicament à 500 mg, puis deux fois par semaine - également à 500 mg. Le médicament est pris avant la régression de la tumeur.

Pour le traitement du cancer de la prostate chez les hommes, le médicament est utilisé deux fois par semaine, sous forme d'injections intramusculaires de 500 mg pendant 3 mois. Après le traitement principal, il est nécessaire d'appliquer une dose d'entretien de 500 mg par semaine.

Depo-Provera dans le traitement des maladies gynécologiques

Pour le traitement endométriose Des injections intramusculaires de Depo-Provera sont utilisées chaque semaine à une dose de 50 mg ou une fois toutes les deux semaines à une dose de 100 mg. Le traitement de l'endométriose est de six mois. Un autre traitement pour l'endométriose consiste à prendre des comprimés de Depo-Prover à une dose de 10 mg 3 fois par jour pendant 90 jours. La prise de la pilule devrait commencer le premier jour du cycle menstruel.

Élimination troubles climatériques L'origine du neurovégétatif (bouffées de chaleur, fièvre, transpiration, etc.) avec Depo-Provera est réalisée comme suit: injection intramusculaire une fois tous les 120 jours à raison de 150 mg. Dans le même temps, l'état devrait être surveillé et le bénéfice devrait être mis en corrélation avec les risques possibles d'effets secondaires.

Résiliation saignements utérins être éliminés en prenant des comprimés Depo-Prover à raison de 5 à 10 mg par jour pendant 10 jours. Après 3-7 jours, une hémorragie se développe, provoquée par le retrait du médicament. Appliquez ensuite un traitement pendant 2-3 cycles menstruels à partir du 16e jour.

Contraception avec Depo-Provera

Aux fins de la contraception, Depo-Provera est administré par voie intramusculaire à 150 mg - une injection tous les trois mois. Une injection est faite dans le fessier ou le muscle deltoïde (épaule), après avoir soigneusement agité le contenu du flacon avec le médicament. Le médicament est recueilli dans une seringue stérile à usage unique qui est agitée doucement pour obtenir une suspension homogène. Ensuite, une aiguille est mis sur la seringue, à partir de laquelle le capuchon est retiré. Le site d'injection est traité avec un antiseptique, puis le médicament est injecté.

Depo-Provera est valable pendant les trois mois suivant l'administration, tandis que l'efficacité du contrôle des naissances est de 99,5%.

L'utilisation de Depo-Provera comme moyen de contraception n'est nécessaire qu'en cas de certitude absolue qu'il n'y a pas de grossesse. Par conséquent, la première injection est faite le cinquième jour du cycle menstruel normal ou le cinquième jour après la naissance, à condition que le bébé ne soit plus nourri au sein. Si une femme allaite au sein, l’injection de Depo-Provera doit être faite au plus tôt six mois après l’accouchement. Après un avortement médicamenteux dans les 12 semaines précédant la grossesse, vous devez injecter immédiatement Depo-Provera. Si l'avortement a été pratiqué pendant plus de 12 semaines, Depo-Provera doit être utilisé 2 à 4 semaines après la manipulation médicale. Après la première injection, la prochaine devrait être faite dans 12 semaines, mais pas plus tôt qu'après 89 jours.

L'effet contraceptif de Depo-Provera chez la plupart des femmes est accompagné d'irrégularités menstruelles irrégulières. Le plus souvent, il y a une irrégularité et un allongement du cycle ou, à l'inverse, des saignements menstruels abondants et prolongés. La poursuite de l'utilisation du médicament peut mener à la cessation complète de la menstruation (aménorrhée).

Le début de l'utilisation de Depo-Provera peut provoquer des saignements intermenstruels irréguliers ou des saignements, ce qui n'est pas une pathologie puisqu'il s'agit d'une réaction du corps aux hormones injectées. Après une courte période de temps, le saignement passera sans intervention supplémentaire. Avec des saignements prolongés et incessants, les hormones œstrogènes sont prescrites - 25 à 50 µg d’éthinylœstradiol entre 7 et 21 jours, pendant deux cycles menstruels.

L'utilisation du médicament réduit considérablement le risque de maladies inflammatoires dans la région génitale, y compris la vulvovaginite, causée par les champignons Candida. Prendre le médicament contribue à la prise de poids, vous devez donc surveiller attentivement votre nutrition et faire de l'exercice régulièrement.

L’un des inconvénients de l’utilisation de Depo-Provera est l’impossibilité de refuser de prendre le médicament en même temps que le développement de sensations désagréables ou d’effets secondaires qui réduisent considérablement la qualité de la vie. Le médicament après l'introduction aura un effet tous les trois mois.

En général, la contraception avec Depo-Provera est recommandée pour les femmes adultes matures qui ont déjà des enfants et ne prévoient pas devenir enceintes dans les années à venir. Le contexte hormonal du corps de la femme peut récupérer assez longtemps après avoir utilisé Depo Prover. Par conséquent, les jeunes femmes qui envisagent une grossesse à long terme ne devraient pas utiliser le médicament. Dans ce cas, il vaut mieux préférer contraceptifs hormonaux sous forme de comprimés.

La contraception à l'aide de Depo-Provera convient mieux aux femmes présentant les affections suivantes:

  • l'hypertension,
  • thrombose veineuse,
  • lupus érythémateux disséminé,
  • le diabète
  • malformations cardiaques
  • fumer à partir de 35 ans,
  • avortements multiples,
  • l'endométriose,
  • fibromes utérins,
  • la mastopathie

Les avantages

Depo Provera est une méthode de contraception extrêmement efficace, pratique et réversible. Il réduit le nombre de saignements menstruels et réduit la dysménorrhée. Comme les autres contraceptifs progestatifs, il réduit le risque de MIP, entraînant une modification du mucus cervical. De plus, il y a une diminution de la fréquence de l'endométriose.

Inconvénients

Le principal inconvénient de Depo Provera, en particulier pour les femmes préoccupées par leur poids, est la prise de poids. Cela est dû à une augmentation de l'appétit, et non à une rétention d'eau, le gain de poids est d'environ 1 kg par an.

Un autre effet secondaire (comme d'autres formes de contraceptifs progestatifs) - une violation du saignement cyclique. Si une femme en est avertie à l'avance, le risque de ne plus utiliser ce contraceptif est moindre. Pour la plupart des femmes après la première injection de Depo-Provera, le nombre de jours de saignements ou de saignements légers augmente. Il faut savoir qu’il peut être nécessaire d’utiliser constamment des protège-slips quotidiens, mais des coussinets menstruels sont rarement nécessaires. Après deux ou trois injections chez la plupart des femmes, le cycle se normalise. Au moment de la troisième injection, la plupart des femmes ont une aménorrhée. Cela fait peur à beaucoup de femmes, parce que pendant la menstruation, elles voient la confirmation qu'elles ne sont pas enceintes. Cependant, d'autres femmes considèrent que l'absence de menstruation est commode et préfèrent donc utiliser Depo-Provera davantage. En général, à la fin de la première année, 30% des femmes avaient un cycle régulier, 25% avaient une aménorrhée et les autres avaient des saignements irréguliers. Après 5 ans d'utilisation de Depo Provera, seulement 17% des femmes ont un cycle régulier, la plupart des femmes ont une aménorrhée (80%) et 3% ont des saignements irréguliers.

Un autre inconvénient pour certaines femmes est le retard de récupération de la fertilité. La normalisation du cycle se produit en moyenne après 9 mois. après la date de l'injection, qui devait suivre la dernière. Depo Provera ne provoque pas une violation irréversible de la fertilité.

Fatigue, dépression, diminution de la libido, sécheresse vaginale, ballonnements, vertiges, sensibilité des seins, spasmes des muscles du mollet et mal de tête sont d’autres effets secondaires.

Les questions à traiter lors de la consultation sont répertoriées ci-dessous.

Questions à clarifier lors de la consultation sur Depo-Provera

  • Prise de poids probable.
  • La récupération de la fertilité est retardée.
  • Il existe un risque théorique d'ostéoporose à long terme.
  • L'effet d'une dose unique dure au moins 12 semaines.
  • L'aménorrhée peut survenir. Une femme devrait savoir que ses règles mensuelles ne sont pas une condition préalable à sa santé.
  • Il peut y avoir des saignements irréguliers fréquents.

A quel moment du cycle menstruel est-il possible d'introduire le Depo-Provera?

En présence de la menstruation, la première injection doit être faite avant le 5ème jour du cycle. Le début de l'action est immédiat.

Depo-Provera peut être administré après l'accouchement, mais il est conseillé de différer l'injection de 5 à 6 semaines. après l'accouchement, pour réduire le risque de saignement grave et prolongé.

Lorsque le médicament est injecté pendant 7 jours après un avortement spontané ou provoqué, l'effet contraceptif est obtenu immédiatement.

Est-il possible de donner une dose d'essai ou de prescrire une mini-boisson en premier, si une femme n'aime pas l'idée d'injecter une hormone irréversible pendant 3 mois?

La dose d'essai n'est pas recommandée car l'effet contraceptif peut ne pas être suffisant: une injection de 50 mg du médicament peut ne pas inhiber l'ovulation, même pendant un mois. Prendre le médicament à l'intérieur et prendre une mini-boisson n'est pas équivalent à l'injection intramusculaire de Depo-Provera et ne doit pas être utilisé pour contrôler la réaction du patient.

Depo Provera provoque l'ostéoporose?

Une petite étude a montré qu'après l'abolition du Depo-Provera, la densité osseuse pouvait augmenter. Наибольшие опасения риск остеопороза вызывает у подростков, у которых формирование костной ткани не завершилось. У женщин, собирающихся применять Депо-Провера более 2 лет, рекомендуется тщательно взвешивать соотношение риска и пользы.

Peu de temps après l’introduction du Depo-Provera, certaines femmes développent des saignements abondants. Que faire dans de tels cas?

Les hémorragies graves sont dues à la faible épaisseur de l'endomètre Depot-Provera. Contrairement aux saignements menstruels abondants provoqués par un développement excessif de l'endomètre sous l'influence des œstrogènes, lorsque les progestatifs sont prescrits pour la stabilisation, pour les saignements liés à l'utilisation de Depo Provera, l'introduction de progestatifs peut aggraver la situation. Par conséquent, l'administration prématurée de la prochaine dose de Depo-Provera ne sera pas une solution au problème. Dans de tels cas, le patient devrait recevoir des œstrogènes sous toute forme appropriée, par exemple 30 µg de COC. Cela garantira un développement suffisant de l'endomètre. Après 2-3 semaines. Les œstrogènes doivent être annulés et examinés par le patient. Avec la normalisation du cycle, vous pouvez continuer à utiliser Depo-Provera.

Certains patients sont en retard avec des injections répétées (ils arrivent plus de 2 semaines après la date de l'injection prévue). Depo Provera sera-t-il efficace?

Les traitements tardifs sont fréquents chez les jeunes femmes menant une vie proche (consommation de drogues, par exemple) et chez les patientes atteintes de maladie mentale. Dans ces situations, il est nécessaire de suivre les recommandations du tableau. 3.4.

Avec le début de la grossesse, le risque de grossesse extra-utérine et d'avortement spontané n'est pas augmenté. L'utilisation du Depo-Provera ne présente pas de malformations graves, mais une masculinisation du fœtus féminin est possible (hypertrophie transitoire du clitoris) et une augmentation de la fréquence des hypospadias.

Grossesse après la prise de pilules contraceptives: effet sur le fœtus

S'inquiéter des effets des contraceptifs oraux sur la santé du fœtus ne vaut pas particulièrement la peine. Si vous oubliez de prendre au moins une ou plusieurs pilules contraceptives, les chances de tomber enceinte augmenteront considérablement. Si, malgré tout, une grossesse est survenue après la prise de contraceptifs oraux et que vous souhaitez porter le bébé, souvenez-vous que la prise de ces pilules n’affectera pas la santé du futur bébé. Comme le montrent les statistiques, le nombre d'interruptions prématurées de grossesse ou d'accouchement avec des anomalies résultant de la survenue d'une grossesse pendant ou immédiatement après l'arrêt des médicaments hormonaux ne dépasse pas le niveau habituel.

Beaucoup de femmes croient à tort qu’après l’abolition des contraceptifs oraux à long terme, elles devraient tomber immédiatement enceintes. Dans ce cas, il convient de prendre en compte l'âge du patient: plus la femme est âgée, moins elle a de chances de concevoir et de mener à bien l'enfant, ce qui est également lié à l'oppression de la fonction de reproduction. Mais sonner prématurément, l'alarme n'en vaut pas la peine. Vous devriez contacter un spécialiste de l'infertilité si vous ne pouvez pas devenir enceinte dans l'année qui suit le retrait des contraceptifs, à condition que vous ayez une vie sexuelle régulière.

Remarque: après la grossesse, les femmes qui s’occupent du flux normal du travail sont à la recherche d’un bon hôpital de maternité. À Saint-Pétersbourg, la maternité 18 offre aux femmes le service d'un obstétricien-gynécologue, qui effectuera un examen qualifié avant la grossesse et vous guidera pendant la grossesse, l'accouchement et le post-partum.

Country in SHOPe: Amis Lena et Marina - Contraceptif (Numéro 5)

C’est pourquoi les gynécologues conseillent d’abord de ne pas retarder la grossesse - tout est à son temps, d’autre part, de surveiller leur santé et de prévenir le développement de processus inflammatoires chroniques, et, troisièmement, de prendre des pauses lors de l’utilisation de contraceptifs oraux. Schéma approximatif: 2-3 mois de pause après chaque année complète de prise du médicament.

Lorsqu'une femme prenant des pilules contraceptives décide d'avoir un bébé, cela peut se produire dès le mois suivant son annulation. Soit dit en passant, dans tous les cas, il est nécessaire de terminer le conditionnement commencé jusqu'au bout, sinon le risque de troubles hormonaux augmente.

Au cours des trois premiers mois suivant l'annulation de OK pour la grossesse, les chances sont assez élevées, et si cela se produit, ne vous inquiétez pas, votre protection précédente n'affectera pas le développement du bébé (même si la grossesse a commencé sur fond de thérapie OK, elle se développe en toute sécurité). Cependant, les médecins conseillent d’attendre un certain temps afin de permettre aux ovaires de se rétablir complètement et de subir un examen complet avant la planification de la grossesse. Ce sont souvent des maladies et des troubles qui font obstacle au bonheur de la maternité, et non des pilules contraceptives.

Si la grossesse souhaitée ne survient pas dans un délai d'un an et demi et plus après l'annulation des hormones, l'aide de spécialistes de la fertilité sera nécessaire. Votre grossesse peut avoir besoin d'être stimulée. Ne pas serrer avec elle. Faites les recherches nécessaires et - et tout se passera bien pour vous!

Préparation Depo-Provera

Le médicament appartient au groupe des médicaments progestatifs. La composition contient la substance hormonale acétate de médroxyprogestérone. L'activité des hormones œstrogéniques et androgéniques cesse, l'ovulation ne se produit pas car les follicules cessent de mûrir. Le médicament Depo-Provera (DMPA) inhibe la croissance de l'endomètre et affecte l'épaisseur de la glaire cervicale. Avant le traitement, le patient est examiné et le risque de complications minimes provoqué par le médicament contenant de la gestagène est évalué.

Application Depo Provera

Les indications d'utilisation du produit sont:

  • la contraception
  • menstruation douloureuse,
  • hyperplasie de l'endomètre,
  • l'élimination des manifestations vasomotrices au début de la ménopause,
  • prévention et traitement de l'endométriose,
  • récidive et métastases du cancer des reins, des glandes mammaires et de la prostate.

Dans les cas où l'injection est utilisée comme contraceptif, les médecins soulignent ses avantages par rapport à des moyens similaires:

  1. Convient aux femmes contre-indiquées dans les contraceptifs contenant des œstrogènes.
  2. Placé 1 fois en 3 mois. Une femme peut oublier de prendre des pilules quotidiennement.
  3. Il offre un haut niveau de protection contre les grossesses non désirées.
  4. Réduit le risque de développer un cancer.

Un autre domaine d'application de Depo Provera est le traitement des tumeurs hormono-dépendantes. Pour cela, un autre dosage du progestatif est sélectionné. L'acétate de médroxyprogestérone Depot est utilisé lors de la récurrence du cancer et en cas de métastase. Il réduit le métabolisme des hormones corticostéroïdes si des doses plus élevées du médicament sont utilisées.

Instruction Depo Provera

Le médicament a différents usages, il est donc disponible sous différentes formes:

  • seringue avec un médicament destiné à une injection unique - 150 mg dans 1 ml,
  • Flacon de 1 ml contenant 150 mg de substance active
  • Flacon de 3,3 ml contenant 500 mg de médroxyprogestérone.

Selon les instructions de Depo-Provera pour la prévention de la grossesse, une injection intramusculaire est réalisée dans les 5 jours suivant le début de la menstruation en temps opportun 1 fois en 3 mois. La suspension doit être bien agitée, elle a une consistance épaisse. Lorsque l'allaitement doit être préservé, il est autorisé à le prescrire aux femmes allaitantes conformément aux instructions, mais le risque de complications pour le bébé est évalué, car la médroxyprogestérone est transmise par le lait. Le nombre de cours ne doit pas dépasser 3, puis une pause de 6 mois.

Pour le traitement d'autres maladies, le médecin détermine individuellement la durée du traitement. La posologie est définie en fonction du type d'oncologie:

  1. Cancer de l'endomètre et du rein - 400-1000 mg une fois par semaine. Après amélioration, la dose est réduite.
  2. Cancer du sein - 500-1000 mg / jour pendant 4 semaines. Ensuite, commencez à mettre 2 fois / semaine pour 500 mg.
  3. Métastases du cancer de la prostate - 500 mg 2 fois / semaine 3 mois.
  4. Endométriose - 50 mg par semaine ou 100 mg 1 fois / 2 semaines pendant six mois.

Pour soulager les manifestations désagréables de la ménopause, vous devez injecter 150 mg toutes les 12 semaines. Le Depo-Provera avec hyperplasie de l'endomètre est prescrit selon le même dosage que pour la contraception. Après l’administration du médicament, il faut veiller à ce qu’un phoque ne se forme pas au site d’injection. La substance est absorbée progressivement dans le sang, avec une réaction allergique et le non-respect des règles d'hygiène peut provoquer une inflammation.

Effets secondaires de Depo Provera

Comme de nombreux médicaments hormonaux, la médroxyprogestérone aide non seulement à traiter les maladies graves, mais entraîne également des complications. Si vous ne vous sentez pas bien après avoir commencé à prendre, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Les effets secondaires de Depo Provera incluent:

  • troubles du système urogénital - saignements irréguliers, troubles menstruels, anovulation, modification de la viscosité du mucus cervical, engorgement des seins,
  • défaillance du système nerveux - somnolence, vertiges, diminution de la concentration, convulsions, maux de tête,
  • irritation de la peau - urticaire, démangeaisons, acné, éruption cutanée allergique,
  • développement de maladies du système cardiovasculaire - augmentation de la pression artérielle, thrombophlébite, insuffisance cardiaque, tachycardie, thromboembolie, infarctus du myocarde,
  • troubles du système digestif et du foie - ralentissement du métabolisme, prise de poids, vomissements, perte d’appétit, nausée, jaunisse cholestatique, diarrhée,
  • augmentation de la température
  • gonflement dans les jambes.

Indications d'utilisation

Le médicament a action contraceptive. Il supprime l'ovulation, contribue àaugmenter la viscosité du mucus dans le col utérin, interfère avec le développement de l'endomètre pour l'implantation d'ovules. La production de gonadotrophine hypophysaire est réduite par les hormones stéroïdiennes, tandis que le développement de néoplasmes malins sensibles aux hormones est bloqué.

Le médicament est utilisé pour:

  • prévenir les grossesses non désirées
  • traitement de l'endométriose, ainsi que de l'hyperplasie de l'endomètre à la ménopause,
  • l'élimination des perturbations vasomotrices pendant la ménopause,
  • traitement de la mastopathie,
  • soulager les saignements utérins,
  • traitement du cancer récurrent ou métastatique du sein, de l'endomètre, du rein, de la prostate.

Mode d'emploi Depo-Provera

Drogue administré par voie intramusculairerespectant les règles d'hygiène. Le flacon ou la seringue à usage unique est bien agité pour obtenir une solution homogène.

Avec contraception 150 mg avec un intervalle de 12 semaines. La première injection est administrée aux jours 1 à 5 du cycle menstruel. Après l'accouchement le 6ème jour en l'absence d'allaitement. À la fin de l'allaitement ou à la 6e semaine après la naissance (tout en maintenant l'allaitement). Dans ce cas, les cancers du sein et du col utérin doivent être exclus.

Le cancer du sein est traité comme suit.: Les 30 premiers jours, 500 mg par jour, puis deux fois par semaine, 500 mg par injection. La durée du traitement dépend du temps nécessaire pour obtenir un effet positif.

En présence de tumeurs malignes des reins et de l'endomètre entrez 400-1000 mg tous les sept jours. Lorsque l'effet thérapeutique souhaité est atteint, 400 mg sont appliqués une fois par mois.

Avec métastases du cancer de la prostate deux fois par semaine, 500 mg est administré pendant trois mois. Ensuite, 500 mg tous les sept jours.

Avec traitement postménopausique Le cours de thérapie est assez court et est choisi individuellement.

L'endométriose est traitée selon le schéma.: 50 mg une fois par semaine ou 100 mg une fois tous les 14 jours. La durée du cours est de six mois.

Mensuel après le Depo-Provera

De tels écarts se produisent pour les raisons suivantes:

  • de fortes doses et un long traitement nécessitent plus de temps pour rétablir le cycle,
  • une sensibilité élevée de l'hypophyse et de l'hypothalamus, même après une seule application, provoque une absence prolongée de menstruations,
  • L'excrétion lente du médicament en violation des fonctions des reins et du foie,
  • avec la coïncidence de la ménopause et du début du traitement médicamenteux, alors que les règles ne commencent plus.

Grossesse à la fin de la réception Depo-Provera

La restauration de l'ovulation a lieu 1 à 3 mois après l'arrêt du médicament.Cependant, cela prend parfois plus de temps. Si vous souhaitez une grossesse précoce, le médecin choisit un schéma individuel de médicaments contenant de l'œstrogène et du gestagène.

Le rétablissement complet de la fertilité se produit dans les 9 à 12 mois. après le cours. Il y a des cas de grossesse 30 jours après la fin de l'utilisation de Depo-Provera.

Les femmes qui ont utilisé le médicament comme contraceptif ont noté son efficacité. Une injection tous les trois mois est très pratique pour la plupart des patients. Le médicament protège de manière fiable de la conception.

Des cas de mauvaise santé ont été notés: léthargie, fatigue, concentration altérée. Après utilisation du médicament, une augmentation du poids corporel est observée.

Les avis des experts sont ambigus. Certains recommandent l'utilisation de médicaments pour les patients de tous les groupes d'âge. D'autres pensent que le remède convient aux femmes plus matures. De nombreuses revues de filles indiquent les difficultés de conception après l'utilisation de Depo-Provera ou les complications de la grossesse.

Conclusion

Le médicament a un taux d'efficacité élevé. Il combat efficacement les tumeurs et les maladies gynécologiques. La tolérabilité du médicament est purement individuelle. La réception Depo-Provera n’est effectuée que sous la surveillance d’un spécialiste. Lors de la nomination des fonds, tenez compte de la nécessité d’un effet thérapeutique et du risque potentiel. Une conséquence grave de l'utilisation de la drogue est une violation de la fertilité. Si une femme ne prévoit pas d'avoir d'enfants, le problème est résolu.