La santé

Pourquoi nauséeux pendant les règles: causes

Beaucoup de femmes éprouvent un malaise avant la menstruation. Des symptômes tels que des nausées et même des vomissements surviennent pendant les jours critiques. Parfois, ils sont exprimés de manière si vive que vous devez changer de plan et rester chez vous jusqu'à ce que l'état s'améliore. Pour faire face à la situation, vous devez trouver les raisons pour lesquelles des nausées se produisent pendant la menstruation et, si possible, les éliminer.

Causes de nausées associées aux menstruations

Pour comprendre pourquoi vous êtes malade pendant vos règles, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Le syndrome prémenstruel, la prise de contraceptifs oraux, et parfois la grossesse, peuvent provoquer des vomissements et d’autres symptômes désagréables au premier jour de la menstruation. Même l'utilisation de tampons pendant cette période peut conduire à la manifestation d'un tableau clinique similaire.

Syndrome prémenstruel

Même avant l’apparition de la menstruation, la plupart des malades sont atteints de SPM. Il peut être reconnu par certains symptômes et signes d'une menstruation imminente. De tels changements sont causés par des changements hormonaux. À cet égard, le syndrome prémenstruel commence à se manifester. Le premier jour de la menstruation, on observe des ballonnements, des éruptions cutanées et un gonflement. Pendant cette période, la poitrine gonfle, devient sensible. La femme est tourmentée par des douleurs abdominales et dans le bas du dos, elle devient sensible aux odeurs et irritable. En outre, il y a des nausées pendant la menstruation. Même les vomissements ne sont pas exclus.

Pilules hormonales

Si une femme choisit la pilule contraceptive comme moyen de contraception, alors, en raison de changements hormonaux, elle pourra se sentir malade les jours critiques.

Dans ce cas, vous devez consulter un gynécologue. Il est possible que vous deviez prendre un autre médicament.

Utiliser des tampons

Lorsque survient la menstruation, parfois malade à cause de l'utilisation de tampons. Ces produits peuvent provoquer des chocs toxiques, dans lesquels il existe des sensations désagréables telles que des vertiges et une envie de vomir. Dans ce cas, les nausées pendant la menstruation ne doivent pas être négligées. La meilleure solution consiste à utiliser des tampons.

Nouvelle grossesse

On pense que le premier signe de grossesse est l'absence de menstruation, mais ce n'est pas toujours le cas. Malgré la conception, des saignements peuvent toujours se produire. Le fait qu'une femme ait des nausées pendant cette période s'explique par l'apparition de la toxicose. La première chose à faire est de faire un test. Avec l’apparition d’une deuxième bande à peine perceptible, les peurs seront confirmées.

Dans cette situation, vous devez être extrêmement attentif. Des symptômes similaires peuvent signaler un avortement ectopique ou manqué. Le saignement est considéré comme un signal d'alarme indiquant un risque de fausse couche.

L'assistance médicale doit être recherchée immédiatement.

Symptômes possibles pendant la menstruation

Souvent chez les femmes souffrant de crampes menstruelles et de maux d'estomac. Il est fort possible que l'envie de vomir. En outre, il existe des symptômes associés, notamment:

La douleur apparue pendant la période menstruelle, une sensation de faiblesse, des nausées et d'autres symptômes sont causées par divers facteurs. Normalement, de tels changements ne devraient pas donner à une femme un fort inconfort.

Accompagné de douleurs dans le bas de l'abdomen, les menstruations ne sont pas rares. Il est possible que la détérioration de la santé globale, des vertiges pendant la menstruation. Dans la matinée et en soirée, peut-être envie de vomir.

La pâleur est due à une perte de sang importante, à la suite de laquelle une anémie se développe. Elle provoque à son tour des vertiges et des nausées. De tels symptômes indiquent souvent des pathologies du tractus gastro-intestinal, aggravées lors de changements hormonaux.

Nausée en signe de maladie

Des nausées et des vertiges pendant la menstruation peuvent indiquer le développement ou l'exacerbation de maladies graves. Pour cette raison, vous devriez immédiatement demander l'aide d'un médecin. Il est nécessaire de procéder à un examen complet afin de déterminer la cause de l'apparition de ces symptômes et d'éliminer les facteurs provoquants.

Les nausées et les vomissements pendant les règles peuvent être causés par des pathologies telles que:

  • l'anémie,
  • réduction de la glycémie
  • ostéochondrose cervicale,
  • méningite
  • Maladie de Ménière
  • tumeur cérébrale,
  • maladies du tube digestif.

Une perte de sang importante pendant les jours critiques peut provoquer une faiblesse, des vertiges et des nausées. Cela provoque une anémie. Normalement, le taux d'hémoglobine dans le corps est compris entre 115 et 135 g / l. Si les taux sont plus bas, alors l'anémie est diagnostiquée. En conséquence, des complications telles que le manque d’oxygène, l’augmentation du rythme cardiaque, la perturbation de l’odorat et du goût, le besoin de craie, un besoin inexpliqué d’inhaler l’odeur d’essence et de peinture sont possibles.

Avec le développement de l'ostéochondrose cervicale, l'irrigation sanguine du cerveau est perturbée, ce qui entraîne l'apparition de nausées et de vomissements pendant la menstruation et des vertiges. L'exacerbation de la pathologie au cours de cette période est due au gonflement des tissus, à la compression des terminaisons nerveuses et des vaisseaux paravertébraux. Des symptômes supplémentaires incluent un engourdissement des mains, des tensions et des douleurs au cou.

Il y avait aussi des cas d'apparition de nausées et de vomissements pendant les règles avec une diminution du taux de glucose. Chez les femmes atteintes de diabète, de telles violations sont observées lorsque le non-respect des règles relatives à l'utilisation de l'insuline, à la consommation d'alcool, aux habitudes alimentaires et à un effort physique excessif. S'il n'y a pas d'antécédents de cette maladie, la diminution du taux de sucre est due à un régime strict, à la famine, aux pathologies du pancréas et des glandes surrénales.

Pendant la menstruation, la maladie de Ménière peut s'aggraver. De ce fait, des symptômes caractéristiques de la maladie apparaissent:

  • acouphènes
  • transpiration excessive
  • nausée
  • problèmes de coordination.

L'inflammation provoquée par les méninges provoque également des nausées. En outre, il existe une hyperthermie. Lors de la formation de tumeurs, une augmentation de la pression intracrânienne et des crises d'épilepsie sont également notées.

Le plus souvent, les nausées, accompagnées de graves crampes abdominales, sont causées par une exacerbation ou le développement de maladies gastro-intestinales. Si vous constatez que ces symptômes nécessitent une consultation médicale urgente.

La survenue de nausées, de vomissements et de vertiges au cours de la période des jours critiques n’est pas rare. Avec de légers symptômes sans raison de s'alarmer. Si l'état de santé s'aggrave à tel point qu'une femme ne peut pas effectuer ses activités habituelles, alors elle ne peut pas se passer de l'aide d'un gynécologue. De tels changements dans le corps sont causés à la fois par des causes inoffensives et des maladies graves. Il est impératif de les identifier et de les éliminer rapidement. Ainsi, il sera possible non seulement d'améliorer l'état général, mais également d'éviter un certain nombre de complications indésirables, qui seront plus difficiles à gérer.

Nausée et syndrome prémenstruel

Tout le monde sait que pendant la menstruation, il y a d'énormes changements hormonaux dans le corps de la femme. En conséquence, pour le corps est le stress. Les manifestations de stress chez chaque représentant de la belle partie de l'humanité sont individuelles. La période de stress a été généralisée sous le nom de «syndrome prémenstruel» (PMS).

Le plus souvent, avec le syndrome prémenstruel, une femme est très irritable et colérique. Mais cette condition est due à une mauvaise santé.

Chaque femme a ses propres symptômes du syndrome prémenstruel.

Les plaintes les plus courantes sont:

  • Vertige
  • Mal de tête
  • Ballonnements,
  • Gonflement et sensualité des seins,

Pourquoi une femme ressent-elle des manifestations aussi étranges du SPM? La réponse est très simple: les hormones. L'œstrogène et la progestérone sont reconstruits et provoquent de tels désagréments. Leur saut avant la menstruation crée un déséquilibre dans le corps, qui conduit à la dépression, aux dépressions nerveuses, à la somnolence ou, au contraire, à l’insomnie.

Souvent, quand une femme a la nausée, il y a des raisons de penser qu'elle attend un enfant. La toxicose est un signe bien connu de la grossesse. Et quand, après avoir commencé à vomir et à rester étourdi, la fille ne doute plus de sa position intéressante. Et plus encore, si le retard de la menstruation dans quelques jours. Que puis-je dire, malade encore plus, mais déjà à cause de l'expérience "que va-t-il se passer maintenant?"

Dans de tels cas, il convient de faire un test rapide de grossesse. Juste après quelques minutes - le résultat. Deux bandes ou une deuxième bande faible peuvent parler de grossesse. Mais si le délai n’est que de quelques jours, la bandelette de test habituelle peut ne pas révéler une grossesse. Vous pouvez aller donner du sang à hCG. Cette analyse montrera la présence d'une grossesse dans les meilleurs délais, si le résultat est positif.

Malheureusement, ces tests indiqueront une grossesse, mais ils peuvent signifier à la fois une grossesse extra-utérine et une grossesse congelée. Il est donc préférable de consulter immédiatement un médecin pour exclure la pathologie.

Les situations dans lesquelles des symptômes tels que nausées et vertiges ont persisté et où les menstruations ont commencé ou se sont colorées en frottis ont évoqué une éventuelle grossesse et des problèmes. Dans tous les cas, après un test de grossesse positif, contactez un gynécologue.

Si le test a donné un résultat négatif, que le saignement a commencé et que les vomissements se poursuivent, cela signifie une insuffisance hormonale dans le corps. S'il s'agit d'une première image de ce type, vous n'avez pas à vous inquiéter, mais si elle se reproduit périodiquement, vous devez faire appel à un médecin pour éliminer la cause de ces symptômes.

Le syndrome prémenstruel est un visiteur fréquent dans la vie d'une femme avant le début des jours rouges. Mais ils ne doivent pas être permanents, ce qui empêche de profiter de la vie.

Nausée pendant la menstruation

Pendant la menstruation, certaines filles se sentent malades. Dans le même temps, il y a la faiblesse et le vertige. Tous ces symptômes ne sont pas réguliers et peuvent ne pas apparaître à chaque fois pendant les jours critiques.

Si vous avez la nausée et que cela se soit produit une fois, vous ne devriez pas vous inquiéter beaucoup. Il peut y avoir beaucoup de raisons. La chose principale est que ces sensations n'étaient pas systématiques et n'apparaissaient pas à chaque fois pendant la menstruation.

Pendant la menstruation, les symptômes suivants peuvent apparaître:

Alors pourquoi se sentir malade, quelles pourraient être les raisons qui poussent les filles à se sentir complètement en bonne santé les autres jours du cycle menstruel?

Il y a plusieurs raisons à ces sensations:

  • Caractéristiques anatomiques Chez certaines femmes, la nature a créé un ventre rejeté. Pendant le saignement, il augmente et commence à exercer une pression sur les terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale (racines). Après la contraction utérine, naturellement, les signes de nausée disparaissent.
  • La nausée pendant la menstruation peut être causée par un excès de liquide dans le corps de la femme. Cela provoque une pression interne sur les organes. Le résultat est la nausée.
  • La sérotine, qui est produite par le corps pendant la menstruation. La sérotine apparaît dans le liquide céphalorachidien. Son excès empêche l'eau d'être excrétée du corps, ce qui provoque un gonflement à l'intérieur du crâne. En conséquence, maux de tête, vertiges, jusqu’à la perte de conscience.
  • Prostaglandines. Chez certains représentants de la belle partie de l’humanité, on observe une augmentation du nombre de prostaglandines au cours de la menstruation. Cela implique des contractions utérines, une constriction des vaisseaux sanguins, l’alimentation des parois utérines est perturbée et, par conséquent, des sensations douloureuses, des nausées pendant les règles, des vertiges.
  • Les contraceptifs oraux peuvent également causer des nausées et des vomissements. Surtout, cela peut arriver aux filles inexpérimentées qui essaient juste de l'utiliser. Au cours du premier mois, de tels échecs pourraient bien se produire. Il est préférable de consulter votre gynécologue.
  • Nouvelle grossesse. Comme déjà mentionné, pendant la grossesse peut aller tous les mois, mais cela n’apportera rien de bon, tout va bien, vous devez vous rendre à un rendez-vous avec un gynécologue.
  • Les vomissements peuvent être causés par l'utilisation de tampons conventionnels. Causes en état de choc toxique. Si une femme a une telle image, vous devriez donner la préférence aux joints.
  • Si des symptômes tels que douleur lombaire, douleur au bas de l'abdomen et dans la région des ovaires s'ajoutent aux vomissements et aux vertiges, les gynécologues diagnostiquent alors l'algoménorrhée. La raison réside dans la mauvaise structure de l'utérus ou son sous-développement. C'est primaire ou secondaire. Primaire, apparaît avec l’arrivée des premières règles et passe après l’accouchement. Secondaire, peut parler de problèmes de santé des femmes. Dans tous les cas, il est utile de contacter un médecin pour obtenir de l'aide et résoudre le problème.
  • Les vomissements pendant la menstruation peuvent aussi être dus à des maux d'estomac. Par conséquent, une alimentation équilibrée et le maintien de l'état de santé aideront à éliminer les sensations désagréables.