La santé

Douleur abdominale chez les femmes: déterminer la cause

Selon les statistiques, les douleurs abdominales basses chez les femmes sont la raison des fréquentes visites à l'hôpital. Parfois, ces douleurs indiquent un problème grave de nature chirurgicale ou même une pathologie.

Douleurs aiguës, si elles continuent à s'intensifier et ne passent pas assez longtemps - une raison sérieuse pour contacter un spécialiste dès que possible.

Comme il existe plusieurs causes de douleurs coupantes au bas de l'abdomen chez les femmes et qu'elles sont toutes différentes, un grand article sera consacré à ce sujet. Cela vous aidera à comprendre pourquoi les symptômes apparaissent, quel est le malaise après un rapport sexuel et si une grossesse survient.

Pourquoi blesser le bas-ventre chez les femmes à droite, à gauche?

Toutes les douleurs des femmes sont divisées en 2 catégories:

  1. Il y avait une violation du cycle mensuel. On l'appelle aussi algoménorrhée. Cela inclut également la nature dysfonctionnelle des saignements.
  2. La douleur est en quelque sorte liée à l'ovulation qui approche.
  3. Il y avait une stagnation de sang. Cela se produit parfois avec une courbure utérine prononcée et un hématomètre. Le sang s'accumule dans l'utérus, sa sortie est perturbée.

  1. Le dispositif intra-utérin a été mal inséré.
  2. Il y a une pathologie. Par exemple, chirurgical ou associé à des maladies de la vésicule biliaire, le système excréteur (de la cystite à la pyélonéphrite).
  3. Les maladies "comme une femme". Ceux-ci incluent l'endométrite, les annexites, un kyste sous n'importe quelle forme, le myome, la torsion de l'ovaire et certaines autres maladies.

Chacune des raisons sera discutée en détail afin que vous compreniez mieux la source de la douleur. À propos, les patients décrivent la douleur comme étant aiguë, avec des picotements, une douleur désagréable ou juste sourde.

Annexes enflammées

Se montre très révélateur. Tout d'abord, la température augmente brusquement, des signes d'intoxication apparaissent. Si le patient a une annexite, la partie inférieure de l'abdomen dans les parties gauche / droite peut faire mal. L'endométrite est caractérisée par une douleur dans le bas, mais au milieu. Dans l'étude déterminée appendices pâteux. L'utérus augmente, devient ramolli. La palpation fait mal au patient. Au stade chronique, une endométrite avec salpingoophorite survient accompagnée d'une douleur dans l'abdomen inférieur. Les patients se plaignent de lourdeur là où se trouvent les appendices. À la palpation, le médecin détermine que l'utérus devient très dense et réagit brutalement à tous les effets.

Comment guérir les maladies inflammatoires? Pour ce faire, il existe toute une gamme d'outils, notamment des antibiotiques, un traitement aux vitamines et des suppositoires, destinés à soulager l'inflammation. Une thérapie de type perfusion est prescrite.

Endométriose

L'endométriose des organes génitaux s'étend à l'utérus, ainsi qu'aux appendices, l'espace situé derrière le col de l'utérus. Les cellules de l'endomètre humain ressemblant à leur structure s'étendent au-delà des limites d'un organe. Avant l'apparition de la menstruation, la douleur commence à augmenter, culminant pendant la menstruation. Localisation - principalement vers le bas médian, s'il s'agit de l'endométriose. En cas de problèmes d'appendices, les sensations les plus agréables ne sont pas observées dans la région de l'aine. Même l'endométriose rétrocervicale est possible, lorsque les patients se plaignent d'une douleur derrière le pubis.

En raison du développement des adhérences, la douleur dans la région pelvienne est seulement aggravée. Les femmes peuvent être perturbées par une défaillance du cycle. Les changements et la décharge, à l'avenir, tout cela peut aboutir à la stérilité.

L'endométriose est traitée avec des médicaments hormonaux, mais une intervention chirurgicale est également possible aux stades avancés.

Apoplexie de l'ovaire

L'hémorragie dans les tissus mous de l'ovaire en médecine s'appelle l'apoplexie. Il est associé à l'ovulation, comme cela se produit dans la période intermenstruelle. Lorsque le follicule se rompt, le sang entre dans l'ovaire.

Pourquoi l'apoplexie survient-elle? Cela peut provoquer un effort physique intense et même des rapports sexuels. Lorsque les saignements intra-abdominaux coupant la douleur au bas, est localisé dans la région de l'organe affecté. Il existe des symptômes d'anémie post-hémorragique, notamment une pâleur de la peau et une perte de conscience. La victime peut sérieusement baisser la pression. Dans la plupart des cas, une opération d'urgence sera nécessaire.

Myome utérin

Une autre maladie qui afflige les femmes. Lorsqu'un grand néoplasme se produit, les organes sont pressés dans le voisinage - d'où la douleur. Si le noeud de myome sous-muqueux est enflammé, la douleur est crampes, accompagnée de saignements abondants. L'augmentation des fibromes donne lieu à des douleurs douloureuses. Et dans le premier cas, et le second ne peut se passer de chirurgie.

Ovaire torsadé

Cela peut se produire lors d'une inclinaison ou d'une surcharge. Lorsque vous tournez à quatre-vingt-dix degrés, il y a violation du flux sortant de la veine et douleur douloureuse. Si la torsion est plus sévère (trois cent soixante degrés), l'accès du sang artériel est limité. Il existe une soi-disant image d'abdomen "aigu": douleur à la coupure, crampes, intoxication. La température augmente considérablement, le patient commence à occuper la position forcée du corps.

Le traitement dans cette situation peut être un seul. Le kyste est enlevé avec succès, la jambe ne se déroule pas.

Appendicite

Les médecins appellent en plaisantant le «singe» de toutes les maladies. Il peut se cacher derrière les symptômes d'autres maladies. Fièvre sous-fébrile, douleur épigastrique, région iliaque droite. Une personne peut avoir une diminution ou une perte complète de l'appétit, des vomissements. Si vous ne faites pas d’intervention d’urgence dans la chirurgie, l’inflammation de l’appendice peut provoquer une péritonite et se terminer par la mort du patient.

Cholécystite

Le plus souvent, la vessie devient enflammée pour une seule raison - des concrétions apparaissent dans l'organe. La maladie est assez aiguë, avec une augmentation de la température et toutes les conséquences qui en découlent. Le niveau de bilirubine dans le sang augmente, ce qui provoque des démangeaisons de la peau. Il y a des vomissements et des nausées, des douleurs caractéristiques dans le bas de l'abdomen et de l'hypochondre à droite. La douleur irradie dans le dos, mais peut également donner à la clavicule. Après avoir mangé, les symptômes empirent.

Afin de guérir la cholécystite, il est nécessaire de revoir le régime alimentaire et de commencer à prendre des médicaments spéciaux qui ont un effet bénéfique sur la circulation de la bile. Si les calculs biliaires sont volumineux, une opération est présentée à la personne.

Cystite ou pyélonéphrite

On sait que les femmes souffrent de cystite beaucoup plus durement que les hommes. Des douleurs coupantes s’observent au-dessus du pubis. Il augmente encore plus lorsque vous urinez. La pyélonéphrite peut vous rappeler une douleur terrible dans la région lombaire. Lorsque les reins sont enflammés avec la vessie, la température augmente, des problèmes apparaissent lors de la miction. Tests sur l'inflammation et tests.

Le traitement efficace de la cystite et de la pyélonéphrite n’est possible qu’avec les nitrofuranes et les antibiotiques graves.

Grossesse extra-utérine

Une des maladies gynécologiques les plus dangereuses. Après la fécondation, l'œuf est implanté, mais pas dans l'utérus, mais derrière sa cavité. Il peut s’agir de l’ovaire, de la cavité abdominale, de la trompe de Fallope, etc. La rupture de la trompe de Fallope s’accompagne de douleurs périodiques de caractère paroxystique. Cela fait mal dans la région de l'aine, mais cela peut également causer une douleur aiguë au vagin, à la région supraclaviculaire ou au rectum.

Si une grossesse extra-utérine est diagnostiquée, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire. Une grossesse en dehors de l'utérus peut également indiquer un retard des menstruations et des saignements vaginaux.

Causes de la douleur coupante avant et après la menstruation

Pourquoi les filles se plaignent-elles si souvent de menstruations douloureuses? Habituellement, ces symptômes indiquent une algodysménorrhée. Cela se produit à l'adolescence, mais cela peut aussi déranger plus de filles adultes. Associé au développement du corps et à l'installation finale des niveaux hormonaux. Plier l'utérus peut également causer des douleurs abdominales basses peu avant la menstruation. Le rôle connu ici et presque chaque fille PMS, et l'endométriose de l'utérus, processus inflammatoires se produisant dans la région pelvienne. Après la menstruation, le kyste de l'endomètre a tendance à augmenter. Avec l'endométriose, la circulation sanguine augmente, donc, après la menstruation, des sensations désagréables sont également possibles.

Douleur abdominale basse pendant l'ovulation

La douleur pendant l'ovulation est faible. Il se produit au milieu du cycle et ne cause quasiment pas d'inconfort. Dans un ou deux jours, il peut y avoir une légère perte de sang, une légère douleur abdominale.

En pratique médicale, il y a des cas où l'ovulation chez les patients était absente en tant que telle. Après l'enregistrement pour laparoscopie, les femmes ont été admises à l'hôpital avec des saignements dans la cavité abdominale. Un examen et une opération plus détaillés ont révélé que le problème était l'apoplexie. En conséquence, il était nécessaire d'effectuer une résection, mais en utilisant une méthode laparotomique.

Douleur coupante au bas de l'abdomen après un rapport sexuel chez une femmen

Certaines femmes vont chez le médecin et se plaignent de la douleur d'une nature incompréhensible qui survient après une relation intime. La frustration est à blâmer pour tout - la douleur est le plus souvent douloureuse, accompagnée de mécontentement (moral et physique).

Une relation intime peut entraîner de la douleur dans d'autres situations:

  • Annexite chronique
  • Cervicite
  • Dommages au vagin. Par exemple, après un sexe plutôt violent.
  • Maladies oncologiques
  • Endométriose
  • Maladie adhésive

Grossesse: douleurs coupantes dans le bas de l'abdomen

En général, toute douleur incompréhensible quelle que soit la période de la grossesse devrait déjà être alarmante. Les femmes qui occupent une "position intéressante" craignent de réduire leur douleur pour deux raisons principales:

  • La grossesse peut être interrompue.

Lorsqu'il y a un risque sérieux de perdre un enfant (fausse couche), une sensation de tiraillement se produit dans l'abdomen en raison de contractions utérines prématurées. En conséquence, des saignements se produisent. Le plus grand risque survient dans une période allant jusqu'à 22 semaines.

Votre médecin tentera sans aucun doute de poursuivre votre grossesse avec des antispasmodiques et des hormones. Une femme malade est au repos au lit.

  • Le placenta exfolie prématurément, mais il se trouve normalement.

Une autre pathologie, qui se caractérise par une douleur intense à l’abdomen pendant la grossesse. Cela se produit lorsque le placenta commence à s’écailler dans le segment inférieur. Ce n'est pas exclu saignement externe. Il est bon qu’elle soit mal exprimée. Cependant, il existe des cas de saignements internes suffisamment importants avec apparition d’un hématome rétrovasculaire. Dans ce cas, une intervention urgente est montrée pour sauver l'enfant (césarienne).

Vous savez maintenant pourquoi une douleur de coupure se produit dans la région de l'abdomen ci-dessous. Mais ne vous pressez jamais de vous diagnostiquer. Si cela fait mal pendant longtemps, il est préférable de consulter un médecin.

Douleur physiologique, ou quand ne pas s'inquiéter si votre estomac vous fait mal

La douleur prémenstruelle est familière à beaucoup. Les plaintes de gêne dans le bas-ventre pendant les règles sont assez courantes en gynécologie. Les situations stressantes, les abus physiques et sexuels, la consommation excessive d'alcool et de drogues sont également des facteurs susceptibles de provoquer un malaise à l'estomac. Un colon surchargé et des crampes d'estomac affamé provoquent souvent des crampes d'estomac chez les femmes.

En outre, au cours des premiers mois de la grossesse, la future mère peut être perturbée par la douleur provoquée par l’étirement des muscles et des ligaments de l’abdomen. En savoir plus sur les causes des douleurs abdominales pendant la grossesse →

Quelles douleurs sont considérées comme pathologiques

En plus de son aspect physiologique, une femme peut être perturbée par des douleurs pathologiques pouvant être provoquées par des affections des organes génitaux féminins, une perturbation du fonctionnement des systèmes du corps. Les maladies inflammatoires des trompes de Fallope, de l'utérus, des ovaires et du vagin peuvent causer des douleurs et des coliques au bas de l'abdomen. Par exemple, un gros kyste ovarien ou une endométriose, une colpite et des adhérences, le fibromyome peut non seulement provoquer des douleurs au bas de l'abdomen, mais également provoquer une forte augmentation de la température corporelle, un écoulement des voies génitales.

Les maladies inflammatoires des voies urinaires (pyélonéphrite, cystite, etc.) sont également accompagnées de coliques au bas de l'abdomen. En outre, les femmes dans ce cas voient de la fièvre, un gonflement, une douleur en urinant.

Les douleurs dans les organes pelviens, telles que les hernies, diverkulez et autres, sont souvent accompagnées de douleur. Des selles instables et une constipation fréquente peuvent provoquer une hypertrophie intestinale et conduire à un épaississement de l'intestin, sauf en cas de douleur au bas-ventre, cette maladie provoque une diminution de l'appétit, ainsi que des flatulences.

Les maladies oncologiques, par exemple, le cancer du col de l'utérus et du corps de l'utérus, les ovaires, peuvent également causer des crampes abdominales chez la femme.

De nombreuses maladies sont accompagnées de douleurs abdominales et nécessitent une intervention urgente de la part du chirurgien. L'appendicite, la grossesse extra-utérine, la rupture d'un kyste, la torsion des fibromes utérins, la perforation de l'ulcère et d'autres maladies dangereuses peuvent provoquer des larmes si la femme ne reçoit pas d'urgence des soins médicaux qualifiés.

Les maladies infectieuses et l'intoxication du corps peuvent être accompagnées d'un trouble des selles, de vomissements et de douleurs abdominales.

Ce symptôme peut indiquer de nombreux troubles gynécologiques:

  • rupture ovarienne (peut être accompagnée de saignements ou survenir sans hémorragie, mais dans tous les cas, dans une telle situation, une douleur abdominale sévère est caractéristique),
  • varices - la dilatation des veines dans le pelvis peut être accompagnée d'une gêne et même d'une douleur assez intense,
  • croissance des fibromes utérins,
  • tuberculose génitale,
  • anomalies congénitales des organes génitaux,
  • algoménorrhée - périodes douloureuses,
  • processus inflammatoires des organes génitaux au stade aigu,
  • hyperstimulation ovarienne, généralement dans le contexte du traitement hormonal,
  • pointes
  • hélice utérine mal installée,
  • la menace d'interruption de grossesse à différentes périodes.

Douleur abdominale basse droite

En règle générale, avec les douleurs abdominales, il est assez difficile de déterminer indépendamment l'emplacement exact de leur localisation. Les coliques diffuses dans le bas de l'abdomen compliquent grandement le diagnostic.

La première chose qui nous vient à l’esprit quand il s’agit de douleurs abdominales du côté droit est l’inflammation de l’appendice. Mais il existe de nombreuses autres maladies caractérisées par des manifestations similaires.


Si une femme ressent un inconfort du côté droit, cela peut indiquer une lésion pathologique des parois du tube digestif. En règle générale, au début de la maladie, la douleur est localisée dans la région iliaque, mais plus tard, les symptômes peuvent descendre dans le bas de l'abdomen.

Un inconfort normal peut également se produire lorsque:

  • lésion droite de l'ovaire, appendices, utérus,
  • lésion de la trompe utérine du côté droit,
  • inflammation de l'uretère,
  • la cystite
  • urolithiase,
  • cholécystite,
  • pyélonéphrite,
  • inflammation du foie,
  • inflammation intestinale
  • colite droite ulcéreuse.

Douleur aiguë le bas-ventre parle d'un processus aigu, dans ce cas tout d'abord, il faut exclure les pathologies nécessitant une intervention immédiate du chirurgien (avortement de la grossesse tubaire, appendicite, etc.).

Douleurs crampes sur le côté droit sont caractéristiques de la colique rénale et de la grossesse tubaire. Avec la colique rénale, la douleur peut irradier dans le bas du dos, l’aine, la face interne de la cuisse. Pour les problèmes gynécologiques, la douleur donne au sacrum et au rectum.

De très nombreuses maladies peuvent se manifester de cette manière. Il est donc important de noter la nature, l'intensité de la douleur, leur fréquence afin que le médecin puisse plus facilement établir le diagnostic et décider du traitement à venir.

Douleur dans le bas-ventre du côté gauche

Ces préoccupations sont les symptômes de plusieurs maladies. Une femme doit faire attention à la nature de la douleur et à son intensité.

Les principales causes d'inconfort:

  • processus inflammatoire dans le côlon. La maladie s'accompagne également d'un trouble des selles ou de constipation, de ballonnements et de nausées. Habituellement, si vous suivez le régime alimentaire, ces douleurs disparaissent au bout de quelques jours, mais si la douleur ne fait que s'intensifier, vous devriez alors consulter un médecin.
  • maladies du système génito-urinaire. La localisation de la douleur du côté gauche est possible avec certaines maladies gynécologiques (annexite, inflammation des kystes ovariens, etc.).
  • Une douleur dans le bas-ventre à gauche peut être un symptôme de grossesse extra-utérine. La douleur comme si elle roulait de droite à gauche et a la nature des contractions. Si vous soupçonnez la présence de cette pathologie, une femme a besoin d'une hospitalisation urgente et de l'aide d'un chirurgien pour éviter la rupture de la trompe de Fallope. En savoir plus sur les signes de grossesse extra-utérine →

Afin de déterminer avec précision la cause des coliques et des coupures dans l'abdomen gauche, il est nécessaire de subir un examen approfondi, car toutes les maladies caractérisées par une douleur du côté droit peuvent provoquer une douleur du côté gauche (bien sûr, sauf en cas d'inflammation de l'annexe). En outre, une crise cardiaque, une pancréatite aiguë et d'autres maladies peuvent provoquer des douleurs irradiantes du côté gauche.

Avant l'apparition de la menstruation

Très souvent, les femmes ressentent une douleur dans le bas de l'abdomen avant le début des règles. Généralement normales, les menstruations ne doivent pas être accompagnées de douleur, elles ne sont autorisées que dans les premiers jours du cycle.

Главная причина возникновения дискомфорта внизу живота перед наступлением месячных – гормональные изменения крови. Cette cause physiologique est liée à la structure individuelle du corps de la femme.

Mais il y a des raisons pathologiques à l'apparition de cette maladie avant la menstruation. Forte douleur ou colique dans le bas de l'abdomen, la menstruation doit alerter la femme et devenir une raison pour consulter un médecin, car elle peut indiquer une insuffisance hormonale, un myome utérin, une endométriose, une inflammation des ovaires et des trompes de Fallope, ainsi qu'un certain nombre de maladies infectieuses de l'appareil reproducteur.

Une gêne abdominale avant la menstruation peut gêner les femmes qui viennent de mettre fin à une grossesse. En règle générale, elle se produit pendant plusieurs cycles, puis disparaît.

Les situations stressantes, la dépression, la perturbation de la glande thyroïde peuvent entraîner une douleur avant et après la menstruation. Les sensations désagréables qui se manifestent avant la menstruation sont généralement douloureuses, parfois elles donnent dans le dos ou les jambes.

Cycle moyen

De telles douleurs peuvent gêner une femme en raison d'un petit saignement provenant de l'ovaire. Le sang irrite la paroi abdominale, provoquant une inflammation - c'est la cause de la douleur.

Si une femme s'inquiète du bas-ventre au milieu du cycle, il est généralement causé par l'ovulation, qui est un processus physiologique normal. Mais, en outre, la douleur peut également être provoquée par des pathologies telles que fibromes, inflammation des appendices, infections du système génito-urinaire.

Afin de préciser la cause exacte de la douleur dans le bas de l'abdomen au milieu du cycle, il est nécessaire de passer des tests et de subir un examen gynécologique.

Après le rapport

L'intimité devrait apporter joie et satisfaction, mais parfois, les femmes sont confrontées à un problème très désagréable lorsque le bas-ventre commence à se faire mal après un rapport sexuel.

De telles sensations peuvent parler de problèmes pathologiques cachés dans le corps d'une femme, ainsi que de douleurs dues à des facteurs psychologiques.

Problèmes gynécologiques pouvant causer une gêne après un rapport sexuel:

  • rupture d'un kyste ovarien ou de l'ovaire lui-même,
  • troubles du système reproducteur
  • la présence de tumeurs des organes pelviens,
  • anomalies congénitales anatomiques
  • la cystite
  • la menace d'interruption de grossesse dans la période précoce.

Une gêne peut survenir lors de rapports sexuels bruts, lorsque les parois du vagin sont blessées et que la muqueuse cervicale est endommagée. L'apparition de douleur et de sang n'est considérée comme normale qu'après le premier rapport sexuel. Dans d'autres cas, si après les rapports sexuels il y avait un fil dans le bas-ventre ou que le saignement était ouvert, vous devriez immédiatement vous rendre à l'hôpital, où la femme recevra les soins médicaux nécessaires.

Douleur + écoulement

Des symptômes similaires indiquent une exacerbation du processus inflammatoire. Des douleurs abdominales associées à des sécrétions laiteuses peuvent indiquer une maladie telle que le muguet. Les causes les plus courantes de douleur dans le bas ventre et de pertes abondantes au niveau des organes génitaux sont les pathologies du système endocrinien, les troubles métaboliques, le diabète sucré, les médicaments à long terme, le béribéri, les infections pelviennes et autres.

De plus, ces symptômes peuvent survenir chez les femmes ménopausées.

Il convient de noter que le muguet n’est pas une menace pour la santé de la femme, mais que le muguet chronique peut entraîner une pathologie assez grave, à savoir un processus érosif du col de l’utérus.

Des douleurs dans le bas-ventre et des sécrétions muqueuses mélangées à du pus indiquent une inflammation des appendices. Lors d'une exacerbation de la maladie, la température peut augmenter et une fièvre commence.

Dans tous les cas, quelle que soit la nature de la douleur et de l'écoulement, dès les premiers symptômes, il est utile de consulter un médecin pour éliminer une maladie grave du système reproducteur et vous débarrasser des sensations désagréables.

Couper le bas-ventre et les douleurs au bas du dos

Quand une femme a le bas du ventre et le bas du dos - c’est à peu près tout. douleur pelvienne. Très souvent, de telles douleurs peuvent irradier vers le vagin. Ils sont non spécifiques et peuvent parler de diverses maladies: vasculaires, gynécologiques, proctologiques, urologiques. La nature de la douleur peut également être différente.

Une douleur prolongée dans le bas de l'abdomen et dans le bas du dos indique le développement de toute pathologie.

Douleur aiguë et aiguë au bas du dos et au bas de l'abdomen, accompagnée de fièvre, fièvre, nausée - un syndrome plutôt dangereux, indiquant la progression de certaines pathologies. Par exemple, une telle affection peut être observée lors d’une rupture d’ovaire, d’une pyélonéphrite, d’une cholécystite, d’une inflammation appendiculaire et d’autres affections aiguës nécessitant une intervention chirurgicale.

Causes de la douleur pelvienne

  • diverses formes d'endométriose,
  • déséquilibre hormonal
  • inflammation des organes génitaux causée par l'endométriose,
  • tumeurs bénignes et malignes de l'utérus, des ovaires et des appendices,
  • prolapsus de l'utérus.

  • infections des voies urinaires, y compris la cystite,
  • urolithiase,
  • pointes
  • tumeurs malignes de la vessie et ainsi de suite.

Causes proctologiques provoquant des douleurs dans le bas du dos et le bas de l'abdomen:

  • varices du bassin.

  • obstruction intestinale
  • colite
  • tumeurs rétropéritonéales.

De plus, des causes neurologiques, musculo-squelettiques et psychogènes peuvent causer des douleurs pelviennes. Pour un diagnostic précis, vous devez subir un examen approfondi, qui aidera à identifier la cause réelle de la douleur.

À la ménopause

En période d'extinction du cycle menstruel, la production d'hormones sexuelles féminines diminue progressivement, la menstruation disparaît. En règle générale, l'apparition d'une gêne dans le bas-ventre pendant la ménopause est associée à des fluctuations de la quantité d'oestrogène dans le sang.

Le fait de ressentir des crampes et des coliques dans le bas-ventre pendant la ménopause peut parler de maladies intestinales, de problèmes du système urogénital, de troubles des organes génitaux.

Si une femme s’inquiète de son inconfort, vous devez immédiatement consulter un médecin afin d’exclure la présence de maladies dangereuses pour la vie et la santé.

Après l'avortement

La douleur après un avortement peut être causée par des raisons à la fois physiologiques et psychologiques. Si plus d'un jour s'est écoulé après l'avortement et que la douleur persiste, il est nécessaire de consulter un médecin pour éliminer la présence d'inflammation et de perforation des parois utérines.

Causes courantes de douleur après un avortement:

  • contraction utérine
  • la survenue de complications après la chirurgie (processus inflammatoire pouvant causer une endométrite),
  • retrait incomplet de l'ovule,
  • le sexe après l'avortement,
  • exercice excessif.

La douleur, qui persiste plus d'une journée, augmente et, parallèlement, il y a des écoulements - un symptôme assez alarmant qui nécessite des soins médicaux immédiats. Un tel état peut constituer une menace réelle pour la vie d'une femme.

De plus, il ne faut pas exclure l'aspect psychologique de l'apparition de la douleur après un avortement, car beaucoup de femmes après un avortement éprouvent souvent un malaise mental et même deviennent dépressives.

Pendant la grossesse

Comme mentionné ci-dessus, les femmes enceintes peuvent ressentir des douleurs abdominales physiologiques au cours des trois premiers mois de la grossesse, qui sont associées à l'introduction de l'ovule dans la cavité de l'endomètre, aux entorses et aux muscles abdominaux, à des modifications des niveaux hormonaux. Cependant, de telles douleurs peuvent souvent survenir pour des raisons pathologiques.

En principe, il est impossible de déterminer indépendamment si les douleurs sont naturelles ou si elles menacent la grossesse. C'est pourquoi, si la future maman s'inquiète de l'inconfort du bas-ventre, il est préférable de contacter immédiatement un gynécologue pour aider le médecin à déterminer la cause de la douleur.

Les raisons pathologiques pour lesquelles le bas-ventre peut faire mal pendant la grossesse:

En outre, un mal de ventre pendant la grossesse peut aussi être dû à d’autres raisons (non gynécologiques). La douleur peut être causée par des maladies telles que l'inflammation de l'appendicite, la cystite, la pyélonéphrite, les maladies intestinales, etc.

Vous ne devez pas paniquer immédiatement au début de la douleur, il convient de noter leur nature et leur intensité et d'informer le gynécologue le plus tôt possible à ce sujet.

Que faire avec la douleur?

Si vous ressentez une douleur aiguë à l'abdomen, vous devez immédiatement vous étendre et tenter de vous détendre. Essayez de déterminer correctement le lieu de localisation de la douleur, sa nature, son intensité et sa fréquence. Si la douleur est très vive, ne remettez pas à plus tard, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

En règle générale, si vous craignez périodiquement que le bas-ventre vous fasse mal, il est recommandé de subir un examen complet. Dans ce cas, une échographie de la cavité abdominale et des organes pelviens, l’apport de sang et d’urine pour une analyse générale sont obligatoires. Si vous soupçonnez une maladie gynécologique, vous devez faire un don de sang pour les hormones et de frottis pour les infections. De plus, selon les causes et la nature de la douleur, le médecin peut vous prescrire des études supplémentaires.

Les raisons pour lesquelles le bas-ventre peut en blesser beaucoup. Parmi ceux-ci sont gynécologiques, proctologiques, vasculaires, gastroentérologiques, proctologiques, neurologiques, psychogènes.

Ne pas ignorer la douleur, car parfois, c'est le symptôme d'une pathologie plutôt dangereuse.

Que dit la douleur gauche?

Une telle localisation de la douleur peut signaler un certain nombre de pathologies. La douleur peut survenir spontanément, dans les cas plus graves, des modifications physiologiques dans le corps peuvent être à l'origine de la douleur.

Dans tous les cas, un tel signal ne doit pas être ignoré. Dans une telle situation, vous devez passer échographie du système urogénital établir un diagnostic précis.

Si douleur persistante dans le bas de l'abdomen du côté droit

C'est sur le côté droit de la cavité abdominale que certains organes peuvent émettre un signal d'alarme similaire. À cet égard, pour déterminer la maladie besoin du diagnostic le plus précis du corps. Concentrez-vous sur la nature de la douleur, son emplacement et le sens de la propagation (si possible).

Aider à faire le bon diagnostic sera en mesure de facteurs qui contribuent à l'affaiblissement ou au renforcement de la douleur. En cas de vomissements ou d'indigestion concomitants, parlez-en à votre médecin. Les résultats des recherches médicales précédentes et l’historique de la maladie actuelle joueront un rôle important.

[box type = "success"] Les causes les plus courantes de douleur dans le bas-ventre de la femme, au niveau de l'abdomen, peuvent être des processus inflammatoires dans les zones et les structures suivantes du corps:

  • Les muscles du bassin,
  • Différents sites le côlon et l'intestin grêle
  • Les organes du système urinaire,
  • Organes internes du système reproducteur
  • Nerf sciatique. [/ box]

Qu'est-ce que la douleur signifie avant la menstruation?

La source de la douleur dans ce cas peut être l’utérus ou les intestins. La production totale d'hormones avant le cycle menstruel s'affaiblit. En plus d’une possible douleur au bas-ventre, une femme peut éprouver forte détérioration de l'humeur, indigestion et possible douleur à la palpation de la poitrine.

Une intervention chirurgicale récente dans la région pelvienne peut entraîner des douleurs. En outre, ces symptômes surviennent lors de la présence d'un phoque dans l'intestin, appelées adhérences. La douleur survient souvent en raison de processus inflammatoires en développement ou d'une hypothermie générale.

La conséquence de telles douleurs peut devenir un cycle menstruel confus.

Causes de la douleur pendant la menstruation

Les sensations douloureuses pendant la menstruation ne constituent pas nécessairement une menace pour la santé des femmes. Les sources les plus courantes de ces douleurs sont:

  • Fragmentation perturbée de la muqueuse utérine,
  • Augmentation de la douleur,
  • Faibles niveaux d'endorphines dans le corps,
  • Échec hormonal,
  • Phase lutéale insuffisante.

Si vous ressentez des douleurs pendant la menstruation, il est recommandé de consulter votre médecin. Si le gynécologue ne détecte aucune pathologie, vous pouvez vous débarrasser de la douleur en prenant de vitamines et correctement sélectionné les régimes .

Si l'estomac est malade après la menstruation

Un cas courant dans la pratique médicale est une douleur douloureuse et persistante dans le bas de l'abdomen chez les femmes. Les raisons peuvent ne pas être seulement production excessive de prostaglandinesmais aussi quantité excessive d'hormones thyroïdiennes.

Les douleurs abdominales peuvent être associées à des symptômes. vertiges, nausées, frissons et faiblesse générale. Dans le pire des cas, une telle détérioration de la santé est due à des infections.

Pour déterminer le bon diagnostic, consultez un médecin. Peut avoir besoin échographie du système urogénital .

N'ignorez pas ces signaux de votre propre corps, car ils peuvent provoquer l'infertilité féminine sans intervention médicale appropriée.

Vaut-il la peine de s'inquiéter des femmes enceintes?

À l'avenir, les mères ont des douleurs abdominales normales à tout moment de la grossesse. Cependant, cette situation peut poser de graves problèmes à toute femme, surtout s'il s'agit du premier enfant. Aux premiers stades, des symptômes similaires peuvent considérablement augmenter le risque de fausse couche. Ne prenez aucune décision sans avoir contacté un spécialiste et sans avoir passé les examens appropriés.

La principale source de douleur chez les femmes enceintes estcontraction des muscles utérins. Dans ce cas, la contraction musculaire se produit, ce qui représente une menace réelle pour le bébé à naître. Une grossesse précoce accompagnée de douleurs abdominales peut indiquer le début de la grossesse elle-même. Presque tous les gynécologues vous diront que des douleurs similaires sont un phénomène physiologique naturel et caractéristique du processus de grossesse . Habituellement, l’inconfort d’un tel symptôme n’est pas une menace pour la santé. Cependant, vous ne devriez pas refuser de consulter un spécialiste, surtout pendant la gestation.

Au début, il y a un afflux de sang sur les parois de l'utérus, il est soumis à une tension, les ligaments utérins se gonflent. Ce processus physiologique naturel peut provoquer une douleur légère, mais une future mère peut développer un sentiment de panique si elle ne sait pas comment expliquer le malaise ressenti. L'anxiété ne peut être causée que par une douleur incessante.

[type de boîte = "avertissement"]En cas de douleur constante dans le bas de l'abdomen, lorsque la douleur ne cesse pratiquement pas, même après avoir été allongée, la femme doit immédiatement être examinée par un médecin, testée et prescrite un traitement pour le mal identifié. Ne négligez pas ceci. [/ Box]

Au tout début de la grossesse, l'embryon s'accroche à la paroi utérine. Ce processus peut également provoquer des douleurs douloureuses et persistantes dans le bas de l'abdomen chez les femmes. Les causes peuvent être dans le soi-disant grossesse extra-utérine. De tels symptômes n'apparaissent que d'un côté de l'abdomen et sont permanents. Dans ce cas, toute affectation est une raison sérieuse de consulter un gynécologue. Dans le cas où une femme ne ressent pas une douleur tiraillante dans le bas de l'abdomen, étant en position, cela peut causer exercice excessif.

Éliminer les problèmes gynécologiques

Ventre douloureux en combinaison avec sécrétions en dehors de la période menstruelle preuve du développement de processus inflammatoires dans les organes internes. Détection du patient température élevée le plus souvent signifie le développement d'une maladie infectieuse. Si les crampes ne s'arrêtent pas pendant plusieurs heuresCela signifie la transformation de la pathologie en une forme complexe et grave. Parmi toutes les maladies gynécologiques, il existe des symptômes de crampes douloureuses au bas de l'abdomen:

  • La cystite
  • Fibromes utérins,
  • Différentes causes inflammation de l'utérus,
  • Complications selon disponibilité kystes sur les ovaires,
  • Endométriose.

Douleurs abdominales basses après un rapport sexuel

Une telle pathologie est psychologique. Parmi les causes physiologiques de la douleur dans le bas-ventre chez les femmes émettent dommages aux organes de l'appareil reproducteur, rupture de l'ovaire, formation de kystes sur celui-ci. La nature même de l'intimité sexuelle peut causer une douleur ultérieure. Si le partenaire était grossier et négligent, il pourrait se blesser au col ou à la paroi vaginale.

Pour éviter d'éventuelles complications, une femme devrait consultez votre médecin et attendez les résultats de toutes les recherches nécessaires , pour comprendre la cause d’une telle défaillance dans le corps.

Si la douleur est inconstante et disparaît peu de temps après l'apparition de l'inconfort, cela n'indique pas la présence d'un diagnostic désagréable et difficile. Très probablement, la quantité de lubrifiant dans le vagin était insuffisante et les organes pelviens n'étaient pas suffisamment détendus. Si la douleur dans l'abdomen augmente considérablement, il y aura des saignements, des nausées, de la fièvre et d'autres symptômes, il est nécessaire en cas d'urgence de contacter un spécialiste du profil psychosomatique.

Douleur algodismenorrhea

Ce terme signifie échec du cycle menstruel. Les sensations désagréables de ce cas peuvent se propager du bas de l'abdomen plus loin dans l'aine, le sacrum.

La plupart des femmes souffrent de nausée grave, vomissements, diarrhée et vertiges. Резко может измениться эмоциональное состояние, наблюдается anorexie, altération de la mémoire, diminution de la libido.

L'algoménorrhée a des causes psychophysiques. Pour vous débarrasser de cette pathologie, vous devez faire appel à des spécialistes qualifiés.

Syndrome prémenstruel

Le syndrome prémenstruel n'est pas une blague. La cause du syndrome est due aux changements hormonaux dans le corps qui précèdent la menstruation. En raison de perturbations hormonales, des symptômes tels que dépression et nervosité, agressivité, maux de tête et vertiges, tachycardie, poches sont observés. Il peut y avoir des douleurs abdominales, la poitrine peut faire mal et gonfler. Ces symptômes sont plus ou moins prononcés: dans environ 10% des cas, ils apparaissent si vivement qu'une femme devient handicapée.

Kyste de l'ovaire

Le kyste est une formation remplie de liquide située à la surface de l'ovaire. Fondamentalement, le kyste se forme à partir du follicule au cours de son «vieillissement excessif». Dans la plupart des cas, de telles formations ne se manifestent pas: après leur apparition, elles diminuent de taille et disparaissent en un ou plusieurs mois.

Cependant, le kyste peut devenir trop volumineux, puis apparaissent des symptômes tels que douleur, sévère, aiguë, lourdeur dans la région pelvienne, troubles du cycle, écoulement sanglant du vagin, pression dans le rectum et la vessie.

Le kyste peut se rompre. Dans ce cas, la douleur s'intensifie, il y a des saignements abondants, la température corporelle s'élève au dessus de 38 degrés.

Torsion de l'ovaire

En règle générale, la pathologie apparaît sur le fond du kyste, mais elle peut aussi être due à des anomalies du développement, à une faiblesse des ligaments. Symptômes caractéristiques - apparition d'une douleur soudaine et aiguë dans le bas de l'abdomen, s'étendant dans la cuisse, sur le côté et dans le dos. Cela peut être des nausées, de la constipation ou de la diarrhée, une légère augmentation de la température. L'abdomen peut être douloureux au toucher.

Maladies inflammatoires des organes reproducteurs

Pourquoi les maux d'estomac, bien que le cycle menstruel soit normal, la menstruation est arrivée à l'heure et s'est terminée comme d'habitude? La cause peut être diverses maladies de l'utérus et de ses appendices. Les maladies les plus courantes telles que les annexites, la salpingite. Toutes ces pathologies peuvent être aiguës ou chroniques, unilatérales ou bilatérales. Le traitement implique une antibiothérapie, l'utilisation d'immunomodulateurs. Après élimination de l'inflammation, la physiothérapie est prescrite.

Les annexites sont appelées inflammation des trompes de Fallope, des ovaires et des autres organes adjacents situés dans la région pelvienne. La cause de l'annexite est dans la plupart des cas une infection ascendante.

Les principaux symptômes de la maladie sont la douleur, comme lors de la menstruation, un écoulement sourd, constant ainsi que mucopurulent et éventuellement une augmentation de la température corporelle.

Salpingite

Comme les autres maladies inflammatoires des organes reproducteurs, la salpingite (inflammation des trompes de Fallope) est causée par une infection bactérienne ou virale entrée dans le vagin et de là dans les trompes de Fallope.

Symptômes de la salpingite: mal de ventre, comme pendant la menstruation, mais constamment, quelle que soit la phase du cycle.

La douleur redonne, peut "tirer" dans la jambe. Elle est localisée du côté de l'inflammation ou des deux côtés de l'abdomen - avec salpingite bilatérale. Il y a toujours des pertes vaginales avec une odeur désagréable, mais leur couleur et leur consistance dépendent de l'agent causal de la maladie. Il peut y avoir des brûlures et des douleurs en urinant, une gêne pendant les rapports sexuels, une perturbation du cycle, de la fièvre.

Que faire avec les douleurs abdominales

Tout d’abord, si vous avez mal au ventre, comme pour les règles, vous devez contacter un spécialiste: un gynécologue, un urologue ou un gastro-entérologue. Le médecin organisera un examen et, en fonction de ses résultats, déterminera le déroulement du traitement. Il ne vaut pas la peine de s’auto-traiter, en particulier avec de telles douleurs, car elles peuvent se produire dans le contexte d’infractions graves qui doivent être traitées de toute urgence.

L'automédication n'est permise que si vous prenez des analgésiques. Des antispasmodiques ou des médicaments combinés (analgésiques + antispasmodiques) sont les plus utiles. Mais la prise d'analgésiques ne doit pas être un traitement indépendant, un appel au médecin est nécessaire.

Douleurs et piqûres en cas d'inflammation de l'appendicite

En cas d'inflammation de l'annexela douleur est floue localiséeà propos de elle intensifie. Dans le même temps, des cas d'inflammation des organes péritonéaux sont possibles. Habituellement, la douleur provient de la région abdominale inférieure, du côté droit. Parfois, il peut se déplacer vers le péritoine supérieur.

Surtout souvent cette localisation se produit chez les femmes enceintes. L'utérus élargi est capable de déplacer l'appendice vers la partie supérieure du péritoine.

Mauvaise localisation du fœtus chez une femme enceinte

La douleur peut se manifester avant même d'aller chez le gynécologue, qui signalera la bonne nouvelle à la future mère. La cause de la douleur dans le bas-ventre de la femme devient alors un ovule fécondé qui, en raison de la rigidité des trompes de Fallope, ne peut être implanté dans l'utérus lui-même.

Après un certain temps, les attaques peuvent devenir plus aiguës en raison de lésions du mur d'une trompe de Fallope. En cas de négligence d'un traitement à l'hôpital, la femme enceinte commence à ressentir des vertiges, des nausées, une faiblesse grave et des évanouissements. À mesure que les parois de la trompe de Fallope se dissolvent, de plus en plus de pertes sanglantes apparaissent.

La grossesse extra-utérine n’est prévenue que par la chirurgie.

Cancer possible

Douleur constante dans l'estomac peut être une conséquence du développement d'un cancer de l'un des organes abdominaux. La nature et la force du syndrome douloureux dépendent du stade de la maladie apparue. Parfois, vous pouvez sentirformations bombées dans l'abdomen du patient. Avec une lésion similaire des organes abdominaux, les patients éprouvent souvent faiblesse. Un signe important dans le diagnostic du cancer est inflammation des ganglions lymphatiques dans l'aine.

Adhérences dans les organes comme cause de douleur

Les pointes sont appelées zones adhérences de tissus dans le corps humain, où le processus inflammatoire a eu lieu pendant une longue période. Le processus de l'apparition d'adhésions est indolore. La douleur commence à déranger si une section de tissu sain est impliquée dans l'adhésion.

La probabilité de telles cicatrices augmente plusieurs fois si une personne a récemment subi un traitement chirurgical.

Problèmes possibles avec les organes urinaires

La douleur dans la région sus-pubienne indique généralement une inflammation de la vessie. Probablement difficulté à uriner. Avec cela l'ombre de l'urine devient trouble, plus sombre.

Si, sauf pour la zone sus-pubienne, la douleur est ressentie dans le dos lombaire, rend sur les côtés de la cavité abdominale, la possibilité d'une inflammation du rein peut se produire. L'urolithiase peut également causer une douleur dans l'hypochondre.

Si la nature de la douleur est aiguë, cela peut indiquer un blocage des calculs urinaires. Spasmes douloureux forts et aigus. peut parler de rétention urinaire. Une telle situation peut provoquer le chevauchement des voies urinaires avec une pierre ou un cancer.

Douleur avec des troubles du système digestif

Les causes de la douleur tirante dans le bas-ventre chez le sexe faible sont les pathologies intestinales. Des problèmes avec le système digestif indiquent également distension abdominale, formation excessive de gazpossible constipation ou selles molles, nausée.

Saignement possible dans l'estomac ou les intestins se reconnaît à son apparence selles noires avec écoulement sanguin. L'obstruction est diagnostiquée quand Difficultés dans l'évacuation des selles et la formation de gaz. Dans ce cas, le patient doit être hospitalisé d'urgence pour un traitement chirurgical.

[box type = "info"] En fait problèmes d'estomacquand cela ressemble à un mal de ventre, peut ne pas être provoqué par une maladie particulière, mais seulement par un trouble fonctionnel du tube digestif. Par exemple, l'irritation des intestins, à l'exception d'une douleur sourde à l'abdomen, est caractérisée par une formation excessive de gaz, une constipation et une diarrhée. [/ Box]

Maladies du tissu osseux, de la colonne vertébrale

Pas toujours les crampes abdominales peuvent indiquer une pathologie dans les organes abdominaux. Différents néoplasmes de la colonne vertébrale et d'autres structures du système musculo-squelettique peuvent théoriquement être le signe d'une douleur tirante dans le bas de l'abdomen. Ces maladies chez les femmes sont chroniques et difficiles à traiter.

L'arthrite se manifeste par un état affaibli des articulations et des os, ainsi que par des malaises et des symptômes anxieux au bas de l'abdomen. Hernie intervertébrale et fracture de la colonne vertébrale provoquent des crises de douleur graves et imprévisibles dans le temps, dans la région lombaire et dans l'aine. En outre, les maladies des os, qui sont souvent les principales conséquences de la douleur tiraillante dans le bas-ventre de la femme, comprennent:

  • Lésions infectieuses
  • Ostéochondrose,
  • Déplacement du disque lombaire et des vertèbres,
  • L'ostéoporose

Diagnostic et traitement des maladies possibles

Quelles que soient les raisons pour lesquelles la femme a mal au bas-ventre, ces symptômes nécessitent diagnostic qualifié et intervention médicale . Avec les symptômes associés sous forme de nausée, fièvre et vertiges, une hospitalisation urgente du patient est nécessaire.

Si vous remarquez que les symptômes douloureux dans l'abdomen sont spontanés et de courte durée, une visite à la clinique peut être différée, mais vous ne devez pas refuser de parler au médecin.

S'il n'est pas possible d'obtenir un avis d'expert dans un avenir proche, l'état général d'une personne qui se plaint de douleurs abdominales peut être amélioré en le laissant prendre médicaments contre la douleur mettre en lit, bien au chaud fournir boisson copieuse et chaude .

Afin de faire disparaître rapidement les douleurs tiraillantes dans le bas de l'abdomen chez la femme, les causes de ces symptômes doivent être diagnostiquées par un médecin qualifié.